Partagez | 
 

 Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 106
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Mar 5 Sep - 0:12
Need to kill becomes strongerIf you want to destroy all your enemies, when will you finish killing ? By taming only your own passion, all your enemies are killed at once.Nora Orchard & Grell SutcliffSale journée pour Grell. Après ces quelques semaines de travaux forcés, il espérait pouvoir récupérer sa chère et tendre tronçonneuse de la mort. Encore une fausse promesse... William a prolongé sa punition d'un mois. Et pourquoi ? Parce qu'il a manqué de respect à un autre shinigami mal luné... Qui est venu se plaindre et qui en a rajouté. Will ne montre aucun intérêt à arranger les affaires du shinigami flamboyant, comme le prouvait cette action. Il a pourtant essay. de protester, d'argumenter ou de le supplier... Il s'est heurté à son regard glacial suivi d'un NON catégorique. la décision est prise. Fin de la discussion.

Alors Grell se balade les mains dans les poches dans les bas quartiers de Londres. Que peut-il faire de plus en cet après-midi nuageux ? Il n'attendait que ça, faucher des âmes... Son carnet s'était rempli d'une ribambelle d'enfants malades. Qui va s'en charger dans les prochains jours ? Ronald Knox ? Quel phénomène celui-la ! Grell appréciait ce jeune shinigami, c'est vrai. Quoi qu'une tondeuse en guise de faux... Il aurait pu être un peu plus imaginatif tout de même ! Mettant ce détail inutile de côté, la diva quitta une rue délabrée et rejoignit à pied le centre-ville. Son envie de se rendre au Royal Hospital devenait grandissante. Satané Will ! Il lui avait bel et bien interdit de leur ôter la vie mais... pas de les voir ! Après tout, ne devrait-il pas s'assurer que ces enfants étaient bel et bien à l'agonie ? Le cahier des charges est sans failles en temps normal, mais une erreur est si vite arrivée... Souriant à pleine dent de ce constat alléchant, il s’élança à grandes enjambées vers l'hôpital.

Le shinigami est manifestement en avance. Et sans son carnet, il est incapable de prédire les évènements à suivre. Il ne se souvient que de la date de leur arrivée à l'hôpital, à savoir aujourd'hui. Quoi de mieux que de patienter à l'entrée dans ce cas ? Ils n'allaient peut-être plus tarder ? Grell se colla contre le mur sale du bâtiment, croisant les bras. Son esprit se perdit en eaux troubles, toujours les mêmes à vrai dire... Sebastian ! Que pouvait-il faire aujourd'hui ? Le comte Phantomhive l'aurait-il chargé d'une quelconque mission pour ne pas changer ? Ce sale gamin, aucune pitié pour Grell. Ce démon avait les pieds et poings liés par le Toutou de la Reine ! Pourquoi ce morveux ne pouvait-il pas faire partie des enfants contaminés ? Il aurait enfin la possibilité d'avoir Sebastian pour lui tout seul non ? Beaucoup trop de questions heurtaient sa tête, toutes aussi inutiles les unes des autres. Cette brute sanguinaire resterait son plus gros fantasme. Quant au shinigami de la dernière fois... Il se ferait une joie de le défigurer incessamment sous peu !

Ses envies de vengeance furent brusquement interrompues par une sensation étrange. Grell parcourut le secteur des yeux à la recherche de ce désagrément. Une personne approchait, et sa constitution n'avait rien d'apparenté à un humain. Il ne saurait dire ce que c'est sans l'avoir vu. Au loin, un bruit de carriole se déplaçait vers lui. Trois en tout, et à l'intérieur de chacune d'entre elles... Des enfants ! Vous voilà enfin... Des infirmières accompagnaient le cortège "bientôt" funèbre, munies d'un linge propre devant leur bouche. Vaine précaution voyons... Mais l’œil avisé du shinigami avait enfin détecté la source indésirable. Derrière la carriole de queue, une jeune femme aux allures innocentes restait en retrait, comme attirée par les gamins. Il pouvait voir qu'elle se servait de son flair. Allons donc ! Un loup-garou dans cette ville ? Grell n'en avait encore jamais vu de ses yeux, une première pour lui. Décollant son dos du mur, il se mouva jusqu’à elle, gardant un calme extraordinaire et se donnant le temps de regarder ses traits. Et une fois à sa hauteur :

« Les pauvres petits... Une épidémie de tuberculose a frappé leur école, sale affaire. Ils ne survivront pas plus de quelques jours. J'aimerai tellement les aider... »

N'allant pas plus loin dans la discussion, il lui lança un regard de défi et partit à la suite du cortège, à l'intérieur de l'hôpital. Cette louve avait-elle l'instinct maternel ? Il le saurait vite.
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Orchard
avatar
GARDIENNE

Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 252
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 21
Localisation : Forêt

Votre personnage
Espèce: Loup-garou
Jauge d'âme:
250/1000  (250/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Mar 5 Sep - 1:26
Need to kill becomes strongerUne nouvelle journée débutait, du moins elle avait déjà débuter depuis un bout de temps. Je tâchais à garder les louveteaux en compagnie de Axel jusqu'à ce que leurs parents prennent la relève, je pris également congé pour me rendre au centre-ville pour m'y promener et voir d'autres choses. J'avais complètement oublié d'écrire à Michael pour que nous revoyons... Ce sera un autre jour. Puisque je devais me rendre au centre-ville je remplaçais mon pantalon par une robe noire remontée jusqu'au cou. J'arrangeais mes cheveux en une queue de cheval et bien peigné pour garder une belle apparence auprès des regards indiscret. Je saluais au passage mon oncle et Axel avant de quitter la maison située complètement en campagne. Je passais par la forêt, le chemin le plus rapide pour me rendre au centre-ville.

J'empruntais le sentier d'un pas rapide et en quelques minutes j'arrivais à destination. Je ralentissais ma cadence tout en continuant de marcher. Je voyais du coin de l'oeil des pâtisseries alléchantes dans les vitrines. "Tu n'as pas le temps pour ça Nora !"criait ma conscience. Je l'écoutais et passais devant en évitant de regarder la vitrine davantage. Je m'arrêtais brutalement un peu plus loin tandis que je tournais mon visage vers une odeur assez particulière. Quelque chose n'allait pas. Je fronçais les sourcils et je me dirigeais vers cette odeur. Je suivais cette odeur malgré tout jusqu'à ce que je me rende compte que je me dirigeais vers l’hôpital. L'horreur ! Je voyais des cortèges munie d'une carriole de queue remplie d'enfant malade. Je les regardais d'un air peiné par ce que je voyais. J'adorais les enfants et les voir mourant me faisaient mal au coeur. Je restais en retrait et un homme aux habits rouge, sans parler de ses cheveux s'approchait de moi jusqu'à ce qu'il arrive à ma hauteur.

▬  Les pauvres petits... Une épidémie de tuberculose a frappé leur école, sale affaire. Ils ne survivront pas plus de quelques jours. J'aimerai tellement les aider...

Moi aussi j'aimerais tellement les aider, pensais-je en gardant mon calme devant cette phrase de ce jeune homme aux allures féminines. J'usais de mon odorat pour percevoir qu'il n'était pas humain, il n'était pas comme Michael non plus. Je me demandais qui il était... Avant de partir à l'intérieur de l'hôpital, il me défiait du regard. Avait-il deviné qui j'étais ? Je restais plantée là encore deux secondes avant de le suivre d'un pas lent. Je pénétrais dans le bâtiment sentant l'air un peu assombrit et lourd. Il y avait des infirmières qui se promenait de droite à gauche manquant de me bousculer à chaque fois, mais je me poussais pour éviter une collision. Je suivais le jeune homme pour finalement arriver à ses côtés fixant toujours droit devant moi.

▬ Cet horrible ce qui arrive aux enfants... Si seulement quelqu'un pourrait abréger leurs souffrances...

Honnêtement si je le pourrais, je le ferais sans hésiter tout en évitant que ça soit douloureux, mais rapide. Avec mes griffes c'était fort possible. Marchant aux côtés du jeune homme, je penchais légèrement ma tête sur le côté d'un air inquisiteur.

▬ Savez-vous où qu'ils les emmènent ? Ils doivent certainement les mettre dans une pièces renfermés de tous le temps qu'ils succombent, n'est-ce pas ? Une mort douloureuse et longue.

Je m'arrêtais brusquement tournant mon visage vers la droite, il y avait quelque chose dans ce couloir éloigné de tous. Sans prévenir je me rendis, le coeur battant au creux de ma poitrine, ma respiration c'était accélérer. Je m'arrêtais devant la porte, portant ma main en direction de la poignée, mes yeux changeait littéralement de couleur jusqu'à ce qu'une infirmière m'arrêtait en plein processus ce qui me ramenait à la réalité. Mes yeux revenait également violet, chose qu'elle n'a vu puisque je regardais la porte, donc impossible pour elle de voir mes yeux.

▬ Mademoiselle ? Cette section est réservée aux employés de l'hôpital, puis-je vous aidez à quelque chose ?

Que faire ? Que dire aussi ? J'en avais aucune idée... Je tournais mon regard attristé en sa direction.

▬ Veuillez m'excusez je n'ai pas porté attention... C'est juste que voir les enfants ainsi m'attriste beaucoup. Combien sont-ils touchés ?

▬ Ce n'est pas grave, mais je vous demanderais de partir de cette section je vous pris.

▬ Oui, bien sûr toutes mes excuses.

Mon instinct de loup avait pris sur le dessus. Quelque chose clochait dans cette histoire. Un pied devant l'autre je revenais vers le jeune homme, ignorant toujours son nom. Peut-être qu'il était le temps de passé aux présentations.

▬ Quelque chose cloche... Je le sens... Pardonnez-moi, je ne me suis pas présentée, je suis Nora Orchard et vous ?
© 2981 12289 0



☽ I'm a wolf. Only the moon control me. ☾


Dernière édition par Nora Orchard le Lun 18 Sep - 16:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 106
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Mar 5 Sep - 4:56
Need to kill becomes strongerIf you want to destroy all your enemies, when will you finish killing ? By taming only your own passion, all your enemies are killed at once.Nora Orchard & Grell SutcliffGrell n'eut pas besoin d'attendre bien longtemps. La jeune louve le suivant à deux secondes derrière lui. Évidemment, pourquoi ne le ferait-elle pas ? Le monde animalier lui échappait complètement. Le chien des Enfers n'en fut que plus probant. Cette grosse boule de poils lui manquait un peu d'ailleurs... Ce beau mâle avait un certain pédigrée non négligeable. Gardant la demoiselle à l’œil, le shinigami suivit le cortège d'enfants qui pénétrait dans l'hôpital. Tout ce blanc... Une envie de vomir le prit à la gorge, mais il s'en abstint. Un peu de tenue ! La louve le rejoignit rapidement, manquant de se faire percuter par des infirmières pressées.

« Cet horrible ce qui arrive aux enfants... Si seulement quelqu'un pourrait abréger leurs souffrances... »

Grell aurait pu le faire... Il aurait être sur cette affaire... Une ribambelle de bonbons lui passaient sous le nez, et il ne pouvait que les regarder se périmer. Les protagonistes restaient derrière la troupe, se demandant où ils allaient être enfermés jusqu'à ce que la mort ne les cueille. Ils arpentaient en ce moment l'aile Ouest du bâtiment. La louve semblait lire dans l'esprit du shinigami.

« Savez-vous où qu'ils les emmènent ? Ils doivent certainement les mettre dans une pièces renfermés de tous le temps qu'ils succombent, n'est-ce pas ? Une mort douloureuse et longue. »

Grell voulut répondre à son interlocutrice, mais cette dernière fut brutalement perturbée par un couloir isolé de l'allée principale où ils se trouvaient. Sans prendre le temps de demander, elle s'y engouffra tambour battant, pensant pouvoir ouvrir une fichue porte. La diva stoppa l'allure et observa la scène, sans en manquer une miette. La louve aurait pu la jouer plus discrète, car une infirmière l'avait déjà rattrapée et sommée de partir. Le shinigami put tout de même entendre la question futile de la louve, hurlant de rire dans sa tête. Il connaissait la réponse... Allait-il lui dire ? Déposant ses mains sur ses hanches, il attendit sagement son retour penaud.

« Quelque chose cloche... Je le sens... Pardonnez-moi, je ne me suis pas présentée, je suis Nora Orchard et vous ? »

« 18. C'est le nombre d'enfants arrivés aujourd'hui dans ces carrioles. Tous grièvement atteints et sur le déclin. Vous venez ? Ils sont là-bas. »

Oui, Grell venait d'éluder sa question sans sourciller. Savoir son nom n'importait guère. Elle était vivante, il n'avait pas pour habitude de se nommer devant le premier venu, et encore moins face à une femme. Côtoyer les morts et les êtres réincarnés résumait son quotidien. Voyant son air perplexe, il prit les devants et s'engouffra au fond de l'aile Ouest, vers une vaste salle remplie de lits propres, tous alignés les uns aux autres. Plus pour longtemps. Chaque enfant était nommé et répertorié, comme si le personnel devait classer des vieux papiers. Quel intérêt enfin ? Dans trois ou quatre jours, ils ne seront plus là. Les familles de ces gamins n'étaient pas encore présentes. Le shinigami se refusait d'assister à ces jérémiades à n'en plus finir. La vie est cruelle, c'est ainsi que le monde tourne. Faisant mine de se passer pour un proche, Grell et la louve... Oups attendez une minute ! Nora a t'elle dit ? Nora Orchard ? À noter dans un coin de la tête. Donc lui et cette Nora se frayèrent un chemin vers le fond de la pièce, histoire d'avoir une vue d'ensemble sur tout ce qui s'y passe. Le constat en était effrayant.

« Vous dites que quelque chose cloche n'est-ce pas ? Regardez le personnel médical. Ils ne bougent pas. Ils ne les soignerons pas... Je le crains. Ce genre de maladie ne se traite pas vraiment ici on dirait. Je plains ces pauvres âmes en détresse. »

Grell soupira, passant une main délicate dans sa longue chevelure de feu. Il est clair que Sebastian et ce fichu Toutou de la Reine n'enquêterons pas sur cette affaire. Tant d'enfants atteints de maladie n'intéressent pas le tout-venant. Il n'y a rien de sensationnel, rien de spectaculaire... Juste quelques parents en deuil. Satané Will ! Pourquoi tant de haine ? Le shinigami serait bien resté à observer, mais la louve ne l'entendait pas de cette oreille.

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Orchard
avatar
GARDIENNE

Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 252
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 21
Localisation : Forêt

Votre personnage
Espèce: Loup-garou
Jauge d'âme:
250/1000  (250/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Mer 6 Sep - 19:44
Need to kill becomes stronger▬ 18. C'est le nombre d'enfants arrivés aujourd'hui dans ces carrioles. Tous grièvement atteints et sur le déclin. Vous venez ? Ils sont là-bas.

Autant ? Le sang bouillonnait dans mes veines, le désire de faire quelque voir, n'importe quoi, m'obsédais. Je ne pouvais rien faire pour l'instant et c'est tellement cruel. Sans plus attendre je suivais le jeune homme qui avait prit les devants au fond de l'aile ouest. Tous des lits propres et alignés, presque parfait, sans parler que chaque enfant était nommé et répertorié comme un dossier que nous trouverions dans un bureau, avec une photo et autre blabla inutile dedans. Le jeune homme se faisait passé pour un proche, j'en fis tout autant pour qu'au final nous nous dirigeons tout au fond de la pièce. De notre coin nous avons une bonne vue sur tout ce qu'il se passait et c'était effrayant de constater mon intuition était vrai. Quelque chose clochait. Je pouvais le sentir à 10 kilomètres à la ronde.

▬ Vous dites que quelque chose cloche n'est-ce pas ? Regardez le personnel médical. Ils ne bougent pas. Ils ne les soignerons pas... Je le crains. Ce genre de maladie ne se traite pas vraiment ici on dirait. Je plains ces pauvres âmes en détresse.

Je savais que ce genre de maladie ne se traite pas vraiment, mais ils pourraient au moins apaisé leurs douleurs, leurs peines et surtout leur peurs. Je voulais abattre les infirmières qui se trouvaient dans cette pièce et apaisé la souffrance des enfants d'un seul coup de griffes bien donné au niveau de la gorge. J'avais promis à Michael de suivre le "code" peu importe la situation. Il fallait que je trouve la raison à tout cela et peut-être que ce n'était pas la faute des infirmière, mais à celui ou celle qui dirige ceci. Je trouverais bien. J'enquête et ensuite je verrais si ce serait nécessaire de tuer quelque personne. Pour bien jouer le jeu, il fallait que je sois dans la peau d'une mère qui va perdre son enfant, voir même une grande soeur. Je tournais légèrement mon regard vers le jeune homme en lui faisant un clin d'oeil avant de commencer à pleurer. Littéralement. Il y avait réellement de vrais larmes qui coulait le long de mes joues et intérieurement j'en étais fière. Je sortais un mouchoir pour commencer à essuyer mes larmes en m'approchant d'une infirmière qui s'y trouvait. Je lui agrippais légèrement son bras en la regardant d'un air attristé.

▬ Pourquoi vous ne faites rien...? Pas même apaisé leur souffrance ? Je déteste voir mon petit frère souffrir ainsi, abréger ses souffrances, je vous en conjure...

▬ Pardonnez-moi mademoiselle, mais ce n'est pas nous qui font les règles...

▬ Qui dans ce cas ?

▬ Notre médecin en chef, mademoiselle. Voudriez-vous lui parler ?

Je hochais légèrement la tête en lui relâchant son bras pour qu'elle puisse me diriger vers lui. Je tournais un bref regard vers le jeune homme aux cheveux rouges lui souriant brièvement avant de suivre la dame. Si lui ne faisait rien, je ferais bien quelque chose pour ces enfants et peu importe comment. Je suivais la dame dans les couloirs de l'hôpital jusqu'à une porte tandis qu'elle me montrait que le médecin en chef s'y trouvait. Je frappais trois coups dans la porte lorsque j'entendais un "Entrez" et c'est ce que je fis sans hésiter et l'infirmière entrait la première pour informer le pourquoi j'étais ici. Il soupirait légèrement avant de hocher doucement la porte faisant signe qu'elle pouvait disposer. Aussi facilement soit-il. Il me fit signe de prendre place en face de lui. Sans broncher je m'assoyais au fauteuil désigné tandis qu'il était assit à son bureau me regardant à peine.  

▬ Dois-je comprendre que vous êtes contre mes pratiques, n'est-ce pas ?

▬ En partie oui, mais j'aimerais comprendre pourquoi vous ne faites rien pas même apaisé leurs souffrances sachant que cette maladie est incurable pour le moment.

Je le regardais avec instance tout en me redressant légèrement sur le fauteuil, le dos bien droit. Mes mains étaient déposées sur mes cuisses tandis que je serrais le tissus de ma robe.

▬ Avez-vous des enfants, docteur ? Une femme ?

▬ Où voulez-vous en venir, ma dame ?

▬ C'est pourtant simple. Imaginez que vos enfants sont touchés par cette maladie. Et qu'un docteur n'y fasse rien, pas même abrégé leurs souffrances jusqu'à ce qu'ils succombent, comment réagirez-vous ?

Il regardait dans le vide faisant mine de réfléchir à mes propos. Il détournait légèrement son regard pour me regarder, plissant légèrement ses sourcils.

▬ Qui êtes-vous ?

▬ Je suis seulement une femme qui n'aime pas voir des enfants souffrir encore moins voir des personnes souffrir à cause d'une maladie incurable. Combien de temps avant que quelqu'un trouve la bonne solution pour guérir les gens ? Un mois ? Une année ? Plusieurs années plus tard ?
Que sais-je... Tout ce que je veux, c'est que vous abrégés leurs souffrances.


▬ Plusieurs parents ne seraient pas du même avis. Ils ont espoirs que nous allons les soigner...

▬ Et les parents vous croient ? Et pourtant vous me faites rien, vos infirmières-là,
elles sont là à attendre que les enfants aient leurs dernier souffle. Ils en ont pour trois-quatre jours à souffrir ainsi, comprenez donc ma colère.


▬ Je vous comprends, mais je ne connais personne qui voudrait porter le chapeau pour "abrégé" la souffrance de ces enfants. Personne ne veut le faire.

▬ Elles se contentent de regarder à la place. Elles sont toutes aussi responsable.
Engagez-moi.


Il riait de bon coeur en tapant sa main sur son bureau avant qu'il essuie sa larme au coin de son oeil droite.

▬ Je vous comprends, mais je ne connais personne qui voudrait porter le chapeau pour "abrégé" la souffrance de ces enfants. Personne ne veut le faire, mais vous vous proposez ?
Vous sérieusement ?


▬ Je suis sérieuse, engagez-moi et je les abrégerais de leur souffrance quel-qu’elle soit. Si je pars d'ici en ne faisant rien, j'aurais leur mort sur ma conscience.

▬ Ça ne sera pas le contraire ?

Je secouais légèrement la tête en sachant dans quoi je m'embarquais. Je voulais aidée peu importe comment et cet homme ne méritait pas de mourir, ce n'était pas réellement de sa faute.

▬ Quel est votre nom ?

▬ Je me réserve le droit de garder mon nom, mais vous pouvez me surnommé Mikaela.

▬Très bien Mikaela, je vous donne la permission. Renvoyez-moi les infirmières.

D'un signe de tête je me levais du fauteuil sortant de son bureau me dirigeant vers l'aile ouest pour retrouver les enfants. Je m'y rendais, mais je m'arrêtais en chemin pour mettre mon capuchon qui couvrait la totalité de mon visage ainsi que mes cheveux. Les enfants devraient croient que c'était leur moment, qu'un ange venaient à leur secours et peu importe comment. Une fois arrivée à la pièce je scrutais le visage de tous les infirmières. Je changeais un peu le ton de ma voix ainsi que ma voix à proprement parler pour ne pas qu'elles me reconnaissent d'une certaine manière.

▬ Je suis Mikaela et votre médecin en chef m'en engagé et m'a gentiment demandé pour que vous retournez à vos occupations. Occupez-vous de vos patients et laissez-moi me charger des enfants.

Toutes sans exception me regardèrent de mauvais oeil, mais ne bronchaient pas, elles quittaient la pièce et une toute toutes parties, je fermais la porte derrière elles, laissant uniquement moi et le jeune homme aux cheveux rouges. Je pris une scalpelle pour m'occuper le cas des enfants.

▬ J'ai la permission d'abrégé de leurs souffrances, mais pour combien de temps avant que le médecin me dénoncent, je dois faire vite. Vous n'êtes pas obligé de rester si vous ne voulez pas.

Je m'approchais d'un lui caressant tendrement sa tête, portant des gants, je n'avais pas réellement de contact avec eux. Je lui susurrais de douces paroles avant d'apaisé ses souffrances d'un seul geste et rapide. Je répétais le même processus 18 fois sans brocher, ne sentant aucune excitation en les tuant un à un. Une fois tous morts, je soupirais légèrement jetant la scalpelle, jetant également les gants tout en me tournant vers le jeune homme lui faisant signe que nous pouvons partir, à moins qu'il voulait rester. C'était son choix, mais je devais faire vite avant qu'il ne soit trop tard.
© 2981 12289 0



☽ I'm a wolf. Only the moon control me. ☾


Dernière édition par Nora Orchard le Lun 18 Sep - 16:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 106
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Jeu 7 Sep - 17:02
Need to kill becomes strongerIf you want to destroy all your enemies, when will you finish killing ? By taming only your own passion, all your enemies are killed at once.Nora Orchard & Grell SutcliffL’instinct maternel de cette louve prenait le dessus sur sa raison. Grell pouvait sentir sa détresse face à ces gamins malades. Pour lui, ça lui était bien égal. L'univers avait décidé de leur infliger la mort, rien ni personne ne pouvait y palier. Le shinigami gardait ses bras croisés face au spectacle, tandis que Nora planifiait quelque chose. Lui lançant un clin d’œil furtif, elle s'engagea dans un jeu d'actrice plutôt convainquant. Simulant la tristesse, elle se mit à pleurer comme un bébé, se dirigeant vers la première infirmière sur sa route et s'agrippant à elle telle une sangsue.

« Pourquoi vous ne faites rien...? Pas même apaisé leur souffrance ? Je déteste voir mon petit frère souffrir ainsi, abréger ses souffrances, je vous en conjure... »

Allez-y Nora... Suppliez-là ! Rigolant seul dans son coin, il se délecta de sa prouesse auprès de l'infirmière, qui lui indiqua le chemin de la direction sans sourciller. Que voulait-elle à la fin ? Implorer le chef de les soigner ? Il n'y avait plus rien à faire. Cette louve était têtue, qu'elle se débrouille avec lui. Grell entama une marche au ralenti dans toute l'aile Ouest, examinant chaque enfant avec le plus grand intérêt. La moyenne d'âge ne dépasse pas les 10 ans, tout au plus. Dix pauvres années sans folies malheureusement. Ils ne pourraient plus gambader dans un parc, ou manger une glace, ou même... Attends ! Quoi ? Le shinigami stoppa sa marche instantanément et son visage s'illumina. Devant lui se dressait son cher et tendre William. Mais que faisait-il là ? Sentant l'épée de Damoclès au dessus de sa tête, Grell ne broncha pas plus que ça et attendit une quelconque réaction.

« Ô mon Willy ! Quelle bonne surprise ! Je ne m'attendais pas à te voir ici. Tu as changé d'avis ? Je ne suis plus puni ? »

« Vous n'avez rien à faire ici, Grell Sutcliff ! Vous n'êtes plus sur ce cas. N'ai-je pas été assez clair ? C'est la punition à vie que vous cherchez ? »

Les yeux perçants de William firent frissonner Grell de plaisir. Il se souvient de cette fameuse soirée où ils s'étaient battus lors de leur examen final il y a tant d'années déjà. Le personnel médical ne faisait guère attention aux deux hommes qui se faisaient face. Les enfants semblaient comme émerveillés tout à coup, comme s'ils n'avaient jamais rien vu de semblable auparavant. Le shinigami flamboyant s'interrogeait sur la venue de son supérieur. Qu'avait-il fait de grave dans cet hôpital ? Si ce n'est rien ?

« Quel regard glacial. Tu as toujours eu l'art et la manière de me faire fondre... Que me vaut ce plaisir ? Jusqu'à preuve du contraire, je ne suis pas là pour les tuer mais pour les voir... »

« Oui, j'avais remarqué. Je ne suis pas là pour vous mais pour la femelle qui s'est incrustée ici. Vous l'avez rencontré il me semble... Nora Orchard. »

Tient donc ! Grell fronça les sourcils et se recoiffa avec maladresse. Quel tour lui avait joué ce bougre de William ? Il voulut protester mais un simple signe de la main de son supérieur le dissuada aussitôt. Les heures supplémentaires étaient mal vues au Dispatch...

« Je vous ai retiré l'affaire parce que nous savions qu'elle viendrait. Elle va tuer les enfants dans quelques minutes. Leur sort ne dépend plus de nous. Je compte sur vous pour la garder à l’œil après sa tuerie. Si vous faites le travail comme il se doit, vous récupèrerez votre faux de la mort. Ai-je été assez clair  ?»

« Mouah ah ah ! Enfin libéré de mes chaines ! Hum, oui mon Willy, je la surveillerai tout le temps qu'il faudra. Et après ça, toi et moi, nous pourrions... »

William ne s'attarda pas sur son énergumène de collègue et tourna les talons, sans saluer la moindre âme qui vive. Grell sentait son cœur battre la chamade à une telle puissance... Il allait bientôt pouvoir jeter cette paire de ciseaux hideuse pour sa tronçonneuse. Quelle joie ! Sentant une fois encore sa frénésie le consumer, il retourna à sa place d'origine en sautillant et attendit patiemment le retour de la louve. Il aurait dû le prévoir dans un sens non ? Elle souhaitait abréger leurs souffrances, c'était ses premiers mots. Mais de là à faire justice elle-même... Grell en savait quelque chose, par le nombre de fois où il avait désobéi et provoqué la mort de milliers de gens... Dans tous les cas, une nouvelle mission lui était tombée dessus, et il comptait bien la mener à terme. Sifflotant gaiement, le shinigami se faisait les ongles quand il sentit la louve revenir dans l'aile Ouest, affublée comme une infirmière.

« Je suis Mikaela et votre médecin en chef m'en engagé et m'a gentiment demandé pour que vous retournez à vos occupations. Occupez-vous de vos patients et laissez-moi me charger des enfants. »

Quelle bande d'abrutis ! Et ils obéissent comme ça, sans broncher ? Tout le personnel se dirigea vers la sortie et Nora referma les portes derrière eux, sans attirer les soupçons sur elle. S'assurant de n'avoir oublié personne, elle s'approcha d'un comptoir où se trouvait du matériel médical et s'empara d'un scalpel. Elle portait déjà une paire de gants en latex. Évidemment, la louve ne comptait pas se servir de ses griffes contres les enfants. Elle ne voulait pas avoir de sang sur les mains... au sens propre du terme. Tournant le regard vers Grell, elle s'empressa de l'informer de ses plans :

« J'ai la permission d'abrégé de leurs souffrances, mais pour combien de temps avant que le médecin me dénoncent, je dois faire vite. Vous n'êtes pas obligé de rester si vous ne voulez pas. »

Ne répondant pas à ça, il se contenta de lui hocher la tête. Nora fit extrêmement vite. Elle s'approcha d'un premier gamin, tout sourire. Elle lui susurra quelques mots apparemment drôles et lui trancha la gorge, prenant soin qu'il ne pousse pas le moindre cri de douleur. Elle répéta l'opération chez tout le monde, sans se lasser, gardant la même méthode et un calme olympien. Grell soupira et reprit son inspection ongulaire, le temps qu'elle termine ses manigances en silence. Enfin, du coin de l’œil, il inspecta le travail terminé. Il n'y avait que peu de sang au final, rien de très spectaculaire. Nora se débarrassa de ses gants et du scalpel et fit signe au shinigami pour partir. Il n'y avait pas de temps à perdre en félicitations ! Le personnel médical pouvait revenir à tout moment.

« Inutile de sortir par la grande porte. Nous serions repérés. Ouvrez cette fenêtre et passez devant. Je vous suis. Ne traînez pas surtout ! J'ai autre chose à faire que de cavaler dans les rues de Londres à cette heure. »

Le ton employé relevait de l'autorité. Grell comprenait mieux pourquoi on lui avait si sauvagement retiré cette affaire... C'était à cause d'elle ! Même s'il n'avait pas été là, elle les aurait tué de toutes façons. Nora se rua sur la fenêtre du fond de la pièce, l'ouvrit en grand et bondit à l'extérieur de l'hôpital, le shinigami à ses talons. Il prit soin de pousser le cadre en partant, histoire de faire croire à une disparition soudaine. Dehors, il s'était mis à pleuvoir à torrent. Ils ne pouvaient pas rester là. Faisant signe à la louve de le suivre, ils tapèrent un sprint vers une des carrioles encore garées. La jeune femme se jeta dedans et Grell prit les rennes. Les chevaux semblaient nerveux, qu'importe. Un simple claquement de fouet les firent réagir et ils décampèrent à grandes foulées de cet endroit glauque et sinistre.  Un peu plus loin, ils arrivèrent à un croisement. Grell hésita sur la destination à prendre : gauche ou droite ?

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Orchard
avatar
GARDIENNE

Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 252
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 21
Localisation : Forêt

Votre personnage
Espèce: Loup-garou
Jauge d'âme:
250/1000  (250/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Lun 11 Sep - 23:41
Need to kill becomes strongerOù devons-nous allés après tout ça ? Il n'y avait pas réellement d'issus à part la porte, par où que nous sommes entrés, mais c'était désormais dangereux, au cas où que quelqu'un nous surprend et nous arrête. Je ne voulais pas risquer de me faire prendre une nouvelle fois. Je me tournais vers la personne au cheveux rouge, peut-être qu'il(elle) avait une idée.

▬ Inutile de sortir par la grande porte. Nous serions repérés. Ouvrez cette fenêtre et passez devant. Je vous suis. Ne traînez pas surtout ! J'ai autre chose à faire que de cavaler dans les rues de Londres à cette heure...

Oui maman, pensais-je en esquissant un bref sourire avant de me diriger vers la fenêtre. Je l'ouvrais avec une facilité avant de me hisser à l'extérieur de la pièce, ce qui nous menait directement à l'extérieur. J'arrangeais ma robe, car elle était un peu froissée même si en temps normal je m'en foutais. Il pleuvait, génial. La pluie ne me dérangeait pas tant que ça, ça ajoutait une petite touche à la situation dramatique. Les enfants étaient sûrement mieux de ce qu'ils vivaient auparavant. Plus de douleur, plus de souffrance pendant quelque jours, ils étaient désormais libre. Plusieurs personne seraient contre cet avis, mais je n'avais pas voir un enfant souffrir. Oui, les enfants étaient ma faiblesse et personne ne doit le savoir. Le jeune homme faisait office de guide et les conduisaient vers une carriole garée. Je me jetais à l'intérieur tandis qu'il(elle) prenait les rennes. Un claquement de fouet se firent entendre avant que les chevaux courent pour que l'on puisse quitter cet endroit de malheur. Je détestais les hôpital, trop de patient qui on souffert dans cet endroit sans réellement y avoir une quelconque médications et de soin. La faucheuse prenait les vies et repartait avec un sourire en coin, heureuse de faire son travail, mais j'ai fait son travail à sa place. J'ai déjoué sa trajectoire, son but dans la vie... Allais-je être punie pour ça ? Je regardais où que nous allions et un croisement approchait. Il fallait donc faire un choix maintenant, mais il(elle) ne semblait pas où tourner. J'usais de mon odorat, de mes sens pour savoir où tourner et mon instinct me disait vers la droite.

▬ Droite !

Lui criais-je et il(elle) tournait vers la droite. Au moment de tourner mon coeur fit un léger bon. Quelque chose n'allait pas, je m'étais trompée et il était trop tard pour faire demi-tour et d'arrêter la carriole. Nous allons finir par être écraser si je n'agissais pas maintenant. Peut-être que pour lui(elle) ça ne fera rien, mais je ne voulais pas finir en purée. D'un bond je rejoignis la personne usant de mes griffes pour couper la selle qui tenait les deux chevaux pour qu'ils puissent partir de leur côté. La carriole, elle, continuait de rouler à une vitesse incroyable. Je serrais les dents avant d'enrouler mes bras autour de sa taille et de sauter en bas de celui-ci. Nous atterrissons durement sur le sol tandis que la carriole s'écrasait au mur.  Une chance que nous étions pas à l'intérieur. Je soupirais légèrement avant de me redresser aidant mon partenaire de crime, si je pouvais le nommer ainsi, à se relever avant de me plier en deux en lançant des excuses.

▬ Pardonnez-moi ! J'aurais du le sentir, mais droite est venue rapidement en tête et je l'ai dis, mais c'était à gauche qu'il fallait tourner.

Je me redressais regardant autour de moi. Nous étions dans une ruelle en face d'un murs et il y avait encore une fois un croisement, là où les chevaux sont partis de leur propre côté.
Génial, il y allait avoir des chevaux en liberté en ville, il manquait plus qu'une autre catastrophe qui arrive et le tour serait jouer. Je tournais vers la personne sans nom penchant légèrement ma tête sur le côté.

▬ Dois-je conclure que nos chemins se terminent ici ou vous m'accompagnez jusqu'au bout ?
© 2981 12289 0



☽ I'm a wolf. Only the moon control me. ☾


Dernière édition par Nora Orchard le Lun 18 Sep - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 106
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Mar 12 Sep - 4:45
Need to kill becomes strongerIf you want to destroy all your enemies, when will you finish killing ? By taming only your own passion, all your enemies are killed at once.Nora Orchard & Grell SutcliffDroite ! Grell braqua de toutes ses forces vers la direction imposée par la louve, sans se demander pourquoi. Il fallait fuir le plus loin possible et... Hey ! C'est quoi ça là-bas ? Les yeux perçants du shinigami crurent apercevoir un obstacle se dessiner sous ses yeux ébahis. Cette Nora les emmenait droit dans un mur ! Et les chevaux courraient à vive allure ! Aucun moyen de les arrêter dans leur course. Mais la jeune femme avait une solution. Tandis que Grell comptait le peu de temps qu'ils leur restaient avant la collision, elle sortit de la carriole, sortit ses griffes et coupa d'un coup les attaches des canassons. Malgré cela, la boite montée sur roues ne ralentissait pas. Et voyant qu'il n'y avait plus le temps, elle s'agrippa à la taille du shinigami et l'entraina dans sa chute, sautant à pleine puissance. Malgré la pluie, le choc fut violent. Grell retomba sur les fesses, lâchant un cri de douleur au passage. Quelle brute ! Néanmoins, elle avait réparé son erreur en se sauvant la vie... Évidemment, la diva écarlate ne se sentait pas concerné par ce détail. Mais il n'aurait pas voulu tâcher le mur de son propre sang. Il y tenait beaucoup ! Après avoir entendu le crac du bois qui se casse, Nora soupira et aida Grell à se relever. Il en profita pour se recoiffer. Ses vêtements étaient bien sales...

« Pardonnez-moi ! J'aurais du le sentir, mais droite est venue rapidement en tête et je l'ai dis, mais c'était à gauche qu'il fallait tourner. »

Sans blague ? Ô et puis qu'importe. Se contentant de lui sourire, il fixa les chevaux s'élancer gaiement vers la ville. Scotland Yard allait s'en donner à cœur joie ! Et maintenant ? Que pouvaient faire ces deux jeunes gens, perdus en pleine ruelle sans moyen de locomotion ? Le shinigami avait toujours une mission à accomplir : la garder à l’œil, où qu'elle aille. Mais comment amener la chose sans qu'elle se pose de questions à son sujet ? Il n'eut pas besoin d'aller plus loin dans la réflexion. La louve avait pris les devants.

« Dois-je conclure que nos chemins se terminent ici ou vous m'accompagnez jusqu'au bout ? »

« Après ce qui vient de se produire, je serai particulièrement impoli de vous laisser tout de suite. Autant vous reconduire chez vous, dans votre tanière. Vous êtes d'accord ? »

Quel meilleur moyen de tenir la laisse d'une louve jusqu'à sa tanière ? En lui proposant de la raccompagner. Bien joué la diva ! Sans qu'elle ne le sache, il allait pouvoir lui poser quelques questions anodines et en tirer profit auprès de ce cher Will. Sa tronçonneuse de la Mort allait enfin revenir auprès de son propriétaire ! Histoire de faire bonne figure et d'en rajouter un peu, Grell esquissa une révérence digne de la royauté envers elle, et se présenta officiellement avant de continuer.

« Ah j'oubliais : appelez-moi Grell. Pour vous servir jeune fille ! Mais ne vous faites pas d'illusion, mon cœur est déjà pris. Nous devrions nous dépêcher, au cas où. »

Quittant les lieux sans se retourner, le shinigami se fraya un chemin dans la ruelle, suivi de très près par cette Nora infernale. Un nouveau croisement les contraignaient à s'arrêter. Il ignorait le chemin de sa tanière, il ne pouvait que le deviner par les lieux marqués sur les panneaux... La ville se trouvant à gauche, c'était une évidence de prendre l'autre direction, non ?
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Orchard
avatar
GARDIENNE

Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 252
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 21
Localisation : Forêt

Votre personnage
Espèce: Loup-garou
Jauge d'âme:
250/1000  (250/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Ven 29 Sep - 23:12
Need to kill becomes stronger▬ Après ce qui vient de se produire, je serai particulièrement impoli de vous laisser tout de suite. Autant vous reconduire chez vous, dans votre tanière. Vous êtes d'accord ?

Pourquoi pas après tout c'est lui qui le propose alors pourquoi refuser son offre ? J'esquissais un bref sourire. Je le regardais tandis qu'il faisait une révérence digne de la royauté à mon égard. Pourquoi une telle façon de se présenter. Ce genre de présentation me faisait sourire.

▬ Ah j'oubliais : appelez-moi Grell. Pour vous servir jeune fille ! Mais ne vous faites pas d'illusion, mon cœur est déjà pris. Nous devrions nous dépêcher, au cas où.

▬ Ne vous en faites pas pour ça. De toute manière je ne m'y connais rien en amour alors ça ne risque pas.

Nous quittions les lieux sans regardez derrière nous. Grell prenait les devants se frayant un chemin dans la ruelle tandis que je le suivais de près. Nous approchions d'un croisement encore une fois il fallait choisir de quel côté partir. C'était facile cette fois. Je lui indiquais de prendre la droite puisque la gauche menait en ville et ce n'est pas en ville que je vis. Du moins je le pourrais très bien, mais je préfère vivre en pleine campagne proche d'une forêt.

Je reconnais mon chemin à partir de cette direction. Je marchais aux côtés de Grell s'éloignant de la ville. Un autre cas était sur mon dos... Encore une fois. Il faut croire que les autres habitants sont trop gentils et parfait pour ne pas faire une bêtise. Je penchais légèrement la tête sur le côté glissant mes mains derrière mon dos. Personne n'avait ouvert d'enquête sur la mort de ma mère... Personne ne sait qui l'a tué et même si je commence à demandé à mon oncle jamais il ne me dira. Avec le départ de père, ça ne pouvait pas être lui.

▬ Vous semblez adoré le rouge, Grell. C'est une couleur qui vous va à ravir. Croyez-moi, ça ne va pas à tout le monde.

Je voulais faire la conversation et c'est tout ce que j'avais trouvé pour conversé. Pathétique. Ah non, j'avais autre chose en tête, peut-être serait-il assez ouvert en parlé.

▬ Vous dites que votre coeur est déjà pris... Je me demandais qu'est-ce que l'amour et comment peut-on savoir qu'on est amour ? Vous semblez en connaître beaucoup sur ce sujet, non ?

Habituellement ce genre de question j'aurais évité, mais là je voulais savoir. J'étais curieuse à ce point et puisqu'on avait un bout de chemin à faire j'étais à l'écoute de ses sages paroles. Enfin si il le désirait en parler.

▬ Si vous voulez en parler, bien entendu. Je ne vous force en rien.
©️ 2981 12289 0



☽ I'm a wolf. Only the moon control me. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 106
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Sam 30 Sep - 21:50
Need to kill becomes strongerIf you want to destroy all your enemies, when will you finish killing ? By taming only your own passion, all your enemies are killed at once.Nora Orchard & Grell SutcliffLa jeune louve prit les devants. Effectivement, il fallait prendre à droite. Simple déduction ma chère. Sans traîner, nos deux protagonistes longèrent la route d'un pas soutenu. Il n'était pas question que Scotland Yard soit alerté pour si peu ! Ces enfants étaient tous condamnés... Nora ne voulait pas leur donner quelques jours de répit pour ne pas les voir souffrir. C'était son choix, non celui de Grell qui ne la quittait pas des yeux. Il ne saisissait toujours pas ce besoin de la garder à l’œil. Ce cher Will... Décidément, il ne le comprendra jamais.

« Vous semblez adoré le rouge, Grell. C'est une couleur qui vous va à ravir. Croyez-moi, ça ne va pas à tout le monde. »

Pardon ? Pris d'une frénésie sans précédent, il éclata de rire, se pavanant telle une diva face à des projecteurs. Oui Madame ! Il aime le rouge. Et depuis son examen d'entrée, où sa victime lui avait fait un compliment tel qu'il ne l'a jamais oublié, il ne peut s'empêcher d'arborer cette couleur explosive. Le rouge... La passion ! L'amour non d'un chien ! Et Angelina ! Pauvre Madame Red... Sa disparition le désolait un peu, mais il s’efforçait de le cacher au quotidien. Il n'avait pas eu le choix ! Elle s'était laisser prendre par ses émotions envers ce sale morveux de comte. Son neveu hein ? Sa sensiblerie avait eu raison de ses motivations. Il devait la tuer pour ça. Il s'était senti trahi... Toutes ces prostituées dépouillées de leur utérus parce qu'elle ne pouvait procréer... Même si cette phase n'avait duré qu'un temps, il y avait pris un grand plaisir. Chassant cette grande dame de son esprit, il se reconcentra sur la louve, pressée de rentrer dans sa tanière. Malgré cela, elle posa une question assez personnelle, qui amusa le shinigami :

« Vous dites que votre coeur est déjà pris... Je me demandais qu'est-ce que l'amour et comment peut-on savoir qu'on est amour ? Vous semblez en connaître beaucoup sur ce sujet, non ? Si vous voulez en parler, bien entendu. Je ne vous force en rien. »

« Voyons jeune fille ! Ça ne me dérange pas de vous répondre. L'amour c'est... Comment dire... Comme une explosion dans votre cœur. Voyez-vous, lorsque je suis tombé amoureux pour la première fois, je me suis senti tout chose, j'avais des fourmillements dans le ventre et je ne pouvais détacher mes yeux de ce bel homme... Ô... Je m'en souviens comme si c'était hier. »

L'esprit de Grell vagabonda très loin dans le passé. Sa première fois avec William refit surface pour la énième fois, suivi de son combat sous la Lune avec Sebastian. Les deux hommes de sa vie en quelque sorte ! Deux amours impossibles qui le faisaient frissonner à chaque fois. Le shinigami se mouvait comme une algue, les yeux fermés et les bras contre son cœur. S'il avait la possibilité de revivre ces doux instants à volonté... Il en oubliait complètement la louve, qui riait silencieusement. Ce Grell... Un spectacle à lui tout seul !

« Pardonnez-moi Nora. Dès que l'on me parle d'amour, mes pensées s'envolent vers le firmament. Je suis un grand romantique. Si peu de gens approuvent ma façon d'être, ils sont tous pitoyables. Pourquoi tant de noir ? Ca n'inspire rien. Le rouge marque les esprits, et c'est ce que je suis : un acteur en quête de son public. »

Au loin, la forêt. Encore un sujet donc Grell aurait bien voulu débattre avec la jeune femme, mais l'instant n'était pas propice. Sa tanière ne devait plus être très loin. La garder à l’œil après sa tuerie, tels étaient les mots de Will à l'hôpital. Droit devant eux, un nouveau croisement. Charmante demoiselle, à vous l'honneur !
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !


Dernière édition par Grell Sutcliff le Mar 5 Déc - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Orchard
avatar
GARDIENNE

Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 252
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 21
Localisation : Forêt

Votre personnage
Espèce: Loup-garou
Jauge d'âme:
250/1000  (250/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Ven 20 Oct - 22:09
Need to kill becomes strongerGrell semblait apprécier mon compliment à son égard. Il était vrai que le rouge lui faisait bien, ça n'allait pas à tout le monde certes. Il avait éclaté de rire tout en se pavanant comme une diva devant les projecteurs. Je riais discrètement dans mon coin le voyant agir ainsi. Nous continuions malgré tout notre route pour retourner chez moi. Je lui posais une question assez personnelle sur l'amour, il semblait en connaître long sur le sujet que je voulais comprendre tout. Peut-être l'étais-je envers une personne sans savoir quel sont les effets, qui sait?

▬ Voyons jeune fille ! Ça ne me dérange pas de vous répondre. L'amour c'est... Comment dire... Comme une explosion dans votre cœur. Voyez-vous, lorsque je suis tombé amoureux pour la première fois, je me suis senti tout chose, j'avais des fourmillements dans le ventre et je ne pouvais détacher mes yeux de ce bel homme... Ô... Je m'en souviens comme si c'était hier.

Grell se mouvait comme une algue étant dans ses propres souvenirs lorsqu'il est tombé amoureux. Un homme, hein ? Je ne juge personne et il avait le droit d'aimer qui il voulait. Il avait également les yeux fermés et les bras contre son coeur. Il se donnait littéralement en spectacle. J'en riais dans mon coin, tout à fait silencieusement.

▬  Pardonnez-moi Nora. Dès que l'on me parle d'amour, mes pensées s'envolent vers le firmament. Je suis un grand romantique. Si peu de gens approuvent ma façon d'être, ils sont tous pitoyables. Pourquoi tant de noir ? Ca n'inspire rien. Le rouge marque les esprits, et c'est ce que je suis : un acteur en quête de son public.  

▬ Effectivement... Le rouge marque les esprits ainsi qu'une vie...

Je faisais référence à la mort de ma mère. Je me souvenais très bien de ce moment. Je revenais d'une course, j'étais contente parce que ma mère m'a permise de m'acheter un livre que je voulais.En revenant à la maison, c'était un silence de mort. Il faisait terriblement froid. Ma mère était allongée dans la cuisine, inerte, les yeux grands ouverts avec une expression tout à fait indescriptible. J'ai pleuré tous les larmes de mon corps, c'est après la mort de ma mère que ma vie à changé. Ma vie a également changer lorsque père a décidé de nous quitter parce qu'il s'en voulait d'avoir fait du mal à sa propre petite fille. J'ignore si il est toujours en vie, mais il savait comment disparaître, tonton Joseph ne l'a pas retrouvé depuis ces neuf dernières années. J'espérais pouvoir retrouver mon père et retrouver le meurtrier qui a abattu ma mère. Seuls sont mes objectifs, le reste je m'en foutais.

Je regardais droit devant moi arrivant à la lisière de la forêt, un terrain sur lequel je suis habituée. Je pénétrais dans la forêt en compagnie de Grell qui se tenait à mes côtés. Il ne voulait certainement pas ce perdre et je comprenais ce sentiment. Enfin je me doute qu'il ait peur de quelque chose... Il n'est pas humain après tout. Nous marchons dans la forêt, il n'y avait pas vraiment de sentier quelconque, mais je pouvais me retrouver grâce aux arbres.

▬ Nous habitons proche de la forêt et non à l'intérieur... Nous sommes des civils après tout et nous devons vivre comme tel. Tous vivons à la campagne, c'est vaste et moins de personnes sont blessés, sauf si les humains viennent dans la forêt pour nous cherchez des ennuis. Habituellement nous en faisons rien, nous tentons de les faire peurs, mais rien de plus... Notre pire ennemi sont les chasseurs. Ceux-là on doit s'en méfier. Ils pourraient même tuer un enfant sans avoir de rancune.

Je haussais légèrement les épaules soupirant silencieusement. Je continuais d'avancer et Grell également, nous avons un chemin à faire, mais si long que ça, sauf si nous avons des ennuis en court de route, mais je nous le souhaitais pas. Au bout d'un moment nous arrivons au jardin de ma maison, enfin où que j'habitais. Keith et June m'attendaient à l'extérieur, ce n'était pas bon signe.

▬ Qui est-ce Nora ?

La voix de l'Alpha était grave et sévère, rien qu'à le regarder me donnais envie de détourner mon regard, ce que je ne fis pas. On m'a élevé ainsi à faire face à tout.

▬ Il se nomme Grell, il n'est pas un ennemi, Keith.

▬ Pas un ennemi ? Il n'est pas comme nous Nora. Et si...

▬ Il n'en fera rien, il n'est pas humain... Il est un Shinigami, il m'a tout simplement raccompagné c'est tout.  

Oui, j'avais finalement deviné qui il était. Ça m'a mit du temps avant de comprendre, mais ça faisait du sens. Sinon pourquoi une personne normal ou autres créatures auraient été voir les enfants malades ? Pas de sens, mais il était un Shinigami. Je me tournais légèrement vers Grell lui souriant légèrement.

▬ Pardon pour tout ça. Je crois que nos chemins se séparent ici, merci de m'avoir raccompagné. Je me doute que ça soit la dernière fois que nous nous verrons. Nos chemins se recroiseront c'est certain, ce n'est qu'une question de temps.

Je ne l'invitais pas à l'intérieur, je ne voulais pas créer plus d'ennui que j'avais créée en arrivant à la maison. Je lui adressais un signe de tête avant de rejoindre les Alpha de la meute. Je m'arrêtais en chemin. Je me retournais vers Grell. Il devait le savoir, il devait le savoir c'était sûr !

▬ Une dernière chose et je veux que vous soyez honnêtes. Est-ce que mon père est toujours en vie ? Il se nomme Warren Orchard.

Je voulais une réponse, je ne voulais plus chercher pour rien. Si il avait une réponse quelconque ça me rassurait que je ne cherche pas pour rien.
©️ 2981 12289 0



☽ I'm a wolf. Only the moon control me. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grell Sutcliff
avatar
FAUCHEUR

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 106
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : Dispatch

Votre personnage
Espèce: Shinigami
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
300/1000  (300/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Sam 21 Oct - 1:00
Need to kill becomes strongerIf you want to destroy all your enemies, when will you finish killing ? By taming only your own passion, all your enemies are killed at once.Nora Orchard & Grell Sutcliff
« Effectivement... Le rouge marque les esprits ainsi qu'une vie... »

La jeune femme restait pensive tout à coup. Le shinigami ne voulut pas la déranger, sentant comme un malaise s'installer pour une courte durée. Ils continuèrent donc leur chemin vers la forêt. Évidemment ! Le terrain privilégié des loups est à cet endroit ! Cependant, elle ne semblait pas vouloir s'enfoncer dans les bois, mais rester à la lisière. Ah ? Fort bien. Grell aurait moins de mal à s'en extirper. Son retour au Dispatch se fait sentir de façon prononcée. Il veut sa tronçonneuse de la mort merde !

« Nous habitons proche de la forêt et non à l'intérieur... Nous sommes des civils après tout et nous devons vivre comme tel. Tous vivons à la campagne, c'est vaste et moins de personnes sont blessés, sauf si les humains viennent dans la forêt pour nous cherchez des ennuis. Habituellement nous en faisons rien, nous tentons de les faire peurs, mais rien de plus... Notre pire ennemi sont les chasseurs. Ceux-là on doit s'en méfier. Ils pourraient même tuer un enfant sans avoir de rancune. »

Grell acquiesce de la tête et suit la louve au travers de quelques arbres. Il refuse d'abimer ses superbes habits de travail ! Tout de même. Il enleva donc son manteau qu'il garda sur son bras, gardant l'autre main dans sa longue chevelure flamboyante. Le chemin emprunté ne fut pas long et au loin, un comité d'accueil attendait cette chère Nora, sur les dents.

« Qui est-ce Nora ? »
« Il se nomme Grell, il n'est pas un ennemi, Keith. »
« Pas un ennemi ? Il n'est pas comme nous Nora. Et si... »
« Il n'en fera rien, il n'est pas humain... Il est un Shinigami, il m'a tout simplement raccompagné c'est tout. »

Je suis mort de peur ! Grell haussa les épaules et ne daigna pas regarder l'homme vieux qui le dévisageait, voyant en lui un danger imminent. Juste par défiance, la diva se promis de s'occuper de son cas le jour où il trépassera. Il ne le fera pas dans la dentelle, il le torturera à l'obtention de sa lanterne cinématique. Regardant le ciel à la limite d'éclater de rire, Nora se tourna vers lui et le remercia de sa générosité. Plaît-il ?

« Pardon pour tout ça. Je crois que nos chemins se séparent ici, merci de m'avoir raccompagné. Je me doute que ça soit la dernière fois que nous nous verrons. Nos chemins se recroiseront c'est certain, ce n'est qu'une question de temps. »

Enfin, la délivrance ! Même si cette dernière avait tout ce sang d'enfants sur ses mains... ou devrait-il dire ses jolies papattes, il lui donna son plus beau sourire, en clignant de l’œil. Sa surveillance prenait fin ici et maintenant. Il saura expliquer le secteur à ce bougre de William, et sa punition sera enfin levée ! Du moins, il l'espère... Il n'est pas à l'abri d'un changement d'avis sur un coup de tête de ce dernier. Mais avant de lui dire au revoir, al jeune femme lui lança une question douteuse :

« Une dernière chose et je veux que vous soyez honnêtes. Est-ce que mon père est toujours en vie ? Il se nomme Warren Orchard. »

« Chère enfant... Je ne peux pas répondre à cette question. Ma fonction de shinigami, comme vous vous en êtes aperçue, m'interdit de divulguer ce genre d'information. Vous m'en voyez navré. » Il se racle la gorge. « Je dois partir. Profitez de votre liberté... Tant que vous le pouvez encore... »

Ces derniers mots ressemblent à s'y méprendre à une mise en garde. Sa tuerie ne passera pas inaperçue. Scotland Yard sera sur le coup. Lui lançant une bise de la main, il remit son manteau et bondit à toute allure vers la civilisation, afin de regagner le Dispatch au plus vite. William ! J'arrive !
© YOU_COMPLETE_MESS


Death !
Komore demo shisuji death !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Jones
avatar
CHASSEUR DE PRIMES

Présence sur le forum : Omniprésent
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 161
Date d'inscription : 10/09/2017
Localisation : Londres

Votre personnage
Espèce: Humain à Capacités
Jauge d'âme:
300/1000  (300/1000)
Jauge de Puissance:
450/1000  (450/1000)
MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   Lun 30 Oct - 13:51
Déplacé dans les rp's terminés


I do not fear death. I only fear that my rage will disappear over time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Need to kill becomes stronger (feat Nora Orchard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pee-ka-boo, I kill you ♥ [Feat: Rose Davis]
» what didn't kill us made us stronger.
» what doesn't kill you makes you stronger
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Le temps d'un craquement :: Rps Terminés-