Partagez | 
 

 Shall we dance ? (feat Wall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 94
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Shall we dance ? (feat Wall)   Ven 2 Fév - 4:02
Shall we dance ?First there is desire, passion. Then suspicion, jealousy, anger, betrayal. When love goes to the best confidence is impossible, and without trust there is no love. Jealousy will make you demon.Wall & Grell SutcliffCe soir, c'est le grand soir. Grell s'est paré de son plus bel habit, affublé de son manteau rouge assorti à sa chevelure de feu. Ce soir, il n'a pas d'âmes à récupérer, pas de petits nouveaux à chapeauter, ni même de corvées de dernières minutes. Ce soir, William lui a donné une permission qu'il compte savourer. Ce soir... il va au théâtre. Oui ! La diva compte passer sa soirée entourée d'humains distingués le temps d'une pièce shakespearienne, en la présence de Mac Beth. Bien entendu, il passera inaperçu aux yeux de tous, telle est sa condition de shinigami enflammé. Et qui sait, peut-être pourra t'il croiser le regard implacable de son majordome préféré ?

Le voilà donc, marchant dans les rues de Strand, direction le Alhambra Musical. Sa paire de talons hauts claquent sur la route pavée de Londres, incitant le tout-venant à regarder dans sa direction. Et ça lui plait ! Voilà des lustres qu'il ne s'était pas distingué de la sorte en public. Son esprit se sent pour ainsi dire libéré de toute obligation. Il sait Nora en sécurité à présent. Il sait que Trevor fera tout son possible pour elle, ainsi que sa meute. Il n'aura pas à jouer les malandrins pour ce soir. Et ça lui convient très bien ! Dehors, la neige recouvre encore les rues de sa pureté immaculée. La personnalité sulfureuse de Grell s'en contrefout royalement. Ce ne sont pas trois flocons qui éteindront sa précieuse flamme tout de même ! Se pavanant comme une star, le shinigami rejoint le théâtre à la hâte, par peur de manquer le début de la pièce.

Une longue file d'attente se dessine à vue d’œil. Il ne manquait plus que ça ! Heureusement pour lui, Grell a plus d'un tour dans son sac. Pourquoi patienter alors qu'on peut faire le tour ? Discrètement, il longe l'entrée principale, part de l'autre côté du bâtiment et repère une fenêtre entrouverte un étage plus haut. Les imbéciles. Pas question de rester dehors dans ce froid ! Regardant aux alentours que personne ne l'ai suivi, il bondit vers la dite fenêtre et entre tout en finesse dans le bâtiment ancien. Pressé par le temps et le besoin d'avoir la meilleure place, il dégringole les escaliers avoisinants et rejoint le hall, comme si de rien n'était. Tout aurait pu s'arrêter là. Il aurait pu rentrer dans la salle de théâtre, s'installer et profiter mais... Derrière lui, tout juste à sa suite, un autre homme a eu la même idée ingénieuse que lui. Et pour sa plus grande joie, il crut reconnaître l'aura d'une jeune démon. Ses yeux en or ne le trompent pas ! Poussé par son impulsivité renommée, il se dirige subtilement vers lui, enroule son bras autour du sien et l'entraîne à sa suite, intrigué :

« Bonsoir. Pardonnez-moi, j'ai toujours été inspiré par les démons. Je vois que vous aussi, vous aimez le théâtre ? Rien ne me ferait plus plaisir que de partager ce moment privilégié avec vous. Entre collègues, nous nous comprenons, n'est-ce pas ? »

Grell ne lâche pas prise. Ce beau brun est à croquer ! Il sait que ce ne sont pas des manières pour aborder les gens. Mais il s'en fiche ! Sa soirée lui appartient. Il relache le bras de l'inconnu et lui tend une main amicale : « Grell Sutcliff. Pour vous servir ! »
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wall
avatar
SERVANT

Messages : 20
Date d'inscription : 20/01/2018
Localisation : Centre ville
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Jeu 15 Fév - 21:00
Shall we dance ?I'll make you dance 'til you think we're flying
I'll make you see a million stars.
( MacBeth → Verdi )
Etoiles dans ses yeux, dans son regard qui se languit, dans sa voix qui soupire ; constellation sur ses joues roses, et sur ses épaules nues, au creux de ses seins et de son ventre. Dans son dos qui se cambre, et ses mains accrochées aux draps blancs, et tes propres iris voilées d’extase.

Puis, soudain, seule la respiration erratique de l’humaine trouble le calme de la pièce.

Ton corps retombe à ses côtés, alors qu’elle remonte le tissu jusqu’à sa poitrine. Les joues rouges, lèvres entrouvertes sur un cri étranglé qui lui noue encore l’œsophage. Son ventre tordu en tous sens, la tension relâchée jetant un trouble au fond de ses prunelles ; battement de cil régulier, une, deux, huit fois, et sa respiration se relâche, et elle ferme les yeux.


Silencieux ton visage qui l’observe un instant, alors que ta main impatiente vient se saisir d’une cigarette. Portant le bâton âcre à tes lèvres, tu te redresses finalement, venant quitter le lit et marcher à travers la pièce, ton corps nu frissonnant à peine face au froid qui caresse ta peau. Venant t’arrêter devant le miroir, esquissant un très mince sourire face à ton reflet, remettant en place tes mèches de la couleur du plumage d’un corbeau. Les boucles légères retombent sur tes tempes, et tu viens les attacher avec un nœud de soie pourpre, redonnant à tes traits leur allure distinguée. Costume sombre et parfaitement taillé, un nœud rouge ce soir, pour mieux s’associer à ton ruban. Tu remets en place sur tes épaules le long manteau élégant qui ne te quitte pas, avant de te rapprocher de l’humain pour déposer sur ses lèvres endormies un baiser furtif ; mince compensation, car cette dernière ne se réveillera pas à tes côtés. Ce soir, tu as à faire. Et puis, son mari risquerait bien de rentrer plus tôt de son séminaire.


Tu marches dans les rues, ta silhouette de gentleman attirant le regard de bien des Ladys ; sourire charmeur figé sur tes lèvres douces, tu les salues en soulevant légèrement ce haut de forme à la mode posé sur le dessus de ton crâne. A l’aise dans ton habit taillé sur mesure, tu traverses la belle Londres afin de te rendre au Théâtre, un peu tôt il est vrai, et de monter, avant que la foule n’arrive, jusqu’au second étage. Entretient avec le directeur de la pièce, que tu subventionnes le temps de leur venue à Londres, comme promis. Les acteurs principaux sont doués et tu souhaites bien contribuer à l’essors de leur carrière.

Ta tasse de thé terminée, tu viens redescendre les escaliers, remarquant devant toi une silhouette écarlate qui ne devrait pas être ici ; venant très certainement de la pièce adjacente, mais comment cela est-ce possible ? A moins d’être passé par la fenêtre… l’aura que dégage l’élégant te donne une réponse immédiate à cette brève interrogation. Shinigami. Que fait un dieu de la mort dans un tel endroit ? De toute évidence, l’immortel t’a également senti car le voilà qui se retourne, posant sur toi un regard fardé et t’offrant un sourire radieux. Sur tes gardes, tu observes l’intrigant s’approcher de toi du haut de ses talons, venant prendre ton bras. Aucune attaque, aucune animosité, alors que vous êtes seuls pour le moment. Décidemment, quelle étrange créature ! Le sourire que tu lui rends en retour est doux et charmeur. Tu le laisse prendre la parole.

Bonsoir. Pardonnez-moi, j'ai toujours été inspiré par les démons. Je vois que vous aussi, vous aimez le théâtre ? Rien ne me ferait plus plaisir que de partager ce moment privilégié avec vous. Entre collègues, nous nous comprenons, n'est-ce pas ?

Quelle franchise ! Si tu t’attendais à cela. Nullement offusqué par ses manières, tu observes seulement le shinigami d’un regard amusé, alors que la Mort continue :

Grell Sutcliff. Pour vous servir !

Ton regard reste posé sur lui un court instant, juste assez pour ne pas paraître impoli. Analysant. Le maquillage, les talons hauts, la voix haut perché et ses manières. La main qu’il te tend. Ton sourire de gentleman s’élargissant subtilement au coin de tes lèvres, tu te saisis délicatement de cette main pour les y déposer de façon fugace, te redressant par la suite.

Vladimir Droski. C’est un plaisir.

D’une main gantée, tu remets en place une mèche sombre derrière ton oreille, ton autre main finissant par lâcher la sienne, l’ayant gardée un peu plus longtemps que nécessaire.

Si ma compagnie peut vous satisfaire, alors je serais heureux de passer cette soirée avec vous. Il est rare de rencontrer un Dieu de la mort aussi… pétillant.


Ce n’est pas peu dire ; la majorité de ses collègues sont d’un sérieux trop rasoir ; bien que la sévérité puisse également avoir son charme… te rapprochant de ce Grell Sutcliff, tu lui offres ton bras, galant, venant sourire à nouveau.

Shall we ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 94
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Sam 17 Fév - 18:11
Shall we dance ?First there is desire, passion. Then suspicion, jealousy, anger, betrayal. When love goes to the best confidence is impossible, and without trust there is no love. Jealousy will make you demon.Wall & Grell Sutcliff« Vladimir Droski. C’est un plaisir. » Mais quel gentleman ! Jamais de sa vie, Grell n'aura eu meilleur accueil de la part d'un démon. D'habitude, ces deux mondes que si peu oppose ne s'entend guère mieux qu'avec la pureté à vomir du Paradis. Amusé dans un premier temps par sa prestance, puis souriant à ce début d'échange prometteur, le beau brun lui rend la poignée de main si généreusement offerte, puis remet une mèche de cheveux derrière son oreille, avec une délicatesse sans pareil. Le shinigami fond littéralement, au point de commettre l'adultère avec son majordome préféré. La soirée s'annonce exceptionnelle ! Et elle ne fait que commencer.

« Si ma compagnie peut vous satisfaire, alors je serais heureux de passer cette soirée avec vous. Il est rare de rencontrer un Dieu de la mort aussi… pétillant. »

Pétillant ? Grell rougit et effleure ses lèvres, touché par tant de gentillesse à son égard. Vladimir s'approche alors et lui tend son bras, l'invitant à ses côtés pour cette représentation. « Shall we ? » Grell ne se fait pas prier et s'y accroche, sous le charme. « Yes Sir ! » Le duo s'avance donc vers la salle où se tiendra la pièce, leurs regards machiavéliques arborant la joie de vivre. La classe moyenne, ébahie par tant de prestance et de beauté, se sent dans l'obligation de leur céder le passage, comme s'il s'agissait d'un couple royal. Le rouge et le noir se marient si bien... C'est indéniable. Machinalement, Vladimir et Grell prennent de la hauteur et s'installent dans une loge. Des jumelles sont à leur disposition, pour ne manquer aucun détail de ce qui se jouera sous leurs yeux. Sur son siège, le shinigami s'empare de l'affichette de la pièce à venir.

Spoiler:
 

Cette couronne d'eau, ce rouge puissant, ces ronces envahissantes... Son esprit dérangé ne peut s'empêcher d'imaginer un détail troublant. Ce bout de papier insignifiant arborerait-il sa petite personne ? Troublée par la noirceur des démons ? Intéressant. S'asseyant aux côtés de Vladimir, il plie et range l'affichette dans sa poche, puis s'empare d'une paire de jumelles. Dans cette loge, ils seront seuls. L'aristocratie s'éparpillera dans les autres aux alentours. Grell refuse d'être dérangé.

« Votre présence m’honore. Il est bien rare pour moi de rencontrer des démons tels que vous. Peut-être sommes-nous des exceptions ? Après tout, qui a décrété que nos deux mondes ne pouvaient pas s'entendre ? »

Cet imbécile de William, tout simplement. Il aime propager la mauvaise parole à ses jeunes recrues, sans se lasser. Mais il a tort ! Et puis, pourquoi tant de haine envers eux ? Ils ne sont pas si différents. Tant d'utopisme dans la tête de Grell...
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wall
avatar
SERVANT

Messages : 20
Date d'inscription : 20/01/2018
Localisation : Centre ville
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Lun 19 Fév - 22:01
Shall we dance ?I'll make you dance 'til you think we're flying
I'll make you see a million stars.
( MacBeth → Verdi )
Un peu de rouge sur les lèvres du shinigami, et te voilà qui te sent l’âme d’un artiste, bien décidé à peindre une myriade d’émotions sur ce visage si expressif. Amusante, son attitude, de voir un dieu comme lui flatté par les propos d’un démon tel que toi ; d’ordinaire, ses collègues te détestent, et toi, tu manifestes à leur égard une vague indifférence. Tu pourrais les apprécier s’ils ne tentaient pas de t’évincer à chacune de vos rencontres. Mais que voulez-vous… les esprits étriqués ont tendance à le rester. Mais pas celui du rouge ; qui sourit tout à fait, dans une joie purement authentique. Un rire léger s’échappe de tes lèvres lorsqu’il se saisit avidement du bras que tu lui offres, venant descendre les escaliers avec lui, sans te soucier du regard des humains qui s’écartent sur votre passage.

Ils doivent sentir que quelque chose dans votre duo est différent ; tout d’abord, dans cette société, deux hommes se paradant ainsi ont de quoi attirer l’attention. Ce ne sont pas des manières, de se tenir ainsi au bras d’un membre du sexe homologue, et pourtant, cela ne trouble ni Sutcliff, ni toi. Lorsque ton regard doux et assuré se pose sur la petite foule réunie dans le théâtre, les humains se taisent, peut-être en raison de votre aura plus ancienne que la leur, ou de vos sourires qui ne flétrissent pas et n’admettent aucune critique. Ce soir, tu n’auras d’yeux que pour lui, tu l’as décidé. Tout d’abord, car le caractère et l’allure de l’intriguant te ravissent, et puis, se rapprocher d’un homme tel que lui ne pourrait que t’apporter un bénéfice, non ? Peut-être un bref moment d’hésitation s’il en vient à devoir te tuer… oh, penser à cela est cynique, bien évidemment. Mais tu te dois d’être paré à tout scénario. Qu’un démon de 3 500 ans tel que toi ne meure dans des conditions si communes… cela ferait peine à voir.


T’installant à ses côtés dans cette loge, ton regard doré se porte sur la scène. Pas besoin de lunettes pour toi, ta vision de diable est bien suffisante pour voir à une distance si minime. Tu coin de l’œil, tu observes l’affichette, sans grand intérêt. Portant ton attention sur la salle autour de vous, et Grell, toujours, qui semble plus que ravi de la situation. C’en devient touchant.

Votre présence m’honore. Il est bien rare pour moi de rencontrer des démons tels que vous. Peut-être sommes-nous des exceptions ? Après tout, qui a décrété que nos deux mondes ne pouvaient pas s'entendre ?

Un rire cristallin s’échappe de tes lèvres à sa réflexion, alors que tu hoches la tête, le regardant avec amusement. Replaçant une mèche derrière ton oreille d’un geste délicat, tu prends un instant pour détailler son visage, avant de renchérir :

C’est un plaisir d’être en si bonne compagnie.

Des exceptions ? Certainement… beaucoup de démons auraient déjà tenté de le tuer à ton stade. Ou bien l’envisageraient comme conclusion de cette soirée. Pour ta part ? L’idée traverse ton esprit, mais tu ne te sens pas obligé de mettre fin à son existence. Pas si tu n’y es pas obligé. Les effusions de sang sont si… salissantes.

Je suis bien d’accord avec vous. Pour ma part… je pense que nos deux mondes ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre.

Tu t’es légèrement rapproché de lui en murmurant cela, avant de revenir à ta place, sagement. Ton sourire éternel sur tes lèvres douces.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 94
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Dim 25 Fév - 18:08
Shall we dance ?First there is desire, passion. Then suspicion, jealousy, anger, betrayal. When love goes to the best confidence is impossible, and without trust there is no love. Jealousy will make you demon.Wall & Grell SutcliffLe démon, une nouvelle fois amusé par les propos du shinigami enflammé, échappe un rire cristallin. Une autre de ses mèches de cheveux venant le tourmenter, il la reloge derrière son oreille avec grâce. Grell ne tiendra pas la soirée avant de se jeter sur lui.

« C’est un plaisir d’être en si bonne compagnie. [...] Je suis bien d’accord avec vous. Pour ma part… je pense que nos deux mondes ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre. »

Ce rapprochement aussi court fut-il ne laisse pas la diva indifférente. Mais d'où sort-il celui-là ? Comment se fait-il qu'il ne l'ait pas intercepté plus tôt ? Ce sourire affiché si doux et provoquant à la fois, son aura emplie de volupté, ses manières d'aristocrate distingué... S'il était bien caché durant tout ce temps, l'Univers aura vite fait de le forcer à se montrer au grand jour. Grell n'escompte pas le laisser lui glisser entre les doigts. Un homme de sa trempe ne mérite que l'excellence, et tant pis pour ces dames ! Tant de questions fourmillent dans son esprit, mais par quoi commencer ?

Plus loin, en contrebas, la classe moyenne s'installe sur les rangées de sièges rouges. Le vacarme qu'ils font en deviendrait presque assourdissant. Sont-ils donc incapables de garder le silence dans une salle de théâtre ? Grell les observe de ses jumelles, grimaçant un peu. S'il s'écoutait, il les tuerait tous, sans la moindre exception, juste pour avoir la primeur de profiter de la pièce avec ce beau brun qui l'accompagne. Mais ce soir, il ne peut se permettre de faire la moindre vague. Cette autorisation de sortie était inespérée, aux vues de toutes ses punitions cumulées. Sa main gantée parcourt discrètement sa poche intérieure où se dissimulent ses paires de ciseaux affûtés. Pourvu qu'il n'ait pas besoin de s'en servir. Ternir le démon de rouge le rendrait si triste... Chassant cette idée d'un battement de cils, sa frénésie prend le dessus et opère sur Wall.

« Trêve de compliments mon cher, bien que je pourrais continuer sans me lasser. Je suis bien trop curieux ! » Il se tourne vers lui et s'appuie sur l'accoudoir. « Je ne vous avais encore jamais vu à Londres... »

Les yeux jaune-vert du shinigami brillent de mille feux, son regard cherchant à s'agripper aux iris dorés de ce parfait inconnu dont il a tant à découvrir. Évidemment ! Jouer cette carte fait partie de la manœuvre. Il ne peut pas lui demander de but en blanc ce qu'il trafique en ville. Un démon a ses petits secrets. Usant de son plus beau faciès, sa monture rouge glissant sur le bout de son nez fin, Grell s'efforce de ne pas paraître désobligeant envers son invité. Mais que voulez-vous ! Rares sont ces petits moments privilégiés où le flamboyant tombe sous le charme du côté obscur.
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wall
avatar
SERVANT

Messages : 20
Date d'inscription : 20/01/2018
Localisation : Centre ville
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Mar 10 Avr - 10:43
Shall we dance ?I'll make you dance 'til you think we're flying
I'll make you see a million stars.
( MacBeth → Verdi )
Les humains s’installent, peu à peu, bien plus bruyants que la courtoisie ne l’exige. Si cela te trouble, ou t’agace, ton visage n’en laisse rien paraitre. Eternelle sérénité sur tes lèvres douces étirées en un sourire amusé, alors que tes doigts gantés pianotent paisiblement sur le rebord de ton fauteuil ; comme répétant l’une de tes partitions.

L’art ; voilà bien le sens de l’existence humaine. Qu’importe leurs vies grouillantes d’incertitudes et de violence, dans le fond, si ces êtres de poussière ne parviennent à rien créer qui puisse passer à la postérité. Lorsque leur monde s’effondrera, les Enfers règneront toujours, tu en es convaincu, et alors vous autres démons serez les seuls gardiens de la mémoire des merveilles terrestres disparues. Cela est un fait ; inévitable. Tu n’en retires ni satisfaction ni joie. Depuis son avènement, l’humanité n’a eu que faire de s’autodétruire. Sa fin est proche, les guerres grondent et menacent de mener cette terre à sa perte. Quel dommage. Parfois, une certaine nostalgie te prend et te fait vouloir retrouver ces temps calmes, où l’art était tout et où le monde, bien qu’agité, n’était pas encore déformé par la folie des hommes. Qu’est-il advenu de ta Grèce chérie ?

Tu espères sincèrement que ton cavalier pour ce soir ne sera pas prit de la même folie et ne tente de te détruire. Les faux de la mort ont un effet déplorable sur ton corps, et les dégâts sont bien douloureux. Et puis. Se faire tordre de douleur un si beau visage serait bien dommage, quand on y pense. Tu préférerais voir mille expressions sur celui-ci plutôt que l’agonie.

Ta réflexion est interrompue par le shinigami, celui-ci venant se tourner vers toi, radieux, son regard particulier brillant d’une flamme que tu as plaisir à voir.

Trêve de compliments mon cher, bien que je pourrais continuer sans me lasser. Je suis bien trop curieux !


Sa remarque t’arrache un doux rire, puis un sourire amusé qui dévoile tes dents perlées. Totalement régulières, comme celles d’un humain gâté par la nature. Après tout, sortir tes crocs en public serait malvenu.

Je ne vous avais encore jamais vu à Londres...

La curiosité. Allons bon. Combien d’être celle-ci avait-elle mené à leur perte ? Enfin… pour ses beaux yeux, peut-être pourrais-tu accepter de la satisfaire. Préciser que tu sers occasionnellement de coursier pour satisfaire les lubies d’un démon bien plus puissant que toi étant hors de question, bien évidemment, tu t’en tiendras à ton histoire personnelle.  

J’ai tendance à beaucoup voyager ; cela n’est donc pas étonnant.

Ta réponse est vague, sûrement un peu trop, mais tu comptes bien jouer un peu et voir jusqu’ou la curiosité de ce petit être peut être agitée, avant qu’il ne se trouve à bout. S’il souhaite des réponses précises, il faudra te poser les questions adéquates. Ton regard doré se plonge dans le sien, observant les moindres variations de son attitude. Observant avec une moue une mèche rouge un peu trop rebelle, tu prends la liberté de la replacer furtivement, reprenant ensuite ta main pour toi. Souriant comme si rien de tout cela n’était arrivé.

Avez-vous toujours opéré sur Londres ? Je suppose que vos obligations ne vous permettent pas de voir tant de pays…  



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 94
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Lun 16 Avr - 3:13
Shall we dance ?First there is desire, passion. Then suspicion, jealousy, anger, betrayal. When love goes to the best confidence is impossible, and without trust there is no love. Jealousy will make you demon.Wall & Grell SutcliffQuel sourire ravageur ! Devant cet émail brillant, qui pourrait résister ? La gente féminine se verra confuse d'apprendre que le shinigami compte se réserver cet homme pour lui seul. Alors comme ça, il prétend voyager beaucoup ? Voilà qui est fort intéressant. Peu importe les raisons qui le poussent à visiter Londres en cette période de l'année... Grell n'est pas dupe. Un démon ne se promène jamais par hasard. Quelque chose d'important doit le motiver dans le fond. Mais le beau brun ici présent préfère garder sous silence cette information cruciale. Bien, peut-être plus tard dans ce cas ? Ses iris brillants tourmentent la diva au plus haut point. Mais une petite moue contrariée l'obligera à remettre l'une de ses mèches flamboyantes en place, comme si cet infime filament capillaire lui posait problème. Grell ne bouge pas d'un cil et le laisse procéder. Tant de délicatesse dans ce mouvement si anodin... Voilà de quoi le rendre tout chose une fois de plus !

« Avez-vous toujours opéré sur Londres ? Je suppose que vos obligations ne vous permettent pas de voir tant de pays… »

« Très perspicace mon cher ! Effectivement, je n'ai jamais bougé de cette vieille Angleterre. Londres et ses campagnes sont mon quotidien, exception faite lors de missions spéciales, bien entendu. »

Chacun des deux hommes a ses petits secrets. Grell ne lui avouera jamais ce qu'il trafique envers et contre le comte Phantomhive, ni même le peu de fois où son Sebastian d'amour lui aura forcé la main pour une poignée de secondes magiques à ses côtés. Non, on ne mélange pas le professionnel et le privé. Même si le magnifique Vladimir y met de sa petite personne, il ne pourra compromettre ses supérieurs ni même ses collègues. Il accumule les punitions, inutile d'en rajouter. De nouveau attiré par son aura noire et perfide à souhait, Grell peine à tenir en place, tandis que la populace humaine termine de s’agglutiner sur leurs sièges en contrebas.

« Si le cœur vous en dit, je me ferai un plaisir immense de vous faire visiter les meilleures places de la ville. Un diamant brut tel que vous ne mérite que le meilleur, n'est-ce pas ? »

Mielleux à l'extrême, le shinigami manque d'agripper l'oreille de son interlocuteur de ses dents pointues. Décidément, il est incorrigible. Se contentant d'un clin d’œil complice, la diva se réinstalle confortablement à sa place et joue avec la paire de jumelles, toujours en sa possession. Compte t'il vraiment s'en servir pour la représentation ? Peut-être bien. Mais pour l'heure, sa frénésie le démange à son paroxysme, luttant contre son besoin primaire de lui sauter à la gorge... et de lui prouver sa soumission.
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wall
avatar
SERVANT

Messages : 20
Date d'inscription : 20/01/2018
Localisation : Centre ville
MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   Lun 16 Avr - 21:41
[quote="Wall"]Shall we dance ?I'll make you dance 'til you think we're flying
I'll make you see a million stars.
( MacBeth → Verdi )
Très perspicace mon cher ! Effectivement, je n'ai jamais bougé de cette vieille Angleterre. Londres et ses campagnes sont mon quotidien, exception faite lors de missions spéciales, bien entendu.

Combien de fois t’es-tu rendu en Angleterre ? Bien peu au final, comparé au reste du monde. Tu te souviens encore de l’ère où le pays, découpé en plusieurs royaumes et affaibli, était la proie des peuples du nord. Une époque apparemment occultée dans l’esprit de chacun désormais. L’Angleterre n’a pas toujours été une formidable force colonisatrice. Oh non…

Intérieurement, tu t’interroges sur l’âge que pourrait bien avoir ce petit être. Quelques dizaines d’années ? Quelques centaines ? Il semble encore trop fougueux pour avoir atteint le millénaire… quoique. Les dieux de la mort ont peut-être de quoi te surprendre encore, après tout. A-t-il assisté au déclin de son propre pays ? A sa renaissance ? Cela t’est arrivé tant de fois que tu ne saurais les énumérer désormais. La formidable Grèce, les celtes, la Rus’ de Kiev, l’empire Inca… tant d’états ayant évolué de manière surprenante. Parfois tragiques. Le propre de l’homme est la destruction. Quel dommage.

Le terme de missions spéciales attise ta curiosité ; mais peut-être que cela fait partie de ces choses qu’un démon ne doit absolument pas connaitre. Allez savoir. Les shinigamis ont leurs propres secrets, et loin de toi l’idée d’offusquer celui-ci. Après tout, cette charmante soirée vient seulement de commencer…

Si le cœur vous en dit, je me ferai un plaisir immense de vous faire visiter les meilleures places de la ville. Un diamant brut tel que vous ne mérite que le meilleur, n'est-ce pas ?

Allons bon. La nuit est à peine entamée que ton flamboyant cavalier songe déjà à la suite ? Te faire visiter Londres… et bien, pourquoi pas après tout. Tu connais déjà la ville par cœur, mais peut-être saura-t-il te surprendre. En espérant ne pas croiser l’un de ses collègues lors de cette escapade. Les rendre tous les deux fous avant de les achever serait un beau gâchis. Non… ton sens de l’esthétique ne s’applique pas à ces choses-là.

Un sourire doux à son compliment, amusé, alors que tu viens reporter ton attention sur la scène. Une musique douce a commencé à se faire entendre, et les murmures se taisent peu à peu. Le premier acte va bientôt commencer.

Ce serait avec plaisir.

Tu viens redresser ton dos, rivant ton attention sur le rideau qui s’ouvre enfin. Première tirade. Tu acquiesces en direction du shinigami, lui offrant un sourire courtois. Salut silencieux avant que Macbeth ne se révèle.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shall we dance ? (feat Wall)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Shall we dance ? (feat Wall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» You're just another brick in the wall ... (feat. Jowan)
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: London Bridge is falling down :: Londres :: Strand :: Alhambra Musical-