Bonjour !!

Slightly Chipped Full Moon est un forum rpg basé sur l'univers de Kuroshitsuji par Yana Toboso. Nous nous basons exclusivement sur les scans pour l'élaboration de notre contexte.
Ce forum est actuellement ouvert.
Vous pouvez vous y inscrire si vous voulez rejoindre notre communauté et construire un personnage pour Rp.
Le RP est de 300 lignes minimum.

Nous vous remercions, et vous souhaitons une agréable visite.

London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 Toboso11


 
 

Partagez
London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Melwyn
Melwyn
Présence sur le forum : Présent

Messages : 67
Date d'inscription : 31/07/2017
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptySam 25 Nov - 12:37



London Beast

Il faisait chou blanc. Jetant un coup d’œil à l’arbre ou le chien ne semble pas poser plus de soucis que cela, Parker laissa échapper un soupir de frustration. Il n’y avait rien de simple sur cette affaire. Et lorsqu’il vit arriver le grand chef de la police, il sût d’office que les choses n’allaient pas se passer comme il le voudrait.

"Je suppose que vous n'auriez rien d'autre de plus à m'apprendre sur la mort de ces gens que je ne sache déjà. Mais votre expertise doit me le confirmer …. Alors ? Animaux enragés ? Doit-on prévenir des services sanitaires ?"

Son ton sec et sa précipitation ne plurent pas au scientifique. Mais il n’était qu’un sous-fifre et il se devait de rester à sa place. C’était ce genre de petit travail qui lui permettait de continuer à entretenir sa maison et à pouvoir vivre plus ou moins décemment. Alors il prit sur lui. Le saluant d’un bref signe de tête il prit une courte inspiration pour se donner du courage et commença prudemment.

« Ne sachant pas ce que vous savez je ne peux m’avancer sur le premier point. »

Il jeta un coup d’œil aux autres officiers présents, qui avaient certainement dû faire des rapports beaucoup plus détaillés et précis que ce que lui s’apprêtait à faire. Mais il ne laisserait pas un mensonge ou une incertitude sur une enquête ou il avait participé. Il suffisait que derrière on découvre qu’il y avait eu un vice et on pourrait l’en tenir pour responsable. Et puis il avait une conscience professionnelle assez pointue qui ne lui autorisait pas ce genre de comportement.

« Je vais donc résumer rapidement la situation. C’est une scène de chasse, où les acteurs semblent avoir été échangés. J’entends par là que les chasseurs sont devenus les proies. »

Il s’avança vers le noble, c’était certainement la personne la plus importante pour les policiers puisque la plus haut placée en société. Il ne savait pas encore exactement ce que sa mort provoquerait dans la société londonienne. Probablement un certain émoi pendant quelques jours, puis plus rien. Personne n’était irremplaçable. Pourtant c’était de lui que l’on allait parler et pas des autres.

« C’est sûrement cet homme qui est l’investigateur de la chasse. Et c’est celui qui est mort en dernier. Il a assisté au massacre de tous ses hommes. »

Il soupira, il n’avait pas vraiment trouvé d’informations qui vaille la peine d’être racontée, mis à part le fait qu’en effet il supposait que les coupables étaient probablement des animaux. Sauf que des animaux n’agissaient pas de la sorte. Sauf s’ils n’avaient pas d’autre option, mais avec la forêt à proximité les possibilités de fuites étaient beaucoup plus faciles que l’attaque.

« Les blessures indiquent en effet qu’il s’agit d’animaux, et le nombre de victimes laisse croire qu’il n’y avait pas qu’une seule bête. Certaines doivent être blessées. Mais des bêtes que même les balles n’arrêtent pas… »

Il n’alla pas au bout de sa phrase. Préférant tourner son attention vers le chien. Qu’est-ce qu’il pouvait dire de plus de toute façon. Que toute cette histoire était incroyable ? Que quoi que l’on fasse, si de tels animaux  existaient ce n’était pas les services sanitaires qu’il fallait appeler mais l’armée.

« Je pense qu’il faudrait faire une battue dans ses bois. Nous avions commencé et nous sommes tombés sur ce chien. Terrorisé. Il en faut beaucoup pour effrayer un chien de chasse. Surtout que les morts semblent avoir eu lieu il y a un moment. Le chien aurait pu s’enfuir, chercher de la nourriture ou tout autre chose.  En ce qui concerne la rage, je vous communiquerai mes résultats dès que j’aurai réalisé les tests nécessaires. »

Il avait parfaitement conscience qu’il n’avançait en rien l’enquête. Et qu’il demandait implicitement à Randall de laisser les choses telles quelles en attendant d’avoir le rapport du légiste et les résultats d’analyses concernant la rage et la bave laissé sur les blessures. Pourtant il ne courba pas l’échine, resta bien droit dans ses bottes et posa un regard froid sur l’agent. S’attendant à ce que l’orage éclate.


Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptySam 25 Nov - 21:10


London BeastThen began a tragedy, fierce as never before: a sick man crawling, a sick wolf limping. Two creatures dragging their dying carcasses through desolation, one in pursuit of the other's life.John & Gaspard & SebastianLe besoin du démon d'aller fouiner dans le bureau du Lord décédé convient à l'américain, acquiesçant d'un sourire fiché. Le duo ne peut se contenter de cette liste. Ils doivent les associer à des visages pour plus de clairvoyance. Le scientifique donnerait cher pour avoir ces détails ! S'ils ne trainent pas trop au manoir, Sebastian fera peut-être l'effort de lui indiquer le nom des victimes et ainsi lui foutre la paix pour de bon. Le témoignage des domestique reste une priorité d'ici la fouille du bureau, et Sir McKayne ne s'en cache pas :

« Bon quelqu'un pour me raconter la soirée avant leur départ ? »

Molly ne supporte plus ses éclats de voix. Finalement, l'américain en a fait un peu trop, pour le grand plaisir du majordome qui reprend sa place de médiateur au sein de l'enquête. Dommage qu'il soit dépêché par la Reine... Son jeune maître a cependant donné ses ordres : il doit être à son service pendant tout son séjour au manoir et en sa compagnie à l'extérieur. Se retrouver tiraillé entre son envie de jouer avec lui et le fait qu'ils soient sur la même longueur d'onde sur le meurtre de ce Lord ne l'aide en rien. Mais Sebastian sait se montrer patient. Son tour viendra. Reprenant le fil, il se déporte vers la jeune femme, qui semble vouloir emprunter les escaliers vers l'étage de la demeure. L'américain suit le mouvement, et tous deux tendent l'oreille à ses paroles :

« C'était une soirée tout à fait normal, un banquet donné pour une réunion de noble. Ils avaient tous la chasse comme passion commune. Cela dit, ce n'était pas le cas de l'invité de dernière minute ... ce duc était même très jeune par rapport aux autres. Monsieur... Valentyne je crois. Il n'avait pas l'air à sa place. Puis ils sont tous parti chasser vers 22h... on a trouvé ça étrange comme heure .. mais notre maître nous a dit que ce soir de pleine lune était le plus propice... et qu'il aurait bientôt le meilleur des trophées. »

Intéressant. Valentyne, le nom griffonné et surligné de la liste des invités n'était donc pas prévu à la soirée ? Le duo suit Molly dans un long corridor rempli de photos de famille. Ce Lord semblait particulièrement apprécié de son entourage. La jeune femme s'arrête devant une pièce rectangulaire assez imposante. Le majordome entre en premier, son regard balayant d'une seule vague la zone. À première vue, des photos et des trophées de chasse sur les murs. Au loin, une grande fenêtre, et devant elle le mobilier du Lord. Remettant ses gants en place, le démon se dirige vers le bureau et commence à fouiller minutieusement ce qui s'y trouve, laissant son acolyte procéder ailleurs. Beaucoup de paperasse diverse sur une pile, ainsi qu'un livre de comptes juste à côté. Ce dernier est à jour, il ne pourra rien en tirer. Les tiroirs regorgent d'une multitudes de plumes et d'encre. En faisait-il collection ? Haussant les épaules, il délaisse ce détail ennuyeux et cherche autre chose. Il est déçu de ne pas y trouver un double fond... Non, il n'y trouve rien. Alors le démon se retourne, observe la vue de la fenêtre et réfléchit. Pourquoi n'a t'il pas mis la main sur cette photographie ? N'était-elle pas développée, tout simplement ? Et pourquoi pas ? Après tout, il n'est pas revenu de sa chasse comme prévu ! Rapidement, il revient sur ses pas et cherche l'appareil photo. L'américain semble scruter ce qui se trouve au mur, en quête d'indices par hasard ? Grand bien lui fasse ! Ne le voyant pas dans la pièce, le démon revient vers Molly et lui pose une question anodine :

« Pardonnez ma question indiscrète mais... Votre maître avait-il une pièce secrète ? Ou un endroit servant de chambre noire pour son appareil photo ? J'imagine qu'avec les moyens dont il disposait, il ne faisait pas faire ce travail par un sous-fifre...? »

La jeune femme ne répond pas, et se contente de lui indiquer un pan de mur avec son index. Cette humaine en sait des choses... Sebastian doit la tenir à l’œil. La remerciant d'un signe de tête, il s'empresse de vérifier le mur indiqué par Molly. Une tête de cerf au centre, des tableaux de part et d'autre. Mais l'un d'entre eux n'a comme pas sa place parmi eux. Tous ont attrait à la chasse, alors pourquoi arborer une vulgaire peinture d'une petite fille sur une balançoire ? Intrigué, le démon toque le mur autour du tableau. Il n'est pas plein... Il décroche le tableau et à sa grande surprise découvre une poignée dissimulée. Bien ! Qu'avons-nous là ? Le majordome siffle Sir McKayne pour le rejoindre et lui montre sa trouvaille, souriant. Sans plus attendre, il tourne la poignée et pousse la fausse porte. Il avait vu juste, il s'agit bien d'une chambre noire. Des photos sont épinglées, certainement les dernières en date. Ce Lord avait donc eu le temps de s'en charger avant de partir en forêt, ou était-ce un de ses domestiques ? Il entre à l'intérieur, récupère les photos fraîchement développées et ressort, prenant soin de tout remettre en place en refermant. Trois clichés en tout, seulement un qui retient leur attention. Les invités de la dernière chasse sont tous là, bien en rang et souriants. Le démon récupère la liste des invités détenue par l'américain et retourne voir Molly à l'entrée du bureau :

« Superbe photo n'est-ce pas ? Nous avons ce que nous cherchions. Mais peut-être pourriez-vous nous indiquer les noms de chacun grâce à la liste ? Vous seriez bien aimable mademoiselle... Et vous Sir McKayne ? Avez-vous remarqué quelque chose de votre côté ? »

Le majordome use quelque peu de son charme sur elle, espérant sa pleine et entière collaboration cette fois-ci. Et il sait que l'américain se fera un plaisir de donner le fond de sa pensée, aussi rustre soit-il. Bien que les invités étaient d'un âge avancé, l'un d'entre eux sortait du lot, plus jeune et assez maigre... Sir Valentyne par hasard ?

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyMer 17 Jan - 12:55




FEAT. Sebastian & Gaspard & PNJ
Codage fait par ©️️PAINDORE sur APPLE SPRING

On peut dire que John avait laissé une impression plutôt marquante sur les esprits. Personne n’osait lui répondre à part la petite Molly. Et même elle, elle semblait plutôt gênée par sa présence et surtout le ton qu’il avait employé précédemment. Finalement, le rôle du bon flic avait été attribué à Sebastian le majordome. Ainsi, dans tout les cas, ils savaient qu’ils auraient toutes les réponses à leur questions. Quelque soit la gêne dans les regards ou les comportements par rapport à celles-ci. Enfin, la domestique raconta en gros la soirée et ce qu’ils voulaient savoir.

C'était une soirée tout à fait normal, un banquet donné pour une réunion de noble. Ils avaient tous la chasse comme passion commune. Cela dit, ce n'était pas le cas de l'invité de dernière minute ... ce duc était même très jeune par rapport aux autres. Monsieur... Valentyne je crois. Il n'avait pas l'air à sa place. Puis ils sont tous parti chasser vers 22h... on a trouvé ça étrange comme heure .. mais notre maître nous a dit que ce soir de pleine lune était le plus propice... et qu'il aurait bientôt le meilleur de ses trophées.


Plusieurs éléments attira l’attention de John. La première, sans doute la “passion commune” de tout ses gens : la chasse. Pouvait-on en conclure qu’ils étaient chasseurs comme lui ? Pas pour traquer des animaux, enfin, pas les mêmes que d’ordinaire. C’était intéressant. Même si clairement, ils avaient plutôt l’air de ne pas savoir ce qu’ils faisaient. Attaquer des loups-garous un jour de pleine lune alors qu’ils étaient en pleine possession de leur moyen … complètement idiot. Même si on voulait le “meilleur des trophée”. Des vraies têtes brûlées… des nobles quoi.
Valentyne? Tiens, le nom qui était souligné en fin de liste. Peut être un invité de dernière minute, qui ne savait pas trop dans quoi il s’embarquait, ou alors c’était un piège. En tout cas c’était beaucoup trop étrange.
Ensuite Molly les amena au bureau de son maître. Tout comme le hall d’entrée du pavillon, les trophées de chasse et les photos parsemaient la pièce entière. John s’employa à observer ces dernières alors que Sebastian s’occupait de fouiller le bureau. Il était inutile qu’ils s’en chargent tout les deux, ils ne feraient que se gêner. John remarqua que sur la plupart des photos du nobles, on pouvait y apercevoir un chien de chasse. Sans doute le sien. Ce qui était étrange, il ne lui semblait pas avoir vu un chien parmi les victimes …

Pardonnez ma question indiscrète mais... Votre maître avait-il une pièce secrète ? Ou un endroit servant de chambre noire pour son appareil photo ? J'imagine qu'avec les moyens dont il disposait, il ne faisait pas faire ce travail par un sous-fifre...?


La question posée par le majordome resta sans réponse. John ne prêta pas si attention que cela à leur conversation, cherchant surtout à trouver une photo avec beaucoup de monde qui leur permettrait de pouvoir mettre un nom sur chacun des corps. Mais cette photo n’existait pas. Enfin, pas ici. Il entendu un sifflement à son adresse et se retourna. Sebastian venait de décrocher un tableau du mur, une poignée dissimulée derrière. Ingénieux ! Il n’attendit pas que John n’arrive jusqu’à lui avant de l’actionner et de pousser le pan de mur qui se révélait en réalité être une porte. .
Derrière, la pièce servait de toute évidence à développer les photographies. John n’était pas du tout un habitué de cette technologie qui existait pourtant déjà depuis bien des années, mais il ne pouvait se tromper en voyant les photos que prenait à présent Sebastian. Il jetta un coup d’oeil, souriant. Ils avaient enfin trouvé ce qu’ils cherchaient. Une chance.

Superbe photo n'est-ce pas ? Nous avons ce que nous cherchions. Mais peut-être pourriez-vous nous indiquer les noms de chacun grâce à la liste ? Vous seriez bien aimable mademoiselle... Et vous Sir McKayne ? Avez-vous remarqué quelque chose de votre côté ?

Rien d'mon côté.

John plongea ses mains dans ses poches. Il était certain que sans la perspicacité du majordome, il n’aurait sans doute pas pu trouver cette pièce. Ou alors, il aurait pris un temps fou à le trouver. Enfin, est ce que ça aurait vraiment eu un impact sur la suite de l’affaire? Personne ne pourrait le dire.

Il attendit, comme Sebastian, que la demoiselle puisse donner les identifications de chacun.


LONDON BEAST
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyVen 19 Jan - 11:37


LONDON BEAST.


Sur la scène de crime :

Gaspard salua poliment le chef de la police malgré le fait qu’il ne sembla pas particulièrement l’apprécier, avant de lui expliquer ce qu’il pense de la situation. Le Lord semble écouter attentivement ce qu’il lui explique, bien qu’il semble tiquer à certaines déclaration. Comme le fait que le noble investigateur et surtout proche de la famille royale a surement assisté au massacre des autres avant de se faire lui aussi attaquer. Il semble se mettre à sourire quand Gaspard lui raconte des histoires d’animaux que des balles n’arrêtent pas. Il regarde ensuite le chien, pensif.

“Bien, j’attendrais vos résultats. En attendant, vous pouvez rester dans le coin encore un instant si vous avez encore des choses à faire, sinon vous pouvez partir. Cette histoire de battue ne me plaît pas du tout. Si vous parlez d’animaux qui ne peuvent mourir par des balles, bien que ça me paraisse tout à fait grotesque, je veux pas risquer de perdre des hommes en les divisants. Et maintenant que je sais que la Reine a encore mis son nez dans une affaire pareille, il est hors de question que je fasse quoi que ce soit avant le retour des hommes qu’elle a envoyé. Elle va encore me demander de ne plus intervenir, je le sens !”

Sa colère sembla grandissante, il se détourna de Gaspard, s’approchant d’autres hommes. Apparement pour passer sa frustration en les molestant sur comment faire leur travail correctement.


Au domaine de chasse

Molly est restée sur le pas de la porte tout le long de la fouille. Même à la découverte des photos. Elle se rapproche un peu plus d’eux, timidement, pour pouvoir donner les noms par rapport à la liste. Elle les pointe de l’index à chaque nom.

“Ici Monsieur Morris. C’est … c’était un bon ami de monsieur. ici Coghill. Mr Christie est là. Je le reconnais assez il a toujours la même moustache. Ici Green. Kabble. Mclachlan. Et enfin le dernier arrivé, mr Valentyne … il est très jeune et ne connaissait pas monsieur. C’était la première fois que je le voyais …”



Revenir en haut Aller en bas
Melwyn
Melwyn
Présence sur le forum : Présent

Messages : 67
Date d'inscription : 31/07/2017
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyDim 21 Jan - 14:02



London Beast

Le grand chef ne s’emporta pas sur lui comme il aurait pu le croire. Pourtant ses conclusions ne servaient à rien, le scientifique en était bien conscient et il savait exactement comment il réagirait si l’un de ses collègues commençait à lui sortir des inepties comme celles que lui-même venait de proférer. Pourtant, il avait beau tourner le problème dans tous les sens, les conclusions semblaient toujours les mêmes. Il était impossible que des animaux aient pu causer autant de dégâts…sans qu’aucun d’entre eux ne soit blessé.

Etrange.

Pas étonnant que le grand chef ne le prenne pas au sérieux. Le scientifique écouta attentivement ses remarques. Il se doutait bien qu’il n’aurait pas d’informations supplémentaires de sa part. Et l’idée de la battue n’avait pas eu l’air de le satisfaire. Parker n’était pas apte à se promener seul dans cette forêt, si jamais il tombait sur les créatures, il était certain de ne pas en sortir vivant et mourir ne faisait pas parti de ses plans actuels. Il n’avait pas encore eu le temps de se faire un nom dans ce monde.

Aussi lorsque le chef lui donna implicitement l’autorisation de déguerpir, Gaspard se contenta d’hocher la tête respectueusement. Les deux hommes qu’il avait rencontrés un peu plus tôt ne l’inspiraient pas. Et s’ils étaient des envoyés de la reine, il préférait s’en tenir éloigné. D’autant qu’il savait que ces hommes ne viendraient pas lui conter fleurette en revenant sur les lieux du crime…si tant est qu’ils reviennent. Un moment il se demanda s’ils avaient découverts des choses plus intéressantes que lui.
Levant les yeux vers le chien, toujours attaché à son arbre, Gaspard décida que cela n’était pas de son ressort. Il espéra juste que les policiers n’oublieraient pas l’animal, et que ce dernier sera rendu à ses maîtres, ou à des gens qui s’occuperaient de lui correctement. Cette pauvre bête n’était en rien responsable de toute cette tragédie. Et pourtant il y avait de fortes chances que ce soit lui qui trinque.
Rajustant sa veste, il se baissa pour ramasser la mallette contenant les échantillons et son matériel. Il observa une dernière fois la scène, sachant que ses prochaines nuits seront une fidèle retranscription de cette situation. Le nombre de victimes, leurs blessures, les différentes explications possibles. Il fallait également qui écrive un rapport…mais pouvait-il seulement mettre par écrit ce qu’il avait à peine osé dire à voix haute ?

Laissant échapper un soupir il salua les quelques hommes qu’il croisa sur le chemin du départ et s’éclipsa. Ce soir son ami Storm aura un petit coup de fil.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 22:08


London BeastThen began a tragedy, fierce as never before: a sick man crawling, a sick wolf limping. Two creatures dragging their dying carcasses through desolation, one in pursuit of the other's life.John & Gaspard & SebastianL'américain n'a rien trouvé de son côté. Ces vieilles photos n'aident en rien à l'enquête, si ce n'est que toutes ses connaissances ont un lien avec la chasse. La jeune Molly, restée sur le pas de la porte du bureau, s'avance vers eux timidement et pose son index sur la photo :

« Ici Monsieur Morris. C’est … c’était un bon ami de Monsieur. ici Coghill. Mr Christie est là. Je le reconnais assez il a toujours la même moustache. Ici Green. Kabble. Mclachlan. Et enfin le dernier arrivé, Mr Valentyne … il est très jeune et ne connaissait pas Monsieur. C’était la première fois que je le voyais... »

Sebastian prend note des noms et des visages qui s'y rapportent avec le plus grand intérêt. Il sait à présent que l'homme manquant de la scène de crime sera, de toutes évidences, le suspect numéro un de l'affaire, si ce n'est même le tueur présumé pour Scotland Yard. L'américain et lui se doutent toujours de l'intervention d'un loup-garou sur les victimes. Mais peut-être que celui-ci aurait été aidé par un des convives ? Le majordome observe de plus près les traits de ce Valentyne une nouvelle fois. Trop jeune... trop maigre... Le parfait intrus de la soirée. Un gamin pour ainsi dire ! Non... il doit être complice. Avec le sourire, le démon reprend la photo et la glisse dans la poche de son habit, avant de demander à la jeune femme de leur indiquer la sortie :

« Mademoiselle, je vous remercie de votre temps. Mon collègue et moi avons tout ce que nous voulions. Nous devons retourner sur la scène de crime. Vous nous raccompagnez ? »

La jeune femme tourne les talons et repart dans le couloir, les deux hommes à sa suite. Ils ne doivent pas trainer ! Randall est sur les lieux, il est en colère et il risque d'avoir tout remballé à leur retour. Le scientifique ne comprendra pas leur théorie sur le loup-garou. En revanche, il pourra sans crainte faire de la reconnaissance faciale avec la photo que Sebastian garde précieusement dans sa poche. Une fois dans le hall d'accueil, Molly se tourne vers les enquêteurs et les salue timidement. Les autres domestiques travaillent dans la pièce d'à côté, dans un silence impénétrable. Le démon ne s'en soucie plus et ouvre la lourde porte de la demeure, constatant avec ironie que le policier n'a pas bougé de son poste. Ce dernier les voit sortir et, impatient de rentrer, se met en route pour les ramener en forêt. Par politesse, Sebastian se retourne et salue de la main la jeune demoiselle, qui s'empresse de claquer la porte derrière elle. Reprenant son sérieux, il se tourne vers l'américain et lui expose son plan imaginé plus tôt, photo à l'appui :

« Je pense que ce Seth Valentyne est la cible à abattre. Regardez-le ! Il est bien trop chétif parmi ces chasseurs chevronnés. Il n'a rien à faire là. Je pense à juste titre qu'il a commis ces meurtres... mais en guise de complicité. La thèse du loup-garou persiste dans mon esprit. J'en mettrai ma main au feu. »

Le majordome en est persuadé. Ses iris brillent d'un rouge vif, signe d'excitation sur la suite des évènements. Le retour semble plus court qu'à l'aller, et au loin, comme il le pressentait, les agents de Scotland Yard s'affolent dans tous les sens. Les corps sont sur le point d'être rapatriés ! Sans attendre, le démon court vers les cadavres froids et s'empresse d'enlever le drap blanc du premier qu'il croise, afin de découvrir son identité. C'était sans compter sur la persistance de Randall, grognant comme un chien attaqué par les puces. L'imbécile !

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyJeu 15 Fév - 15:48




FEAT. Sebastian & Gaspard & PNJ
Codage fait par ©️️PAINDORE sur APPLE SPRING

Grâce à l’identification des victimes sur la photo par Molly, Sebastian et John purent facilement comprendre lequel d’entre eux manquait à l’appel parmis les cadavres. Le chasseur avait une très bonne mémoire visuelle, et s’il y avait bien une personne qu’il n’avait pas vu allongé sur le sol, c’était bien un garçon de la carrure de monsieur Valentyne. Il était beaucoup trop jeune par rapport aux autres. Invité à la dernière minute? C’était certes très étrange. Encore plus si on savait qu’il avait survécu. Et surtout qu’il manquait à l’appel. Il était impératif à présent qu’ils trouvent cette personne, au moins pour lui demander les raisons de sa survie. A son apparence, rien ne laissait John penser qu’il pourrait être un loup-garou, c’était même le contraire, il semblait très fluet, le regard sombre. Peut-être au chose …

“Mademoiselle, je vous remercie de votre temps. Mon collègue et moi avons tout ce que nous voulions. Nous devons retourner sur la scène de crime. Vous nous accompagnez ?”

Ils n’avaient pour le moment plus rien à faire ici. Ils avaient déjà tout ce qu’ils leur fallaient : la photo et le nom des personnes pour que les victimes puissent être identifiées. Il était temps pour eux de retourner sur les lieux du crime, et de commencer le réel travail. John brûlait d’envie de parcourir cette forêt, à la recherche d’autres indices prouvant la présence de loup-garou vivant sur ces terres, mais il était également nécessaire de trouver ce Valentyne. Par où commencer? Alors que le policier de tantôt ne les accompagnait sur les lieux, le majordome sembla vouloir faire part à John d’une idée.

“Je pense que ce Seth Valentyne est la cible à abattre. Regardez-le ! Il est bien trop chétif parmi ces chasseurs chevronnés. Il n'a rien à faire là. Je pense à juste titre qu'il a commis ces meurtres... mais en guise de complicité. La thèse du loup-garou persiste dans mon esprit. J'en mettrai ma main au feu.”

John n’était pas certain contrairement à Sebastian que le jeune puisse être complice. Premièrement parce qu’il n’avait été qu’un invité de dernière minute. Jamais le noble ne l’aurait invité à une chasse au loup-garou s’il savait qu’il aurait été de mèche. Ou alors… était-ce un traquenard qui aurait mal tourné? Tout ceci était très étrange.

“Je ne sais pas, mais c’est vraiment trop bizarre pour qu’on puisse passer à côté… je suis ravi que vous pensiez comme moi que ce sont bien des loups-garous. C’est assez rare que les gens y croient.”

De nouveau sur les lieux du crime, l’air semblait avoir changé. John laissa le majordome s’occuper de l’identification puisqu’il avait la photo. Le scientifique n’était plus présent, sans doute était-il parti comme le travail était terminé. Dommage, il aurait bien voulu conserver plus avec lui… peut être qu’il pourrait le retrouver plus tard.

Alors qu’il tournait presque en rond, Il aperçut enfin le chien attaché à l’arbre. Un agent de police lui raconta ce qu’il s’était passé en leur absence. John caressait le chien pour le rassurer. C’était à présent certain qu’il s’agissait de loup. Un loup garou s’attaquait plus facilement à des humains qu’à des animaux. Les chevaux n’avaient été tué sans doute que par dommage collatéral.


LONDON BEAST
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyJeu 15 Fév - 16:10


LONDON BEAST.


Gaspard part une fois qu’il sait que le travail est terminé. Il sera chargé d’analyser plusieurs échantillons. Ses conclusions seront donc à venir pour une prochaine fois.

Sebastian et John reviennent sur les lieux du crimes après avoir trouvé de quoi identifier les victimes. Effectivement, les nobles sont tous ici morts, sauf Seth Valentyne. Il n'y a plus rien à dire de plus sur les cadavres.

Alors que John s'occupe du chien et qu'on lui explique ce qu'il s'est passé, Lord Randall s'approche vers lui, évitant Sebastian, sachant qu'il ne pourra rien en tirer.

"Vous! Vous êtes celui envoyé par la reine pas vrai ?! J'ai deux mots à vous dire ! Suivez moi."

Il n'attendit pas vraiment que l’américain le suive, certain qu'il le ferait, venant s'éloigner un peu plus dans les bois.

"Je sais que ce ne sont pas vos affaires, mais la reine et son chien vienne marcher sur mes plates-bandes. Vous devriez faire très attention aux gens que vous fréquentez. Certes, ils savent parfaitement ce qu'ils font, là est bien le problème. Ils ne sont pas du même monde, vous m'avez l'air d'être d'un gars du peuple alors je préfère être franc avec vous. Cette enquête ne mènera nulle part. Dites juste que vous ne savez pas et cette affaire n'ira pas plus loin."  




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyJeu 15 Fév - 18:56


London BeastThen began a tragedy, fierce as never before: a sick man crawling, a sick wolf limping. Two creatures dragging their dying carcasses through desolation, one in pursuit of the other's life.John & Gaspard & SebastianL'américain part de son côté, tandis que le démon inspecte chaque cadavre avec attention. Il doit faire vite ! Scotland Yard s'apprête à les rapatrier sous peu. Randall, égal à lui-même, se fond dans la masse et intercepte l'américain, occupé auprès d'une bête un peu plus loin. Sebastian n'y porte pas la moindre attention. Il le saura bien assez tôt. Cet imbécile croit maitriser la situation, et comme toujours, il se fourvoie. Le comte sera informé des manigances de l'autre énergumène en temps voulu. Remettant le drap blanc sur le corps inerte de Sir Coghill, il se retourne et passe au dernier sur sa liste, qui ne peut qu'être Kabble. Mais alors qu'il s'accroupit auprès du corps, son champ de vision se retrouve pollué par un phénomène inconnu. À quelques mètres de lui, une aura se profile, ondule au travers de la végétation et se fraye un chemin vers le démon, sentant une sueur froide le long de sa nuque. Cette aura, il la connait que trop bien. Son regard se lève et tombe machinalement sur l'hurluberlu aux cheveux rouges... Grell Sutcliff. Sans attendre, et s'assurant que personne ne le voit, il se déplace à la vitesse de l'éclair vers le shinigami et l'empoigne par la gorge, terriblement agacé de le voir :

« Grell... Je n'ai pas le temps de jouer avec toi. Tu n'as rien à faire ici ! Tu empiètes sur une scène de crime et... »

« Ô Sebas-chan ! Tu m'as tellement manqué tu sais ? Je ne rêvais que de me retrouver dans tes bras et te presser fort tout contre mon cœur. Vilain garnement ! C'est si difficile de te voir... »

Le démon fronce les sourcils, ses iris flamboyant de plus belle. Grell n'a vraiment aucun savoir-vivre ! Il ne comprend pas que ses supérieurs le laissent crapahuter partout sans le tenir en laisse. À la réflexion, même le Chien des Enfers a meilleure allure que lui. Sentant ses poings le démanger, il resserre son étreinte sur le cou si frêle de l'énergumène et passe aux menaces :

« Je te laisse dix secondes pour me dire ce qui t'amène dans ces bois. Après quoi, je serai contraint de te planter mes ongles dans ta peau. Tu en meurs d'envie, n'est-ce pas Grell ? »

Son visage provocateur se rapproche dangereusement de la frimousse toute émoustillée du shinigami, qui en rougit de plaisir. Ce dernier, sans prendre en compte ses dernières paroles, agrippe ses mains le long de la taille du démon et se harponne à lui, collant son torse au sien, brûlant de désir de lui sauter dessus. Rapprochant ses lèvres de son oreille gauche, sa langue de vipère acérée fait mouche instantanément : « Je sais ce qui s'est passé ici. » Sebastian arque un sourcil, intrigué par ces quelques mots fort intéressants. Ce crétin serait-il réellement au courant de tout ce carnage ? Souriant, il dévisage Grell et lui laisse de nouveau la possibilité de respirer.

« Vraiment ? Et bien, je t'écoute. Et n'omet aucun détail surtout ! Si je juge tes aveux satisfaisants, je pourrais me montrer clément avec toi. »

Le majordome se lèche les lèvres avec envie, rendant Grell tout chose. Non mais quelle fillette ! Le simple fait de lui devoir quelque chose en retour le dégoûte profondément. Mais c'est pour la bonne cause. Il s'en contentera. Croisant les bras le long du corps, et jetant un regard bref sur les officiers en arrière, Sebastian attend de pied ferme des réponses solides.

« Sache avant toute chose que je ne devrais pas me trouver là, à te raconter ce que j'ai vu. Mais comme je suis déjà puni... Commençons. Le Dispatch m'a envoyé ici il y a quelques heures. Je me suis chargé de leur lanterne cinématique. Ce n'était pas beau à voir, vraiment... Une chasse au loup-garou qui a mal tourné. Encore un noble qui y aura laissé sa vie. »

Bien ! Au moins, Sebastian est d'accord sur tout le prélude. Il y avait bien un loup-garou dans ces bois. Reste à savoir ce qu'il a fait... et avec qui il l'a fait. La thèse de complicité de ce Seth Valentyne ne quitte pas son esprit machiavélique. On invite pas un jeune gringalet à une fête à la dernière minute ! Ça ne colle pas ! Impatient d'entendre la suite, il se met donc à taper du pied sur l'herbe fraîche :

« Seth Valentyne et... Nora Orchard. Le gamin a aidé la louve à s'en sortir. C'est elle qui les a presque tous tué. Elle n'a pas supporté cette chasse, tu t'en doutes. Ce Lord et ses invités avares le méritaient ! Ce qui m'amène maintenant à ma... requête pour service rendu au comte. »

Grell se rapproche de Sebastian, les yeux brillants. Son regard se veut plus sérieux, et anxieux à la fois. Qu'a t'il donc de si important à demander ? Le démon s'attendait à ses faveurs, il en est presque déçu. Mais pour une fois qu'il semble demander autre chose qu'une simple avance sur sa petite personne, il serait de mauvais ton de ne pas l'écouter. D'autant que le démon se sent euphorique tout à coup.

« Quand le comte apprendra pour Nora, il voudra la capturer, j'en suis certain. Mets Scotland Yard sur la piste de Seth, son sort m'est bien égal. Mais si tu la retrouves... Ne lui fais aucun mal. Je m'y suis attaché à cette louve, bien plus que je ne le devrais. Elle n'est pas mauvaise, elle agit à l'instinct, c'est tout. J'ai ta parole Sebastian ? »

Le démon tombe des nues. Grell Sutcliff, protéger quelqu'un ? Et une femme qui plus est ? De sa vie, il n'y aurait jamais cru et pourtant, le shinigami tempétueux insiste bel et bien sur un sauvetage que sur d'éventuelles caresses bestiales. Qu'il en soit ainsi. Hochant la tête d'un signe approbateur, et sur le point de déverser sa joie, il laisse Grell lui envoyer un baiser de la main et partir au loin. Nora Orchard... celle qui inspectait avec l'inspecteur Lewis sur l'affaire des enfants disparus... celle qui avait essayé en vain de surprendre l'intrus sur ce toit, au point de dévoiler une part de sa réelle nature. Alors c'est donc elle, l'instigatrice de ce joyeux bazar ? À aucun moment il n'avait fait le rapprochement, pensant à juste titre qu'elle était bien élevée. Il faut croire que non. Ses iris brillent de mille feux tandis qu'il revient vers la scène de crime, emballé de ce retour de situation alléchant. Un peu plus loin, Randall continue d'accaparer l'américain. Il serait temps de le libérer non ? Se déplaçant en hâte, il rejoint les deux hommes et remercie Randall, d'un air un peu faux :

« Sir Randall ? Nous en avons terminé avec cette enquête. Voici la photo des invités et cadavres de ces lieux. Vous verrez qu'il manque un jeune homme, en la présence de Seth Valentyne. Vous avez votre coupable à présent. Sir McKayne, nous y allons ? »

Pressant sa main contre l'épaule de l'américain, le démon obligerait presque l'invité de la Reine à le suivre jusque dans la calèche. À la demande de Grell, Seth Valentyne sera traqué par la police londonienne. Pour ce qui est de Nora, il agira en temps voulu.

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyVen 16 Fév - 17:10




FEAT. Sebastian & Gaspard & PNJ
Codage fait par ©️️PAINDORE sur APPLE SPRING

John n'avait pas fait attention plus que cela au chef de Scotland Yard s'approchant de lui dans son dos. Il se retourna vivement quand il entendu sa voix tonitruante. Autant dire qu'il lui avait fait une peur bleu, à pas se présenter déjà, ou tousser pour se manifester.

"Vous! Vous êtes celui envoyé par la reine pas vrai ?! J'ai deux mots à vous dire ! Suivez moi."

Wow. Autant dire qu'il venait de lui faire la plus mauvaise impression dès le départ. Ce type avait des compte à régler avec sa majesté, qu'il le fasse avec elle, il n'était certainement pas un pigeon messager. Sa tension était très palpable. John le suivit malgré lui, ignorant ce dont il voulait réellement lui parler. Mais tout ça ne lui disait rien qui vaille.

"Je sais que ce ne sont pas vos affaires, mais que la reine et son chien viennent marcher sur mes plates-bandes! Vous devriez faire très attention aux gens que vous fréquentez. Certes, ils savent parfaitement ce qu'ils font, là est bien le problème. Ils ne sont pas du même monde, vous m'avez l'air d'être d'un gars du peuple alors je préfère être franc avec vous. Cette enquête ne mènera nulle part. Dites juste que vous ne savez pas et cette affaire n'ira pas plus loin."

Ce monsieur n'avait surement pas compris l'importance de cette affaire. De sa présence sur les lieux. Pour lui ce n'était surement qu'une attaque d'un animal aux abois ou enragé. Mais ce n'était pas le cas : un ou plusieurs loups-garous étaient responsable de ce massacre, et pour cela ils devaient payer de leur vie. C'était ce qu'il était sensé faire : après tout c'était un chasseur.

Permettez moi de vous dire que vous êtes surement loin d'imaginer ce qu'il s'est passé ici, je suis un spécialiste, c'est pourquoi on a fait appel à moi. Je me fiche de vos histoires de gue-guerre avec Phantomhive ou sa majesté Victoria, tout ce que je veux, c'est faire le travail pour lequel je suis payé. Alors excusez moi, mais cette histoire est loin d'être terminée.

Au moins ça méritait d'être clair. Même si clairement John avait l'impression que l'homme devant lui allait éclater de colère. Il s'en fichait un peu. Heureusement pour lui, car il ne voulait pas perdre son temps, Sebastian les rejoignit enfin.

Sir Randall ? Nous en avons terminé avec cette enquête. Voici la photo des invités et cadavres de ces lieux. Vous verrez qu'il manque un jeune homme, en la présence de Seth Valentyne. Vous avez votre coupable à présent. Sir McKayne, nous y allons ?


Coupable ? rien ne le prouvait encore, mais bon, c'était à la police d'aller inspecter cela. John savait qu'il ne pouvait pas fouiller la forêt en présence des agents. Il reviendrait seul dans cette forêt en quête de réponse et pour y faire un peu de ménage quand le temps sera venu. Il hocha la tête à l'adresse de Sebastian, venant le suivre et quitter les lieux.

LONDON BEAST
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 EmptyVen 16 Fév - 17:17


LONDON BEAST.


Alors que John et Sebastian décide de partir, laissant Lord Randall avec un nom : Seth Valenthyne. Un nom qu'il ne connait que trop bien, et qui dans cette enquête, il le sait, son alibi devra être vérifié. Même si, pour lui, ce massacre ne peut être que l'oeuvre d'un animal, les conclusions de Gaspard seront également décisives.

Vous serez tous prochainement informés de la suite de cette enquête et ce qu'il va se passer.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
London Beast - Enquête pour meutres [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: London Bridge is falling down :: Enquêtes/crimes-