FORUM OUVERT !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est ouvert ! Vous êtes bienvenue sur le forum si vous décidez de vous y inscrire ! N'hésitez pas à en parler autour de vous pour que vous vous sentiez moins seul!

Partagez | 
 

 Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ECRIVAINE
Messages : 33
Date d'inscription : 19/07/2016
MessageSujet: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Lun 20 Mar - 20:45

ft. Lucian

ft. Leslie

「 Welcome to your life 」
J'étais libre. Libre d'écrire sans que personne ne vienne m'interrompe. Daisy était ma seule accompagnatrice dans toute cette histoire, la seule qui m'avait suivit malgré tout, même si elle a été engagé par papa. Je reconnais bien sa beauté, je devais l'admettre, elle est beaucoup plus jolie que moi cette jeune femme. On a la même âge, c'est pour ça que nous nous entendions si bien, mais parfois j'ai mes doutes. Toutes femmes ont le droit à leurs doutes, n'est-ce pas ? Cette Daisy n'a pas réellement de passée, du moins, elle n'a jamais dit ce qu'elle faisait auparavant, encore moins son nom de famille. Elle dit qu'elle n'a plus de famille depuis des lustres et c'est pour cette raison qu'elle est une domestique. Ni plus, ni moins. Je suis de plus en plus méfiante à son sujet, je fais extrêmement attention.

Cela faisait au moins une semaine que j'ai quitté le manoir sans dire au-revoir à père. Mon frère, lui, m'a regardé à travers de sa fenêtre sans me faire de signe quelconque. Dans son regard par contre, cela voulait dire tout le contraire. Il avait des remords, mais il n'a pas eu le culot de venir me voir, cet enfant ne changera jamais. Persuadé que j'étais une psychopathe et qui adore écrire des romans d'horreur grâce à la mort de mère, mais ça été le contraire... J'ai eu l'inspiration, mais rien de plus, ce n'est pas comme si j'en avais pris le plaisir. De toute manière pour aujourd'hui je fais une pause d'écriture pour me promener dans un endroit calme et agréable, le long de la Tamise. Je quittais mon pyjama pour mettre une robe, Daisy m'aida à me vêtir, comme à son habitude.

▬ Dites-moi Daisy, voudriez-vous venir avec moi aujourd'hui ?

▬ J'aurais bien aimé, Lady Leslie, mais disons que j'ai autre chose à faire, peut-être une prochaine fois ?

▬ Oui, une prochaine fois c'est sûr Daisy. Vous me préviendrez lorsque l'envie vous tentera de sortir, d'accord ?

Elle fit uniquement un hochement de tête tandis qu'elle fermait la fermeture éclaire de ma robe. J'étais maintenant habillée convenablement. Je passais une brosse dans mes cheveux avant d'arranger mes cheveux pour les attacher en queue de cheval à l'aide d'un ruban de la même couleur que ma robe, ce qui veut dire noir. Je laissais mes deux mèches sur chaque côté de mon visage me fixant dans la glace. Tout était parfait, je pouvais finalement quitter la maisonnette qui se trouve en campagne. Bien entendu je ne ferais pas tout le trajet à pied ! Le chauffeur du carrosse se tenait la maison et avant de quitter je saluais Daisy d'un signe de la main en lui faisant un sourire. Elle me saluait en retour en esquissant un simple sourire à ses lèvres rosées naturellement.

Le chauffeur quittait ma maison pour suivre le chemin vers le centre-ville, ce qui était tout de même un long trajet, si j'aurais eu la volonté absolue, j'aurais prit une longue marche jusqu'à la tamise, mais ce n'est pas le cas. Cela prit plusieurs minutes avant que le chauffeur arrête au centre-ville, je le remerciais avant de quitter le carrosse pour marcher jusqu'à la Tamise. Il y avait beaucoup de gens au centre-ville, je réussissais à me faufiler à travers celle-ci sans aucun problème. Au passage je croisais l'un de mes livres dans une vitrine d'une librairie quelconque. Il faut dire qu'il était très populaire ce livre, pour son genre. Je continuais malgré tout mon chemin jusqu'à cette fameuse Tamise dont une fois je suis arrivée, je la longeais en observant l'eau. C'était plutôt tranquille dans ce coin-ci et le vent soufflait plus fort, heureusement que j'avais mis mon manteau pour ne pas attraper froid. Les mains devant moi je m'avançais suivant le trajet pendant plusieurs minutes avant de m'arrêter et admirer la vue. Je mettais mes mains sur le barreau de fer, qui empêchait les passants de tomber stupidement à l'eau, mais rien ne les empêchait de passer par-dessus ou même au milieu puisqu'il y a un espace entre les barreaux.

Tout était aussi calme et aussi tranquille, je songeais à mes prochains chapitres pour le dernier livre de mon roman, je pense toujours que mon personnage va connaître une fin assez inattendu pour un tueur en série. J'ai songé à ce qu'il commette un suicide digne de ce nom, genre de fin que les lectures ne s'attendent pas du tout. Ils veulent tous qu'il connaisse le bonheur, avoir une petite femme à aimer et avoir des enfants... Mais cela n'arrivera pas. Il ne connaîtrait pas cette fin. Tandis que j'étais perdue dans mes pensées, quelqu'un tirait le bas de ma robe, je tournais mon regard avant de baisser ma tête voyant que c'était un petit garçon. Je m'abaissais à son niveau tout en lui souriant paisiblement.

▬ Qui y-a-t-il jeune homme ?

▬ Mon ballon... Il est prit dans cet arbre, là.

Dit-il en pointant son  ballon dans les branches de l'arbre. Il est vrai que c'était trop haut pour lui pour qu'il aille le chercher tout seul. Je regardais autour de moi ne voyant personne à l'horizon, étais-je si seule que ça ? Je glissais une main sur sa tête pour la caresser avec douceur et il pleurait pour avoir perdu son ballon.

▬ Allons, allons mon petit jeune homme, je vais allée le récupérer ne tant fait pas.  

Aussitôt dit, je me relevais tout en me dirigeant vers l'arbre. Je n'ai jamais été aussi casse-coup de toute ma vie, sauf mon petit frère. Je récupérais sur le sol  une branche assez longue, ce que j'espérais pour donner un coup sur le ballon pour qu'il tombe de l'arbre. Ce fût un succès ! J'attrapais le ballon de sa chute me tournant vers le petit garçon.

▬ Tient mon jeun.... Il est passé où ?

Il avait complètement disparu ! Je n'en croyais pas mes yeux, il était là il y a une seconde. J'ai cru rêvé... Je tenais toujours le ballon en question regardant autour de moi... Il a pas pu aller bien loin, si ? C'était si grand et si vaste que je l'aurais vu, non ? J'eu un gros frisson dans mon dos. Je serrais le ballon dans mes mains avant que je dépose au pied de l'arbre. Si il passerait par là, il pourra le récupérer sans problème. Mais si le petit garçon avait des ennuis ? J'ignorais quoi faire, c'était terrible, il n'a pas pu s'envoler comme ça, si ? Toute cette histoire me donnait la chair de poule. J'enroulais mes bras autour de moi avant de continuer ma promenade ayant en tête autre chose que mon propre roman...    




Dernière édition par Leslie Hill le Jeu 6 Juil - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 14/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Mar 16 Mai - 11:47

Welcome to your life
Leslie & Belze

Seul. Fragile. Dangereux. Diable. Il ère dans les rues. Londres. Menu fretin. Repas gratuit. Mais pauvre en qualité. Il perd de sa puissance. Sa splendeur. Autrefois archidémon. Maintenant. Petit garçon. Il meurt de faim. Il se sent faible. Il se doit de trouver un meilleur repas. Une meilleure proie. Ainsi. Il pourra revivre. Une nouvelle vie.

Seule. Fragile. Innocente. Humaine. Elle ignore. Le diable la suit. Silencieux. Discret. Invisible pour le moment. Rien ne sera épargné. Distraite, elle ne sait rien. La faim anime la bête sauvage. Voilà bien longtemps. Trop longtemps. Il a attendu. Et il n'aime pas attendre. Impatient. Il la suit. Espérant que cette fois, c'est la bonne.

Le garçon s'approche d'elle. Tire les pans de sa robe. Réclame son ballon. Grimace. Pleure. Pitoyable.

"Qui y-a-t-il jeune homme ? "

"Mon ballon... Il est pris dans cet arbre, là."

Dans les branches de l'arbre, la balle convoitée. Seul. Fragile. Innocent. Elle aide. Comme elle aiderait n'importe qui.

"Allons, allons mon petit jeune homme, je vais aller le récupérer ne tant fait pas."

Aussitôt dit. Une légère caresse sur le haut de son crâne. Elle s'avance vers l'arbre. Elle y arrive. Fait descendre le ballon à l'aide d'une branche. Et se retourne pour le lui rendre.

"Tient mon jeun.... Il est passé où ?"

Disparu ? Enfui ? Non. Il est toujours là. Juste plus au même endroit. Elle ne peut le voir, parce qu'il a prit de la hauteur. Il la regarde. Laissant les dernières larmes de comédie couler le long de ses joues. Elle laisse le ballon prêt de l'arbre. Poursuit son chemin. Elle ignore. Que le diable la suit encore. Il descend de son perchoir, et ramasse le ballon.

Il suit ses pas. Les siens silencieux. Il l'observe. Sa démarche. Son allure. Son odeur. Le diable sourit. Il se met à nouveau à tirer les pans de sa robe. Avant de disparaître comme auparavant.

Le diable veut savourer sa chasse. Sa proie est toute disposée. Quand il en aura fini, il n'en fera qu'une bouchée. Il attends un peu et se montre enfin une nouvelle fois devant elle.

"Ta gentille te perdra. N'a tu pas déjà assez souffert de ça ?"

Les mots ne sont plus ceux d'un petit garçon. Même si son apparence est la même.



© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ECRIVAINE
Messages : 33
Date d'inscription : 19/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Mar 16 Mai - 18:13

ft. Lucian

ft. Leslie

「 Welcome to your life 」
Pied devant l'autre, je continuais mon chemin. Je regardais droit devant moi fixant presque dans le vide ayant pour but de quitter cet endroit qui me donnait la chair de poule depuis que le jeune garçon ait disparu. Depuis que je connais ce Damon Griffin, je sentais que nous les humains n'étions plus dans ce monde, mais qu'est-ce qu'il y avait d'autre ? Toutes les créatures des légendes serait donc réel ? Tout ça était insensé, je ne pourrais pas le croire, pas avant de le constater de mes propres yeux. Concentrée dans mes propres pensées, quelqu'un me tirait les pans de ma robe, comme le petit garçon de tout à l'heure, je me tournais vers lui, mais personne. Je regardais partout, mais rien, étrange toute cette histoire. Je dirigeais mon visage vers l'avant et le petit garçon était face à moi. Je sursautais légèrement en étouffant un cri de surprise en le voyant. Depuis quand il me suivait ? Me suivait-il depuis que j'ai laissé son ballon au pied de l'arbre ? Étrange, car je ne l'ai pas du tout entendu. Pas le moindre pas. Silencieux comme une tombe, dirait-on.

▬ Ta gentille te perdra. N'a tu pas déjà assez souffert de ça ?

Les mots du garçon n'était pas du tout pareil comme tout à l'heure. Le ton de sa voix avait changé et ça n'avait rien avoir avec celle d'un garçon. On dirait la voix d'un homme dans le corps dans jeune garçon, c'est assez curieux. Je penchais légèrement ma tête sur le côté en plissant mes yeux tout en fronçant les sourcils face à ce qu'il venait de dire.

▬ Que sais-tu de moi ? Que sais-tu de mes souffrances ? Et qui dit que j'ai déjà souffert à cause de ma gentillesse, ce n'est pas écrit nul part.

Une part de moi n'avait pas peur, l'autre voulait quitter cet endroit au plus vite. Rien ne me garantit qu'il ne me suivra pas encore, alors je devais l'affronter maintenant à moins qu'il préfère joué à cache-cache, dans ce cas là je ne suis guère partante pour jouer. J'étais sortir pour vider mon esprit, mais au lieu de ça je fais fasse à quelque chose d'assez curieux. Je redressais ma tête tout en optant pour un visage neutre. Devrais-je être effrayer par ce que je voyais ou rester calme après tout ? J'ignorais quoi faire, mais ça ne rimait à rien de m'emporter pour ce "cas" si je pouvais le nommer ainsi.

▬ Quel est ton nom ?

J'avais écris assez d'histoire pour savoir où que tout ça va me mener, à quelque chose de pas très bon je dois dire. Pendant un moment j'étais assez déçue que Daisy ne soit pas là, car tout ça ne serait pas entrain de se produire, mais en même temps tout ça n'arrive pas pour rien, ça l'arrive pour quelque chose... Comme si ça allait me rassurer, oui. Je me reculais d'un observant le jeune garçon en tentant de comprendre quelque chose qui n'est pas dans mon domaine. J'étais écrivaine, j'écrivais des romans d'horreur ainsi que fleur de peau, mais sans plus.

▬ Pourquoi m'as-tu suivis ?

Franc et directe, mais je ne voulais pas passer par plusieurs chemins pour conclure quelque chose. Je voulais comprendre maintenant et pas plus tard. Pourquoi avais-je l'impression que ce jeune garçon n'était pas un enfant aux premiers abords ? Cette impression me hanterais jusqu'à la fin de mon existence. Il y aura toujours quelque chose que je ne vais pas comprendre pour le restant de ma vie, tous les mystères de la vie non-résolue et mise de côté. Il existe quelque chose d'encore plus grand, plus gros que personne ne pourrait mettre la main dessus, car ça nous ait été caché depuis des lustres... Londres est une ville bien mystérieuse, elle renferme des secrets dont aucune personne ne pourrait connaître en une seule vie.




Dernière édition par Leslie Hill le Jeu 6 Juil - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 14/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Lun 3 Juil - 16:03

Welcome to your life
Leslie & Belze
Perturbée. Intriguée. On l'est tous. Comment réagir à cela. Il n'y a ni recette. Ni miracle. Elle ne sait pourtant toujours pas. Serait-elle outrée de telles "accusations" envers elle ? Il n'est ni dupe, ni devin. Il le lit simplement. Dans le fond de son âme. Inutile de se cacher du diable.

"Que sais-tu de moi ? Que sais-tu de mes souffrances ? Et qui dit que j'ai déjà souffert à cause de ma gentillesse, ce n'est pas écrit nul part."

Partagée. Elle veut rester. Elle veut fuir. En apprendre plus. Mais ne plus jamais le revoir. Voilà qu'elle est courageuse. Ou bien suicidaire. Plus elle parle plus il sait qu'il fait le bon choix. Il sait qu'elle sera parfaite pour ce qu'il prévoit. Le garçon joue avec son ballon, le faisant rebondir tout en ne lâchant pas la jeune femme du regard.

"Quel est ton nom ?"

Un sourire de plus sur son visage. Il sourit. Il est content qu'elle pose cette question. Elle aurait pu en poser des tas d'autres. Mais celle-ci. C'est sa préférée. Pour débuter cette conversation. Il continue, inlassablement, de taper sur le ballon. S'élevant dans les airs pour s'écraser sur le sol, avant de rebondir vers sa main. Indéfiniment.

"Pourquoi m'as-tu suivi ?"

Répondre dans l'ordre. Ou répondre tout court. Pourquoi ? Pourquoi gâcher un tel moment et aller trop vite. On a le temps. Il a le temps. Il veut jouer. Gagner en puissance, petit à petit, et insinuer enfin la terreur en elle.

"Mon nom … tu le connais sans doute déjà. "


Il s'avance tout en faisant rebondir le ballon, puis jonglant avec, se rapprochant d'elle, d'un air faussement innocent. Ne la regardant même pas.

"Vous autres humains donnez souvent des noms d'emprunts. Mon dernier maître me nommait Lucian Morrigan. Tu peux utiliser cela, si tu veux vraiment un nom."


D'un seul coup, à quelques centimètres d'elle, il se stoppe. Le ballon sous le pied, comme un guerrier ayant terrassé son adversaire. Il la regarde avec ses yeux noirs.

"Je cherche un autre maître. "
© CRIMSON DAY




Dernière édition par Lucian Morrigan le Mar 25 Juil - 12:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ECRIVAINE
Messages : 33
Date d'inscription : 19/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Jeu 6 Juil - 8:00

ft. Lucian

ft. Leslie

「 Welcome to your life 」
Quelque chose ne tournait pas rond et j'avais du mal à mettre le doigt dessus. Qu'est-ce donc ? En tant qu'écrivaine je devrais, normalement, repérer ce qu'il cloche, mais on dirait que mon cerveau à cesser de fonctionner. Je devrais fuir, si ça aurait été d'autres personnes, ils auraient fuit sans aucun doute. Vraisemblablement à mes romans, le fait qu'il n'y ait aucune personne aux alentours est étrange. La victime seule avec son assassin et aucun témoin dans les environs. C'était étrange. Je me torturais l'esprit pour tenter de comprendre, mais ça me faisait du mal rien qu'à essayer. Il n'avait pas cessé de taper dans son ballon le faisant rebondir machinalement. C'était le seul bruit que j'entendais aux creux de mes oreilles et rien d'autre. Oui, il y avait le bruit de l'eau de la Tamise, mais c'était tout, tout le reste était silencieux. Même le bruit des feuillages des arbres ne parvenait pas jusqu'à mes oreilles. Toute ma concentration était sur le petit garçon.

▬ Mon nom … tu le connais sans doute déjà.

Est-ce vrai ? Connaissais-je son nom ? Et pourtant aucun nom ne vint à mon esprit, trou noir. Je ne l'ai jamais vu, pas le moindre du monde, sinon je m'en souviendrais. Il s'avançait faisant toujours rebondir son ballon avant qu'il jongle avec sans pour autant me regarder. Pourquoi étais-je restée ? J'allais m'en vouloir, mais je voulais comprendre. Le connaître, savoir ce qu'il veut et peut-être m’enfuirais-je.

▬ Vous autres humains donnez souvent des noms d'emprunts. Mon dernier maître me nommait Lucian Morrigan. Tu peux utiliser cela, si tu veux vraiment un nom.

Lucian Morrigan, me répétais-je dans la tête. Est-ce censé me faire réagir d'une quelconque façon ? Et il faisait mention de "humain" dans sa phrase, donc il n'était pas humain. J'avais rencontré Damon, un shinigami. Il était évident qu'il en n'était pas un. Qu'est-ce qu'il était ? Pas humain. Il faut dire que c'est mon jour de chance, qu'est-ce que j'allais rencontrée le lendemain ? Un vampire ? Trêve de plaisanterie. Il était désormais à quelques centimètres de moi. Il avait arrêter de jouer avec son ballon et son pied était posé dessus. Je ne cessais de le regarder et son regard noir vint transpercer le miens. Un léger frisson me parcouru le long de mes bras ainsi que dans mon dos. Il semblait sérieux.

▬ Je cherche un autre maître.  

▬ Un autre maître, dis-tu ? En quoi cela me concerne au juste ?

Espérait-il sincèrement que j'allais devenir son maître ? Maître... Quelle drôle d'idée. Attendez... Existait-il d'autres "créatures" dans le monde des vivants ? Je veux dire que Damon était bel et bien un Shinigami. Il me l'avait confirmé, mais ce Lucian il ne l'était pas du tout, mais qu'est-ce qu'il était ? Confuse et troublée je cherchais en vain une réponse dans ma tête, mais ma tête ne voulait pas coopérer. Mais pourquoi ?! C'était risqué, mais il fallait que je comprenne quelque chose. La pente était dangereuse à descendre, mais si je voulais des réponses il fallait que je le lui pose.

▬ Tu as fait une référence comme quoi que nous les humains nous donnions des noms d'emprunts, mais qu'est-ce que cela veut dire ? Que tu n'es pas un humain ? Si tu en n'ai pas un, alors qu'es-tu ? Sans parler que tu cherchais un maître. Que veux-tu insinuer ?

Mes questions étaient posés et je voulais comprendre plus que tout au monde. Lucian finirait par me dire ce qu'il est, non ? Allait-il se jouer de moi ou allait-il droit au but ? J'ignorais sa façon d'être, mais il le fallait, à tout prix. Je n'allais pas partir sans connaître la vérité et si je la savais j'allais restée coûte que coûte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 14/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Lun 17 Juil - 10:02

Welcome to your life
Leslie & Belze

" Un autre maître, dis-tu ? En quoi cela me concerne au juste ? "

Stupide, sans doute. D'oser y penser. D'oser y croire. Mais a t-elle vraiment le choix ? Lui laisse t-il vraiment le choix ? Le démon est capricieux. Orgueilleux. Il sait surtout ce qu'il veut. Laquelle il veut. Et il ne la lâchera pas de si tôt. Si facilement. En tout cas. Il le conçoit. Elle ne comprends pas. Pas tout. Il n'est pas dupe non plus. Ce flou qu'il laisse. Pour elle. C'est déstabilisant. C'est voulu. Chaque chose en son temps. Il préfère qu'elle le devine. Il les préfère plus perspicace. Plus qu'il ne l'est en tout cas.

" Tu as fait une référence comme quoi que nous les humains nous donnions des noms d'emprunts, mais qu'est-ce que cela veut dire ? Que tu n'es pas un humain ? Si tu en n'ai pas un, alors qu'es-tu ? Sans parler que tu cherchais un maître. Que veux-tu insinuer ?  "

Humains. Ils ne se connaissent eux-mêmes. Ne savent se reconnaître entre eux. C’est sans doute leur plus grande faiblesse. L’une de leur plus grandes. Voyons si en face de la vérité, elle saura le reconnaître. Y croire. Ou bien s’enfuir. Elle pose beaucoup trop de questions. Elle ne cherche pas à réfléchir. Elle a sans doute peur de le faire. De comprendre. C’est toujours plus facile de demander. Pour être sûr. Mais la plupart des gens mentent. Ou son trop loin de la vérité.

" Soit. Si tu veux savoir.Je vais te montrer.

Le garçon aux yeux sombres vient dégonfler le ballon d’une simple pression du pied. Ses iris change de couleur pour laisser place à une lueur rouge sang. Le vent souffle dans ses cheveux. Un sourire carnassier s’affiche sur son visage. Le petit garçon est bien loin d’être un petit innocent. Son corps et ses vêtements se teinte subitement de noir, se transformant en une aura sombre. Ne laissant qu’apparaître un sourire et les deux yeux rouges. La voix n’est plus celle d’un garçon. Elle est beaucoup plus sombre. Démoniaque.

" Je suis un diable qui recherche à servir. Rien de plus, rien de moins. Sans contrat, je suis plus faible. Un simple garçon. Je veux être moi à nouveau. Si tu le souhaites, je peux t’offrir tout ce que tu désir. Tu pourras même me nommer comme bon te semble. "
© CRIMSON DAY




Dernière édition par Lucian Morrigan le Mar 25 Juil - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ECRIVAINE
Messages : 33
Date d'inscription : 19/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Jeu 20 Juil - 18:11

ft. Lucian

ft. Leslie

「 Welcome to your life 」
▬ Soit. Si tu veux savoir.Je vais te montrer.

Me montrer ? Me montrer quoi ? Je n'attendis pas très longtemps avant que le garçon dégonfle son ballon à l'aide de son pied d'une simple pression. Tout commençait à changer juste sous mes yeux. Ses iris changeait du noir à un rouge sang. Même le vent s'y mettait pour ajouter un petit quelque chose au garçon, dont ses cheveux soufflait dans le vent. Un sourire apparaissait sur ses lèvres, mais pas qu'un simple sourire, un sourire carnassier qui me donnait un froid dans le dos. Son corps ainsi que ses vêtements prirent une teinte de noir, comme si c'était une ombre voir même une aura. On ne voyait plus que ses yeux et son sourire. Rien de plus, rien de moins. Mais qui était-il ? Ce n'était pas du tout humain... C'était quelque peu effrayant, mais je ne bougeais pas de ma place voulant en savoir davantage.

▬ Je suis un diable qui recherche à servir. Rien de plus, rien de moins. Sans contrat, je suis plus faible. Un simple garçon. Je veux être moi à nouveau. Si tu le souhaites, je peux t’offrir tout ce que tu désir. Tu pourras même me nommer comme bon te semble.

▬ Tout ce que je désir ?

Soufflais-je presque à moi-même. J'avais tout ce que je désirais au monde, je pratiquais ce que je voulais faire, je voulais terminer mon dernier roman avant de songer à mon avenir. Il cherchait un maître à servir, mais j'avais déjà Daisy... Elle agissait plutôt étrangement ces derniers temps et je ne savais pas pourquoi, jamais elle n'était comme ça avec moi auparavant. Quelque chose s'est produit sans que je le sache, quelque chose se trame. Je regardais l'ombre démoniaque du garçon qui était en faite un diable.

▬ Donc tu cherches un contrat pour redevenir toi-même, plus fort, c'est exact ? Qu'exiges ce contrat en échange ? Après avoir servir et que la personne n'a plus besoin de toi ou que tu penses qu'il ou elle n'a plus de besoin... Qu'arrive-t-il ?

Un diable faisait un contrat, certes, mais contre quoi ? Il fallait que je me souvienne de ce petit détail dans les livres qui le disait. On m'a toujours montré à me méfier ceux que je rencontrais, mais depuis quelque temps on me fait réaliser que nous, êtres humains, nous sommes pas seuls sur cette terre, qu'il existe d'autres créatures. Que les diables existent, donc les anges également. Les Shinigami existent aussi. Quoi d'autre qu'il me reste à découvrir ? Cette fois il fallait que je devine, je lui avais posé la question, mais j'étais maintenant sûr de ma réponse.

▬ C'est l'âme du contractant, n'est-ce pas ? Le diable demande en échange son âme pour les services qu'il rend à l'humain... J'ai lu ou entendu cela quelque part. Est-ce qu'on est si idiot de croire que nous vivons seuls sur cette terre ? Sommes-nous réellement aveuglés par ce que dit le prête, voir même la bible. Vivions-nous réellement dans le mensonge alors que depuis le début certain le savent ? Pourquoi...

Je me mettais à réfléchir suite à sa proposition. Si il voulait quelqu'un d'autre, il aurait fait depuis longtemps, n'est-ce pas ? Je détournais légèrement le regard tout en continuant de réfléchir. Mon frère me détestait déjà, mon père ne s'était pas opposé à ce que je quitte le manoir. Je faisais mes propres choix, mes propres décisions des plus conséquente je dirais. Je portais à nouveau mon attention sur le diable.

▬ Très bien, Lucian. J'accepte ton contrat.

Je lui tendis ma main ne sachant pas trop comment sceller le contrat, n'ayant jamais fait ce genre de chose auparavant. Devait-il être déçu que j'accepte aussi facilement ou était-il fier de pouvoir finalement retrouver sa forme habituel qu'un petit garçon ? Je l'ignorais et c'était peu-être mieux ainsi, si je peux le dire ainsi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 14/07/2016
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   Hier à 12:21

Welcome to your life
Leslie & Belze


«Tout ce que je désir ? »

C'est à considérer. Bien sûr. N'importe qui dirait oui. Petit génie de la lampe? Pas exactement. Le contrat à des conditions. Des termes à remplir. Un accord des deux parties. Un arrangement entre un service et un autre. L'assurance que vous ne mourrez pas avant la fin du contrat. Une protection rapprochée. Et surtout un atout en plus obéissance absolue. Enfin. Cela dépend des chiens. Il sera sûrement essentiel de resserrer parfois le collier.  On ne peut combattre la nature d'un démon. Chasser le naturel. Tous le monde sait la suite.

«Donc tu cherches un contrat pour redevenir toi-même, plus fort, c'est exact ? Qu'exiges ce contrat en échange ? Après avoir servir et que la personne n'a plus besoin de toi ou que tu penses qu'il ou elle n'a plus de besoin... Qu'arrive-t-il ? »

Redevenir soit-même. Être de puissance égale à un archange. Autrement dit, être de nouveau un archidémon. Cela demande beaucoup de puissance. Et il a tout perdu. Perdu au fond des abîmes. Voler des âmes à droite à gauche ne sert qu'à survivre. La vraie puissance, c'est le pacte. C'est l'humain l'âme façonnée. Faire cuir son repas est toujours mieux que de manger un steak cru. Ou de se contenter d'amuse-bouche. La seule solution : c'est elle. Pourquoi elle ? Elle a le potentiel ...

«C'est l'âme du contractant, n'est-ce pas ? Le diable demande en échange son âme pour les services qu'il rend à l'humain... J'ai lu ou entendu cela quelque part. Est-ce qu'on est si idiot de croire que nous vivons seuls sur cette terre ? Sommes-nous réellement aveuglés par ce que dit le prête, voir même la bible. Vivions-nous réellement dans le mensonge alors que depuis le début certain le savent ? Pourquoi... »

Elle sait donc comment cela fonctionne? Très bien. Il ne perd pas de temps. C'est ce qu'il déteste le plus. Si elle sait exactement qu'il lui faut son âme à la fin du contrat, alors c'est qu'elle a déjà pris sa décision. Il le sait.

«Très bien, Lucian. J'accepte ton contrat. »

Elle tend la main. Ce n'est pas la main qu'il veut. Qu'il doit toucher pour sceller le contrat. Il s'approche de nouveau. Lui fais baisser le bras. Fais le tour, la contourne, lève la main. D'un geste il lui dégage sa longue chevelure, avant d'apposer sa main sur sa nuque. Insufflant sa force pour imprimer sa marque en forme de pentagramme, se faire infliger une telle marque est très douloureux et peut parfois provoquer des hallucinations. Il vient la retenir à la taille pour qu'elle ne tombe. Au cas où. Venant prendre sa forme adulte victorien. Non celle qu'il a en tant qu'archidémon.

A nouveau lui. Entier. Puissant. Il sourit, ne la lâchant plus. Autant la taille que la nuque.

"Quel est votre voeux ? Je répondrais à toutes vos questions une fois que nous aurons terminé les termes du contrat. "


© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to your life {feat. Lucian Morrigan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don't let your secrets guide your life feat. Adair ♥
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scfm :: London Bridge is falling down :: Londres :: Le long de la Tamise-