Bienvenue sur SCFM
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous êtes bienvenue sur le forum si vous décidez de vous y inscrire ! N'hésitez pas à en parler autour de vous !

Partagez | 
 

 « Nous avons besoin d'un domestique !» [PV Ulrich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: « Nous avons besoin d'un domestique !» [PV Ulrich]   Sam 18 Oct - 21:40

Pendant que les esprits étaient pour le moins agités dans la grande demeure des Addams, le temps lui était tout à fait honorable. Pas un nuage ne se dessinait à l’horizon, et l’on pouvait affirmer qu’une bonne journée allait sans doute s’annoncer. Sauf que la vieille Emily savait elle qu’elle aurait à supporter un nouveau conflit entre elle et Phineas J. Addams, son maître.
Tôt déjà, dès le réveil de son maître, il avait montré des signes de mauvaise humeur et ne s’était pas privé pour le lui faire remarquer. Bien que loin d’être dépensier, et même avare, il n’avait en fait pas les moyens de payer cette pauvre domestique. Mais elle s’en fichait pas mal, puisque de toute manière, elle vivait au manoir avec lui. Oui, dans ce grand manoir, il n’était que deux. Une aile du manoir en particulier n’avait pas été utilisée depuis bien longtemps, et quelques pièces avaient été laissées à l’abandon. L’âge d’Emily était le problème. Elle était beaucoup trop vieille pour faire tout toute seule, et Phineas avait bien du mal à le réaliser. Quelques semaines auparavant, ils avaient eu une forte dispute sur le sujet. Etant deux personnes au caractère bien fort, il ne pouvait se passer un moment sans que des éclats de voix résonnent de toute part.
Pour Phineas, il était hors de question d’embaucher un nouveau domestique ici, même si ses comptes le lui permettaient un peu plus. En fait, il était, au manoir, quelqu’un de très antipathique. En dehors il paraissait juste froid et distant, mais une fois chez lui, c’était un autre homme qui se montrait. C’était surement cette raison pour laquelle il ne voulait personne d’autre qu’Emily : il ne voulait pas que quelqu’un d’autre sache ses faiblesses. Combien de fois Emily avait du le rejoindre la nuit dans sa chambre pour calmer ses cauchemars de guerre ? Elle était sans doute l’une des seules à savoir au combien il avait souffert et il souffrait encore. Il lui avait fait promettre cependant de ne jamais révéler son plus profond secret.
Enfin, c’était bien beau de promettre ces choses-là, mais ça ne l’aidait pas pour faire tout le travail qu’il y avait. Et puis, elle était un peu nostalgique, et voulait que ce manoir retrouve sa beauté d’antan. C’est pourquoi, elle avait pris les choses en main : publier un article dans un journal était un jeu d’enfant quand on recherchait de la main d’œuvre. Il y était écrit qu’elle recherchait quelqu’un au plus vite pour ce travail, et qu’il vienne en ce jour, avec l’article de journal en question. Elle savait, c’était aujourd’hui qu’elle aurait enfin de l’aide et même si Phineas ne voulait de personne, et qu’il apprendrait tôt ou tard qu’elle lui avait désobéit, elle était certaine qu’il fallait qu’elle force les choses.

- Aujourd’hui je resterais au manoir, Emily, annonça de manière singulière Phineas, lisant le Times pendant qu’il buvait son café.

Emily fit mine de ne pas être étonnée, dodelinant de la tête. Ses plans tombaient à l’eau, s’il était ici ça serait encore plus dur pour accueillir la personne qui postulait pour être domestique avec elle. Phineas était dans la garde de la famille royale au palais de la reine, donc elle se demanda aussi pourquoi il n’allait pas travailler aujourd’hui. Le connaissant ça devait le frustrer de ne pas aller travailler, c’était une chose très importante pour lui.

- Besoin d’aide pour le bain ? , demanda la domestique, sachant qu’il avait un peu de mal avec sa blessure.
- Non, répondit-il doucement, refermant le journal et se levant, non je me débrouillerais. Tu as surement d’autres choses à faire.


Et il ne croyait pas si bien dire. Il la quitta pour aller s’occuper seul de sa toilette, laissant cette pauvre femme perplexe et anxieuse. Comment allait-elle faire pour ne pas qu’il comprenne tout de suite ses intentions s’il tombe sur le nouvel employé ici … enfin, rien n’est sûr, mais elle préfère quand même que les choses se passent en douceur pour une fois, et puis il serait quand même très gênant que la personne soit témoin d’une scène entre eux. Au moins il prendrait du temps à se préparer, ça lui permettra de prendre plus de temps à expliquer les choses. Sortant alors de la cuisine après avoir fait la vaisselle, elle alla prendre le linge propre et humide pour l’étendre dehors. Il faisait si beau.

- S’il croit que je vais rester vivante pendant encore cinquante années, il se met le doigt dans l’œil, je ne suis pas éternelle, fit-elle en prenant ses pinces à linge pour fixer les draps blancs sur l’étendoir.

Guettant de temps à autres l’entrée du manoir, une petite pointe d’excitation mêlé à de l’inquiétude vint la prendre. Qu’il était amusant de faire quelque chose d’interdit. A son âge, elle pouvait encore se permettre de céder à ce petit caprice non ? Une bourrasque de vent vint lui faire lâcher un mouchoir blanc, et ne voulant qu’il s’envole trop loin, elle se mit à courir derrière, mais des douleurs vint la faire ralentir. L’âge avait ses inconvénients …
-
WORDS 846
TAGS Cap'tain, Manor, New Domestic
NOTES --
MUSIC/MUSE --
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Nous avons besoin d'un domestique !» [PV Ulrich]   Sam 18 Oct - 22:20

Les temps sont durs pour certains, alors que pour d'autre, vivre est facile. Des gens meurent dans les rues, d'autre se prélassent, et encore d'autre profitent de leur famille. Encore, faudrait-il en avoir une... Ulrich, lui, n'en avait pas, ou du moins n'en avait plus, comme beaucoup d'autres enfants à Londres. Mais contrairement à eux, le petit ange n'avait non seulement plus de famille, mais aussi plus de passé.

Heureusement, aujourd'hui il faisait beau, le garçon n'avait pas à supporter la pluie qu'il détestait tant et que son refuge ne pouvait l'en abriter. Il pouvait donc se balader tranquillement, sans compter la faim et la fatigue bien sûr. Ulrich avait cependant décidé, cette fois, d'aller un peu plus loin que tout ce qu'il connaissait déjà, explorer un peu. Il s'était réveillé tôt, un peu patraque, il avait encore passé une nuit affreuse. Comme d'habitude il était parti mendier un peu de nourriture dans les rues mais cela n'avait rien donné du tout... Un passant lui avait même dit:

"Va travailler, flemmard ! Gagne ta vie autrement que par le biais des autres !"

Et il était repartis... D'un côté il n'avait pas tort mais... Le blondinet était sensé protéger quelqu'un dont il ne connaissait même pas l'identité, il n'avait pas vraiment de temps à perdre avec ça... Il devait avant tout trouver son humain !
La matinée passa à grande vitesse et le soleil si beau et resplendissant était là pour réchauffer le cœur un peu tristounet du petit ange gardien. Donc vers la fin de matinée, Ulrich quitta son quartier habituel pour partir à l'aventure dans les autres coins et recoins de la capitale Britannique. Il marcha assez longtemps, la faim le tiraillait de plus en plus, ses pieds étaient douloureux mais il continua sa route dans but.

Alors qu'il arriva près de ce qui semblait être un grand manoir, un mouchoir blanc vint se coincer sous son pied. Avec une petite mine surprise, l'enfant borgne s'accroupis et ramassa l'étoffe. En relevant la tête, il vit une dame âgée arriver vers lui. Par déduction il comprit, ou du moins supposa, que ce mouchoir lui appartenait. Pour éviter qu'elle ne se déplace plus, Ulrich s'avança vers elle, tout souriant.

"Bonjour madame, je crois que ceci est à vous..."

Il lui tendit le tissu blanc, un sourire vraiment bienveillant aux lèvres. L'ange aimait rendre service, malgré sa petite paresse qui n'était que passagère, aider quelqu'un lui illuminait toujours ses journées
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Nous avons besoin d'un domestique !» [PV Ulrich]   Mar 21 Oct - 11:52

La vieille Emily, qui avait arrêté depuis longtemps de courir pour ne pas se fatiguer de trop, n’en était pas au point d’être aveugle. Arrivant vers une allée du jardin, un jeune garçon apparut presque de nulle part devant ses petits yeux. Voyant que le mouchoir blanc qu’elle avait laissé s’envoler sans pouvoir l’arrêter s'était coincé sous sa chaussure, elle le laissa venir à sa rencontre. Un peu déçue de voir qu'elle devrait peut être relaver le mouchoir, sourit tout de même à l’étranger comme le ferait une mère à son enfant qui lui aurait rendu service. Il a une petite bouille d'ange, ce petit, pensa-t-elle inconsciemment.

- Bonjour madame, je crois que ceci est à vous..., parla le garçon en premier en lui tendant son mouchoir après l'avoir ramassé. Il portait un petit sourire bienveillant.

- Saleté de vent ! Je pensais qu’il s’était levé pour m’aider à sécher le linge, et voilà qu’il cherche à me tuer ! On dirait mon maître… tous pareil ! , vint s’écrier la domestique, tout en restant souriante, Allons bon, qu’est-ce que tu es venu faire par ici mon p’tit ?, demanda-t-elle finalement, venant récupérer le mouchoir.

En releva les yeux, elle vit qu’il avait un bandage à l'un de ses yeux, et s’en trouva fort désolée pour lui. Son instinct protecteur la poussa à se chagriner pour les pauvres souffrance qu'avaient sans doute enduré le jeunot. Dans sa petite tête, elle réfléchit, oui, qu’est-ce qu’un petit gars comme lui peut-il bien faire dans une grande demeure comme celle-ci en dehors de Londres? Phineas n’avait parlé de personne à recevoir. D’un seul coup, son sourire s’élargit.

- Ah mais j’y pense ! Tu es peut-être là pour du travail ?, lance-t-elle, comme si elle venait de trouver un trésor. Aussitôt, elle se hâte de se retourner, surveillant le manoir d’un œil soupçonneux,j'attendais pas un p'tit gars pour ça ! Mais bon, on va voir ce qu'on peut y faire ! Suis-moi à l'intérieur, on sera à l'abri de ce vent infâme!

Aussi vieille qu’elle puisse paraître, dans son esprit elle n’a pas pris une ride, et aussitôt vient lui adresser un clin d’œil malicieux. Aussitôt dis, aussitôt fait. Elle vient se tourner pour rentrer au manoir, certain qu’il la suivra. Pourtant intérieurement, une inquiétude grandit. L’inquiétude de se faire prendre quand on fait une bêtise, mais ça lui donne tellement d’adrénaline qu’elle en sourit, pour le moment contente d’avoir enfin un invité, et qui sait, peut-être qu’elle pourra l’employer pour l’aider. Rien qu’à cette pensée elle se sent prête à reconstruire le manoir dans son intégrité. Et pourtant, il y a du boulot en ce qui concerne l’aile Ouest, complètement délabré. D’un pas plus rapide qu’à l’ordinaire, elle vient retourner une nouvelle fois dans sa cuisine, venant près des fourneaux.

- Tu as faim ? Allez, je suis sûr qu’un chocolat vous fera du bien ! T'as pas l'air grand dis, faut manger pour prendre des forces. Je vais te faire des tartines, lui adresse-t-il en venant prendre un bol dans un placard. Décidément, rien ne l’arrêtera de parler et de laisser les autres parler surtout …

Et pourtant, elle entend des pas dans le couloir s’approcher. Des bruits de bottes, de quelqu’un qui boîte. Hélas, elle est sur le point de faire venir la tempête, en ayant cherché à semer le vent. Venant fermer la porte doucement, une main puissante vient la stopper dans son entreprise. Phineas apparait, repoussant la porte, et regardant Emily d’un air déconcerté.

En chemise et pantalon, fraîchement lavé, il ne tarde pas à relever les yeux, pourtant, pour voir le gamin dont on ne sait pas encore le nom, et son regard noir semble vouloir le fusiller. Un intrus s’est invité sur son territoire, c'est qu'il aime pas ça le capitaine. Regardant à nouveau Emily, on sait d’avance que c’est sur elle que les éclairs vont tomber. Elle se recule, ne baissant aucunement la tête, prête à faire front. Et pourtant, c’est vers l’étranger que se tourne Phineas, l’air menaçant.

- Peut-on savoir ce que fais un gamin dans mon manoir ?, laisse-t-il échapper froidement à son adresse.
-
WORDS 680
TAGS Cap'tain, Manor, New Domestic
NOTES --
MUSIC/MUSE --
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Nous avons besoin d'un domestique !» [PV Ulrich]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Nous avons besoin d'un domestique !» [PV Ulrich]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous avons besoin de vous !
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» Nous avons été éduqués pour détruire le projet de 1804
» Jessica † « Nous devons être prêts à abandonner la vie que nous avons planifiée, afin de vivre la vie qui nous attend. »
» Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scfm :: Le temps d'un craquement :: Rps abandonnés-