Bienvenue sur SCFM
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous êtes bienvenue sur le forum si vous décidez de vous y inscrire ! N'hésitez pas à en parler autour de vous !

Partagez | 
 

 "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Jeu 24 Nov - 17:00

  • Marylee Ives
  • ft. Libre
A Blade of Grass
C'était une journée comme les autres, rien de particulier, mise à part que moi et l'un de mes cousins allons cueillir des herbes/plantes pour la boutique, enfin plus pour ma tante. C'était Victor qui m'accompagnait, il avait un an de plus que moi et il ne voulait pas que je me promène toute seule dans la forêt et c'était compréhensible. Je prenais avec moi un sac qui contenait plusieurs petites fioles où que je pourrais regrouper les même sortes d'herbes que désirait ma tante. Une fois prête je me dirigeais avec Victor en dehors de la ville pour se rendre à la forêt. Après quelques minutes de marche nous arrivons à destination. Nous nous engouffrons dans la forêt et mon cousin sortait le livre qui contenait les herbes en plus d'une liste de ceux qui lui manquait. Je marchais à ses côtés regardant autour de nous, c'était si beau et si paisible, je souriais légèrement, j'adorais cette journée.

- Mary ? Tu es consciente que ma mère voulait te laisser y aller toute seule, n'est-ce pas ?

- Est-ce aussi dangereux ce que tu le dis ?

- Jamais je ne laisserais une jeune fille comme toi se promener dans une forêt seule, je ne suis pas comme Liam ou encore ma mère qui te laisserais... Je ne suis pas comme eux, je me sentirais mal si jamais quelque chose t'arrivait.

Dit-il en regardant toujours la liste évitant de me regarder. Je penchais légèrement ma tête sur le côté avant de m'arrêter en face de lui et de poser une main délicate sur son bras.

- C'est gentil de t'en faire pour moi, mais tu sais... Ce ne serait pas la première fois que quelque chose m'arriverait, la preuve... Je suis toujours vivante de cette tragédie et pourtant personne n'en a trouvé la cause... Ils me manquent... Mais ce n'est pas une raison de baisser les bras !

Dis-je en souriant doucement avant de reprendre la route. Je m'approchais de la première plante sur la liste avant de m'abaisser et de la cueillir à l'aide de mon couteau et de la mettre dans une boîte pour ne pas qu'elle s'écrase. Juste à côté c'était une autre plante qui se trouvait sur la liste, j'en cueillais tel que demandé, car oui il y avait une quantité qu'il fallait considérée. Une fois cueillit je me redressais et Victor, dans son coin, cueillait également quelques plantes.

- Mary, regarde, si la liste on a besoin de l'Astragale, elle ne devrait pas être trop loin, tu pourrais chercher ça pour moi le temps que je termine de cueillir celle-là ?

D'un hochement de tête je me dirigeais un peu plus loin pour trouver la plante en question. L'Astragale était une plante qui favorise un sommeil réparateur et le fonctionnement optimal du système immunitaire. De plus, elle convient aux adolescents et aux adultes, en particulier ceux qui ont tendance à être souvent malade. Très pratique pour certaine personnes. C'est une plante plus ou moins aux feuillages verdâtres et des fleurs jaunes, si on peut appeler ça des fleurs. Je m'engouffrais dans la forêt, mais en même temps je m'éloignais de mon cousin... Je fus étonnée de trouver la plante et vint la cueillir comme il se doit tout en la rangeant proprement à sa place habituelle dans mon sac. Je me redressais regardant autour de moi, où était mon cousin ?

- Victor ?

Criais-je sans avoir de réponse en retour. Je serrais la ganse de mon sac dans ma main regardant nerveusement autour de moi. Ne soit pas trouillarde Marylee, tu es capable. Tu es... Un craquement se firent entendre, ce qui mettait de côté mon était courageux avant de m'enfuir en courant. Ce n'était pas une bonne chose à faire puisque je trébuchais de manière assez glorieuse, façon de parler. Je grimaçais de douleur en voyant que je m'étais fait une entorse à ma cheville. Il manquait plus que ça... Je tentais de me relever, mais en vint... Je n'y arrivais pas, allais-je rester ici définitivement ? Victor m'avait mentit que rien ne m'arriverait ? Et pourtant je l'ai perdu en m'éloignant de celui-ci... Je restais allonger sur le ventre ne tentant pas d'empirer mon mal, mais ainsi je ne pourrais pas voir qui qui s'approcherait... Je me roulais sur le dos et je regardais à travers les feuillages... Le vent soufflait doucement sur les feuillages... Tout était si calme, si paisible que je me fermais les yeux...  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mar 21 Fév - 19:06


A Blade Of Grass

     Alors que Marylee reposait sur le sol suite à sa blessure à la cheville, un trait de lumière aussi blanche que pure apparut à quelques centimètres d'elle, dessinant un cercle sur l'herbe de la forêt dans laquelle elle se trouvait. Cette manifestation, pour le moins surnaturelle, semblait provenir du ciel, bien plus haut que les branchages des arbres centenaires de ce coin reculé du sentier. La légère brise restait inchangée, autant que le silence habituel de ces lieux. Et si elle n'ouvrait les yeux, elle ne pourrait apercevoir ce phénomène qui semblait s'installer à ses côtés. On aurait dit que le soleil dirigeait de lui-même un de ses rayons, sur cet emplacement précis. En une fraction de seconde, une forme sembla descendre de cette lumière, et se poser avec douceur sur le sol. L'instant d'après, le halo disparut, laissant la masse seul aux côtés de la jeune fille.
     Cette masse n'était autre que Daniel, étendu sur le flanc, la tête reposant sur l'herbe. Dos à Marylee, il n'aurait pas été difficile pour elle d'apercevoir qu'il était blessé : il était habillé de vêtement simple, et le dos de sa chemise était aussi déchirée que maculée de sang, au niveau des homoplates. D'entre les lambeaux de tissus, l'on pouvait mal distinguer exactement le genre de blessure. Le visage en revanche, dont elle ne pouvait encore voir à cause de sa position, montrait clairement qu'il avait été malmené. Ses boucles brunes retombaient sur son front, sans lui gêner la vue. Bientôt, et comme dans un nouveau souffle, il reprit connaissance. Ses yeux se rouvrit en même temps que ses poumons prirent une bouffée d'air.
     Daniel ne voyait pas Marylee. Il ignorait jusqu'à sa localisation. Pourtant, il n'était pas brouillé dans ses pensées. Il savait clairement ce qu'il faisait là. Ce qu'il s'était passé. Sans pour autant savoir qui l'avait aidé à échapper à ses frères. La douleur était maintenant beaucoup plus vive que l'instant d'avant. Plus le temps passait, plus il se rendait compte du manque que cela pouvait inspirer, de constater que ses ailes avaient été littéralement arrachés de son corps. Il ne pouvait plus que constater que plus jamais, il ne pourrait revoler. Cet handicap pourtant, ne l'empêcha pas à se redresser, pour s'asseoir en tailleur.
     Il regarda son nouvel environnement autour de lui, avant de remarquer enfin la présence. D'instinct, d'un calme inimaginable pour quelqu'un qui venait de se faire "attaquer", il tourna ses yeux vers Marylee. Il savait déjà sa nature, et n'en était pas le moins du monde effrayé. Il n'eut le temps de vraiment l'observer, il voyait (ou le sentait) déjà qu'elle avait été elle-même blessée. Était-ce à cause de sa chute sur terre ? Si l'on pouvait appeler cela chute, il avait plus l'impression d'y avoir été conduit. Il se rapprocha doucement d'elle, pour ne pas l'effrayer. Il ne faisait pas attention à si elle l'avait déjà remarqué ou pas.
     Il ne savait pas en quelle langue parler. Il ignorait où il se trouvait exactement sur terre. La langue la plus parlée était sans doute l'anglais, ou le français. Mais il craingnait de ne pas se faire comprendre alors attendit simplement qu'elle dise les premiers mots. Il pourrait alors envisager de communiquer. Elle semblait souffrir de la cheville. Daniel était dépourvu de pouvoir de guérison. Il ne pourrait donc pas l'aider dans l'immédiat pour la lui réparer. Il continuait à observer sa jambe, oubliant sa propre douleur. Du moins faisant passer celle de l'humaine avant la sienne. S'il était la cause de son mal, il fallait qu'il fasse au mieux pour l'aider.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mer 22 Fév - 4:07

  • Marylee Ives
  • ft. Libre
A Blade of Grass
Qu'est-ce qui vena de se produire à l'instant même ? Un homme descendant du ciel, blessé et sans oublié le fait qu'il y ait eu un halo de lumière avant son arrivée. Qu'est-ce que j'avais mangé avant de venir dans la forêt ? Pourtant rien de spécial... Est-ce un rêve ? Non, puisque je sens toujours mon mal à ma cheville. Cet homme est blessé au niveau de ses omoplates, que faire ? Je n'ai jamais réellement soigné des gens dans ce genre de situation, peut-être une petite blessure, mais pas comme celle-ci... J'étais trop concentré sur sa blessure que je restais toujours allongée sur le sol, je n'osais pas bougée, vraiment pas.

L'homme semblait reprendre conscience puisqu'il se redressait. Je n'étais pas sûr de savoir quoi faire et j'avais perdu mon cousin, Victor, pourquoi m'avait-il demandé de chercher cette foutue plante ! À cause de ça je me suis blessée maladroitement, il faut dire que je suis maladroite dans la vie de tous les jours, ce n'est pas nouveau. Je le vis qu'il se rapprochait de moi, n'avait-il pas mal ? Si j'étais lui je supplierais de m'achever sur le champs... Je ne pouvais pas rester allongée éternellement, il fallait que je fasse quelque chose et je ne peux rien y faire en étant dans cette position. Je remarquais qu'il avait les yeux rivés sur ma jambe... Était-ce si évident que je suis blessée à la cheville ? Pourtant elle est cachée grâce à ma bottine. Avait-il les yeux à rayon-x ? J'étais sorcière, mais je n'avais pas de super-pouvoir, j'étais inutile et ce n'est pas lire l'avenir qui va aidé la cause. Je pris une grande inspiration et m'assoyais avant de bouger quelque peu ma jambe, ma cheville faisait toujours mal... Je fis même une grimace de douleur n'ayant pas songer que c'était cette jambe que je bougeais, mais quelle idiote ! Il allait me prendre pour une masochiste.

Plus de temps de songer à mon mal, mais à sa grande blessure. Je retirais passais par-dessus ma tête, la ganse de mon sac pour avoir plus la facilité à chercher dans celui-ci. Qu'avais-je à l'intérieur ? Des fioles vides, quelques unes pleines, de l'alcool à friction pour désinfecté les blessures, pommades et bandages, ça fera l'affaire pour le moment, je devrais l'emmener à la boutique pour refermer complètement ses plaies. Je m'approchais quelque peu de celui-ci le regardant d'un air complètement sérieux... Je devais rester sérieuse dans cette situation.

-Monsieur ? Est-ce que vous allez bien ? J'ai cru remarqué que vous étiez blessé et ça me semble être une blessure totalement grave... Je ne suis pas une experte, mais je peux faire de mon mieux pour vous soignez, ma famille tient une boutique d'herboristerie et pratique également la médecine avec des produits totalement naturel... Puis-je vous soignez ?.. Vous perdez quand même beaucoup de sang et je ne voudrais pas que vous souffriez encore davantage...

Dis-je d'un ton totalement calme, malgré la situation. Je portais mon regard vers le siens et baissais par la suite mon regard vers sa blessure, ça m'inquiétait et je ne voulais pas que ça s'infecte. Peut-être ne voudrait-il pas que je le touche sans savoir qui je suis ? C'était une possibilité...

-Je suis Marylee Ives, vous pouvez m'appelez Mary ou même Mare si vous le désirez, dans les deux cas ce n'est pas un problème. Je m'occuperais de ma cheville par la suite, ce n'est pas le même genre de blessure.

Ajoutais-je sur le même ton calme. Avant même pouvoir lui toucher, je pris l’alcool à friction et en versais sur mes mains, puisque j'avais touché au sol il y a quelques minutes de cela et je voulais pas qu'il y ait une infection dans sa blessure, j'avais même mal pour lui. Trop de compassion, pensais-je. Sans réellement attendre son approbation, je me hissais derrière lui, ne faisant plus attention à ma cheville et vint désinfecté sa blessure et de retirer le sang à l'aide d'un chiffon que j'avais dans mon sac. Qu'il m'arrête si il le désire ou même réagisse autrement, je m'en moquais. Tout ce que je voulais était le soigner, un point final.

En même temps que je le soignais, je songeais à mon cousin... Victor m'avait abandonné, c'était décisif. Je lui en voulais de ne pas m'avoir cherché, on dirait qu'il était venu jusqu'ici pour faire bonne figure à sa mère. Je grognais intérieurement. Je savais quoi faire en le retrouvant, je vais l'ignorer jusqu'à ce qu'il me supplie d'arrêté, ce sera ma petite vengeance.      


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mar 28 Fév - 11:20


A Blade Of Grass

      Daniel sembla reprendre conscience que la jeune fille était douée de raison et qu'elle avait sa propre conscience, quand elle se mouva pour s'asseoir. Se concentrant sur son visage, il remarqua qu'elle grimaçait. Il alterna le regard entre elle et sa cheville. Si elle voulait cesser d'avoir mal, il était certain qu'il fallait qu'elle minimise au mieux ses déplacements et ses gestes. Chose qu'elle semblait savoir, mais pour une raison que Daniel ne connaissait pas, elle ne le faisait pas. Sans doute parce que pour un humain, voir tomber quelqu'un du ciel est une chose plutôt non banale. Et qu'elle préférait passer cet évènement avant tout autre chose dans son esprit. Daniel plissa les yeux, regardan à nouveau ses traits. C'était une jeune humaine, avec des yeux couleurs ambres, et de long cheveux châtains clairs. Rien qu'à la voir, il savait d'instinct que cette petite était tout à fait innofensive.
      Elle enleva l'anse de son sac de son épaule, avant de fouiller à l'intérieur. Daniel entendit un tintement de verre, avant qu'elle n'en tire des produits qui avait pour usage de soigner. L'ange pensa un instant qu'elle allait surement s'occuper de sa propre personne, avant qu'elle s'avance en réalité vers lui, avant de parler pour la première fois.
      — Monsieur ? Est-ce que vous allez bien ?, demanda-t-elle, j'ai cru remarqué que vous étiez blessé et ça me semble être une blessure totalement grave..., elle semblait vraiment inquiète de ce détail, je ne suis pas une experte, mais je peux faire de mon mieux pour vous soignez, ma famille tient une boutique d'herboristerie et pratique également la médecine avec des produits totalement naturel... Puis-je vous soignez ?.. Vous perdez quand même beaucoup de sang et je ne voudrais pas que vous souffriez encore davantage...
      Daniel, par ces paroles, appris énormément de choses. D'abord, il fallait bien communiquer avec elle en anglais. Elle semblait avoir un accent typique de l'Angleterre, ce qui était une bonne indication sur sa localisation. Il ne manquerait pas de le lui demander une fois qu'il en aurait pleinement le temps. Malgré la situation, et la conscience qu'elle semblait faire preuve, elle restait très calme. Elle s'approcha de son dos, pour venir le soigner comme convenu. Mais avant même que Daniel ne lui réponde, elle sembla attacher de l'importance à lui indiquer qui elle était.
      — Je suis Marylee Ives, vous pouvez m'appelez Mary ou même Mare si vous le désirez, dans les deux cas ce n'est pas un problème. Je m'occuperais de ma cheville par la suite, ce n'est pas le même genre de blessure.
      Elle était toujours aussi calme, et d'une bienveillance. Elle lui montrait malgré elle toute son humanité, et Daniel la laissa le soigner. Il n'avait eu à aucun moment l'envie de l'en dissuader. Mais se concentrant à nouveau sur sa blessure, Daniel eut une profonde amertume. La perte de membre est une chose très douloureuse pour l'esprit et le corps, et il le savait. Seul le temps l'aiderait à en guérir et à accepter. Les mains de l'humaine était délicate et précise, et quelque part, c'était déjà beaucoup pour lui.
      — Vous faites preuve d'une incroyable bonté et sagesse envers un simple étranger, Marylee. Je vous en remercie.
      Le regard de Daniel se perdit à travers les branchages des arbres, essayant de scruter un quelconque retour de la lumière. Mais rien. Ses confrères devaient tout simplement ignorer où il était. Et ce qu'il était devenu. Ce qui n'était pas plus mal pour lui, à présent. Personne ne risquait de débouler du ciel pour venir le chercher, ou pire, le détruire. Ce moment était parfait pour reprendre ses esprits dans la paix.
      Laissant le calme insuffler en lui, et fermant doucement les yeux, il essaya d'utiliser son pouvoir de clairvoyance pour en apprendre un peu plus sur cette Marylee Ives, dont sa famille tenait une boutique d'herboriste. Mais rien ne lui vint. Et cela l'inquiétait.
      — Je me nomme Daniel. Vous avez des questions à me poser, sans aucun doute, avec ce qu'il vient de se passer.
      Il faisait preuve autant qu'elle d'un calme absolue, et d'une bienveillance. Même si la sienne relevait plus de cette divine qu'humaine. Il souriait doucement, plutôt ravi de voir qu'il était en présence d'une personne plus vertueuse que mauvaise. Son destin aurait sans doute été bien pire s'il avait attérit dans un nid infesté de corrompus. Ou de démons. Qu'en aurait-il été des shinigamis? Ils l'auraient sûrement vendu que caché. Ce sont des protocolaires. Marylee était la meilleure chose qu'il pouvait rencontrer pour sa première visite sur terre.
      En effet, Daniel appartenait au trône, à la justice divine, et n'avait jamais eu à descendre jusqu'ici bas. Tel n'était pas sa tâche. Grâce à son pouvoir de clairvoyance, il connaissait en revanche presque tout de ce monde. Mais y vivre et y être, c'était différent que de regarder à travers les yeux d'un autre.
      —  Ce n'est pas grave, sentez vous libre de me demander. Je vous répondrais.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mar 28 Fév - 17:04

  • Marylee Ives
  • ft. Daniel
A Blade of Grass
L'homme semblait de ne pas y voir aucun inconvénient à ce que je le soigne. Fort heureusement. En toute honnêteté, si j'aurais eu une autre sorte de blessure, que celle que j'ai présentement, j'aurais passé cet homme avant moi. J'étais comme ça et je le resterais pour toujours. Je passais toujours les autres avant ma propre personne. Même si je souffrirais d'une maladie incurable, j'aiderais tout de même, du moins du mieux que je pourrais, mais ce n'est pas le cas. J'avais juste une entorse à la cheville, rien de plus, ni de moins. Et même que si la personne aurait été mauvaise je l'aurais tout de même soigné, ce n'est pas le cas de cet homme, il ne me semblait pas mauvais, du moins pas à ce que je pressentais. Je pouvais toujours me tromper par après que je l'aurais soigné il pourrait très bien se retourner contre moi et d'en finir. La vie était facile à donner et elle était facile à retirer.  

-Vous faites preuve d'une incroyable bonté et sagesse envers un simple étranger, Marylee. Je vous en remercie.

À ces mots qu'esquissais d'un simple sourire, d'une quelconque ça me faisait du bien d'entendre ce genre de parole, ce qui me faisait chaud au coeur. Sans toutefois quitter mon regard de sa blessure je lui répondis brièvement :

-Peut-être, mais je ne pouvais pas me résoudre à vous laissez ainsi. Entre vous et moi, vous êtes la priorité.

Je retirais le plus de sang que je pouvais... Il était plus ou moins propre pour que j'applique l'un de mes remèdes qui se trouvait dans mon sac, ça aidait les blessures à ne pas s'infecter le temps qu'un vrai spécialiste s'en charge. J'appliquais par la suite des bandages qui couvrait l'entièreté de sa blessure aux omoplates. Étrangement ses traits me disait vaguement quelque chose... Il venait du ciel, c'était certain, alors ces blessures avait un rapport à ça. Était-il un ange ? Ça serait logique dans un sens, car aucune blessure en tant normal ne fait cette grosseur et ni cette forme, à moins que la personne qui lui a fait ça est sadique.

-Je me nomme Daniel. Vous avez des questions à me poser, sans aucun doute, avec ce qu'il vient de se passer.

Très honnêtement j'ai plusieurs questions à vous posez, pensais-je rapidement mais que je gardais pour moi. Je continuais malgré moi à panser ses blessures de la longueur qu'était sa blessure... J'étais hésitante, car je ne voulais pas le bombardés de question sans importance au final. Daniel avait peut-être entendu mes pensées, car sa réponse me faisait croire que c'était le cas.

-Ce n'est pas grave, sentez vous libre de me demander. Je vous répondrais.

Je riais intérieurement sans toutefois cesser de le soigner du mieux que je le pouvais du moins, de ma propre capacité. Heureusement que mon oncle et ma tante m'avait apprit la base de la médecine, jamais je n'oserais m'imaginer que ça me servirait un jour. Je leur étais reconnaissante j'espérais que la vie ne les emporteraient pas de si tôt... Je n'étais pas prête à perdre un autre membre de la famille. Ce qui est le plus incroyable dans toute cette histoire, c'est que je suis la seule qui me possède pas de réel pouvoir. Je veux dire que je peux pas réellement me défendre, sauf si je fabrique des poisons ou même un paralysant qui me permettrait de m'enfuir, mais pas de pouvoir, par contre ma tante, mon oncle et mes cousins possèdent bien un pouvoir... Eux ils peuvent se défendre au besoin. Je revenais à la réalité, je secouais légèrement la tête pour sortir de mes pensées pour me concentrer sur Daniel.

-Il est vrai que je suis curieuse de savoir qui vous êtes, mais vous êtes en droit de ne pas répondre, même si vous dites le contraire...

Commençais-je d'un ton doux et délicat à la fois. Je terminais finalement de panser les blessures de ce dernier en espérant que cela tienne jusqu'à ce que je l'emmène à la boutique... Je ne sais pas si les capacités de Tatiana pourront l'aider, car sinon nous devrons l'emmener à un docteur, qui va avoir de réels questions et je ne voulais pas prendre ce risque. Mes mains avaient du sang et je n'avais rien pour le retirer... Tant pis je garderais ça comme ça le temps que je lui pose mes questions.

-D'après mes déductions dans ma tête et à voir la forme de votre blessure, sans parler le fait que vous êtes tombés du ciel, ma conclusion me fait croire que vous êtes un ange, mais sans ailes veut dire que vous êtes un ange déchu. N'est-ce pas ? C'est cruel tout de même. J'ignore quel est la raison, mais c'est cruel de perdre quelque chose dont il y a une importance à vos yeux. Je suppose que les personnes qui vous on fait ça, ne vous on pas demandé votre avis, pas vrai?..

Demandais-je en baissant mon regard avant de me placer en face de Daniel et de m'asseoir sur le sol. Je passais la bouteille d'alcool sur mes mains avant de les frotter ensemble, ce qui retirait un peu de sang avant que je passe à ma cheville. Je retirais ma bottine ainsi que mon bas pour y mettre une pommade qui soulagera ma douleur. J'enroulais autour de ma cheville ainsi que mon talon pour que le tout tienne, un pansement et trouvais au passage un bâton que j'insérais dans ma bottine, une fois que je remettais cette-ci pour que mon pied reste droit. J'enroulais encore une fois un pansement autour de ma bottine pour bien tenir le tout. Voilà ce qui était fait. Il avait maintenant du sang en bas de ma robe... Heureusement que ce n'était pas ma préférée. Je n'en fis pas tout un plat. À la place je me concentrais toute mon attention envers Daniel.      


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mar 16 Mai - 10:39


A Blade Of Grass

     Elle continuait de le soigner, comme imperturbable par le sens de tels mots. Daniel sentait qu'à ses gestes, et au calme qu'elle gardait, qu'elle avait sans doute fort l'habitude de soigner des gens. Elle était beaucoup trop jeune pour être infirmière, et son domaine de compétences semblait dépasser ce stade. Ce n'était pas parce qu'on était dans la médecine qu'on pouvait savoir soigner en pleine nature et avec trois fois rien. Ou bien, on avait connu la guerre. Un temps de silence s'imposa de lui-même entre eux avant qu'elle ne réponde.
     —  Il est vrai que je suis curieuse de savoir qui vous êtes, mais vous êtes en droit de ne pas répondre, même si vous dites le contraire...
     Daniel n'était pas de cet avis. Si lui, ange de vérité, était en droit de faire silence, alors son existence lui-même n'aurait plus de sens. Il n'était pas effrayé des conséquences que cela aurait de révéler sa vraie nature. Certains le croirait, comme d'autre le renierait. Le scepticisme dans le cœur des gens le peinait, même s'il était enthousiaste de voir qu'il y avait encore de l'espoir. Comme chez elle.
     —  D'après mes déductions dans ma tête et à voir la forme de votre blessure, sans parler le fait que vous êtes tombés du ciel, ma conclusion me fait croire que vous êtes un ange, …
Sa perspicacité l'étonna. Mais le ravie d'autant plus. Elle commença à panser ses plaies, tout en continuant.
     —  … mais sans ailes veut dire que vous êtes un ange déchu. N'est-ce pas ?
Cette conclusion ne lui était pas venu à l'esprit. L'était-il. Il essaya de se comparer à d'autres cas dont il avait lui-même décidé le sort. Les ailes étaient surtout une punition pour avoir essayé de parler de l'absence de Dieu au paradis. Mais en ce qui concernait sa chute, elle était tout à fait fortuite : on ne l'avait pas banni. Il n'était donc pas "tombé" à proprement parlé. Il refusait de se considérer comme un paria.
     —  C'est cruel tout de même. J'ignore quelle est la raison, mais c'est cruel de perdre quelque chose dont il y a une importance à vos yeux. Je suppose que les personnes qui vous on fait ça, ne vous ont pas demandé votre avis, pas vrai ?...
     A nouveau en face de l'ange, la jeune fille se rinça ses mains ensanglantées avec de l'alcool, puis s'attarda sur sa cheville. Elle se confectionna une attelle avec une branche qu'elle avait sous la main, avant d'enrouler le tout dans du pansement. Son ingéniosité et sa facilité à se débrouiller rassura Daniel. Bien qu'il eût déjà perdu son sourire depuis que le mot "déchu" avait été prononcer.
     — Une erreur d'appréciation est toujours regrettable, surtout quand vous en êtes la victime. Mais il ne faut pas condamner son prochain. Je ne veux pas paraître en martyr.
     Ils étaient tous les deux ensanglantés à présent. Tous les deux sur leurs vêtements, elle sur sa robe et lui dans le dos de sa chemise qui était par ailleurs déchirée. Il apposa sa main sur une de ses épaules en remerciement de ses soins.
     — Et je ne suis pas déchu.
Pas encore.
     — Où sommes nous ?
     Daniel ignorait encore où ils se trouvaient, et il était temps qu'il apprenne à connaître son chemin. Elle n'était sans doute pas perdue. Enfin, seule dans cette forêt, la cheville foulée. Peut-être qu'au final elle l'était autant que lui ? Il regrettait réellement de ne pas avoir d'ailes, et de prendre un peu de hauteur. Ainsi que de lui éviter de marcher sur son pied blessé. Il pourrait toujours la porter cela dit.
     — Que faites-vous dans cette forêt toute seule ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mar 16 Mai - 20:08

  • Marylee Ives
  • ft. Daniel
A Blade of Grass
▬ Une erreur d'appréciation est toujours regrettable, surtout quand vous en êtes la victime. Mais il ne faut pas condamner son prochain. Je ne veux pas paraître en martyr.

Malheureusement beaucoup aurait réagit autrement. Ils auraient mit la faute sur les autres tout en jouant la victime. Lui, il était différent, je pouvais le sentir avec mon don de voyance, mais sans plus. Heureusement que je ne parle pas au mort, ça m'aurait épuisé... Je ne connais personne qui aurait la force de le faire, oh oui, peut-être une, mais nous ne parlons pas. Par contre je la trouve courageuse de le faire. Tous les deux étions tachés de sang, de son sang et non du miens. Sa chemise était imbibé de sang et le bas de la robe également, mais ça je ne pouvais pas faire autrement, mais ce n'était pas ma robe favorite alors ça ne me dérangeais pas du tout. Je sentis sa main se déposer sur l'une de mes épaules tout en me remerciant pour l'avoir soigné. Je lui gratifiais d'un sourire en faisant signe que ce n'était rien. En y pensant, certaine personnes aurait juste fuit et l'aurait laissé blesser, mais ce n'était guère mes intentions. Je voulais aider les gens, aider mon prochain, peut-être ce désir est quelque chose que je n'ai pas pu faire à la mort de mes parents.

▬ Et je ne suis pas déchu. Où sommes nous ?

Où étions-nous ? Dans la forêt, mais où exactement ? Je l'ignorais, j'avais suivit mon cousin sans remarquer où que nous allions. Bon, il est vrai que je viens ici de temps à autres, mais là mon cousin m'a laissé seule pendant quelques secondes et je l'avais perdu. Peut-être était-il parti en courant pour avertir sa mère de ma disparition ou peut-être me cherchait-il encore ? Je ne savais pas et je ne pouvais pas réellement utiliser mon don pour ça.

▬ Que faites-vous dans cette forêt toute seule ?

▬ Je n'étais pas seule au départ. Mon cousin, Victor, m'a accompagné trouvant la forêt trop dangereux pour une jeune fille comme moi pour s'y aventurer seule. Je l'ai perdu en cherchant une plante médicinal qu'il voulait. Je l'ai appelé, j'ai crié son nom, mais sans réponse.
Je suis tombée après avoir couru parce que j'avais entendu un craquement. C'était peut-être un animal quelconque, mais je ne voulais pas prendre ma chance.


Je souriais légèrement en soufflant doucement en me redressant doucement pour me mettre sur pied. Ma cheville ne me faisait pas mal, grâce à mon bandage. Je fis un sourire satisfait en regardant aux alentours avant d’apercevoir une biche. Peut-être pouvait-elle nous montrer le chemin ? Doucement je m'approchais de celle-ci en lui tendant gentiment une main en sa direction pour ne pas qu'elle se sente menacer par mon geste. Je me mis à genoux tandis qu'elle s'approchait de moi, tranquillement. Je pouvais parler aux animaux, certes, mais pas tous les animaux. Tel que les chats et chiens. Les biches étaient beaucoup plus ouvertes que les cerfs, car oui je m'étais essayé sur un cerf, mais ça n'avait pas fonctionné. La biche posait son museau au creux de ma main et je lui caressais doucement la tête. J'approchais ma tête contre la sienne pour déposer mon front contre le siens. À cet instant je fermais les yeux pour me concentrer.

"Est-ce que tu peux nous indiquer le chemin à suivre ?"
"Tout droit, tout simplement, tu verras le chemin qui mène vers la ville"
"Merci... Est-ce que tu n'aurais pas vu un jeune homme par hasard qui se balade dans la forêt ? Il est plus grand et avec lui il a un sac?"
"Désolée ma petite, je n'ai guère vu personne. Bonne route."


Tranquillement je me reculais de la biche en lui caressant délicatement la tête avant de me redresser et de la laisser partir. Doucement j'allais rejoindre Daniel comme si rien n'était pour lui indiquer le chemin à prendre.

▬ Il faudra continuer tout droit pour arriver au chemin de la campagne pour ensuite rejoindre la ville. Ce n'est pas si loin que cela... Comme ça ma tante pourra vous soignez convenablement tout en vous offrant de nouveau vêtement ainsi qu'un toit pour la nuit. Je ne vous laisse pas dans cette condition. Venez.

Je tendis ma main en sa direction pour la prendre dans la mienne, la serrant avec douceur pour l'aider à se mettre sur pied. Je pris mon sac et passait la ganse par-dessus ma tête tout en suivant le chemin de la biche qui m'avait conseillé il n'y a pas si longtemps que cela.

▬ Vous avez vu quelque chose que peu de personne savent faire... Je peux parlé aux animaux, du moins à quelques uns, dont les biches. Ce n'est pas un don extraordinaire, mais ça peux sauvé parfois... Et elle n'a pas vu mon cousin. Rien ne me garantis qu'il est toujours ici.

Je tournais mon regard vers l'ange qui marchait à mes côtés. Je regardais par la suite son dos pansés, en espérant que ça allait tenir jusqu'à la boutique d'herboristerie. Doucement je détournais mon regard pour regarder en face de moi. Tout ce que j'espérais c'est que Victor ailles bien et qu'il soit rentré comme un grand garçon... Je m'en voudrais si il était perdu ou tombé quelque part là où que personne ne soupçonnerait d'aller voir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Lun 3 Juil - 13:51


A Blade Of Grass

     La jeune Marylee redoubla son sourire au moment où il la remercia. Malgré la raison de sa présence en ces lieux, et ce qu'elle déclara par la suite, elle semblait toujours très calme et résignée par sa mésaventure dans ces bois. Faisait-elle partie de ses gens qui adoptait la doctrine du fatalisme ?
    — Je n'étais pas seule au départ. Mon cousin, Victor, m'a accompagné trouvant la forêt trop dangereuse pour une jeune fille comme moi pour s'y aventurer seule. Je l'ai perdu en cherchant une plante médicinale qu'il voulait. Je l'ai appelé, j'ai crié son nom, mais sans réponse. Je suis tombée après avoir couru parce que j'avais entendu un craquement. C'était peut-être un animal quelconque, mais je ne voulais pas prendre ma chance.
     Son sourire s'effaçait un peu, sans pour autant disparaître. Elle soupirait légèrement, en guise de conclusion, avant de se redresser doucement pour se mettre sur pied. Ou plutôt sur un pied. Elle jetait un regard autour d'eux, comme cherchant quelque chose des yeux, avant de remarquer, tout comme lui, la biche qui s'était rapprochée. Mais au lieu de se figer, et simplement admirer cette beauté de la nature, elle s'en approcha avec douceur. À aucun moment la biche ne montra des signes d'anxiétés, comme si elle se savait en parfaitement en sécurité entourée ces deux êtres. Marylee s'approcha si bien qu'elle tendit la main vers elle. L'animal rendit son geste d'approche et posa sur museau dans le creux de sa main, s'abandonnant totalement à elle. Marylee vient ensuite lui caresser la tête, avant poser son front contre le sien. Cette communion entre les deux aurait pu dérouter certains. Mais ce n'était pas le cas de Daniel, qui savait parfaitement en cet instant ce pour quoi Marylee le faisait. Il était en revanche étonné qu'elle puisse s'adonner à ce genre de pratique. Une humaine avec un tel don. Marylee la laissa finalement partir et revint vers l'ange.  
    — Il faudra continuer tout droit pour arriver au chemin de la campagne pour ensuite rejoindre la ville. Ce n'est pas si loin que cela... Comme ça ma tante pourra vous soignez convenablement tout en vous offrant de nouveau vêtement ainsi qu'un toit pour la nuit. Je ne vous laisse pas dans cette condition. Venez.
     Elle vint prendre sa main pour l'aider à se redresser, puis récupéra ses affaires en se mettant en route.
    — Vous avez vu quelque chose que peu de personne savent faire... Je peux parler aux animaux, du moins à quelques-uns, dont les biches. Ce n'est pas un don extraordinaire, mais ça peut sauver parfois ... Et elle n'a pas vu mon cousin. Rien ne me garantis qu'il soit toujours ici.
     —  Peut-être n'est-ce pas courant pour les humains, mais aux cieux, beaucoup d'entre nous communiquent avec les animaux.
    Alors qu'elle jetait un regard vers ses pansements dans son dos, il se demandait à quel point elle s'inquiétait pour lui. Dans sa condition, il ne risquait aucune complication. Les plaies allaient se refermer rapidement, et le lendemain matin, il serait sur pied, sans doute avec deux larges cicatrices sur les omoplates. Être un ange ne l'empêcherait pas d'effacer totalement de telles marques, à son grand regret.
    — Vous êtes certaine de ne pas vouloir partir à sa recherche ? Il est quand même étrange de ne pas avoir eu de réponses à vos appels alors que vous n'étiez pas si éloignée de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Dim 16 Juil - 19:51

  • Marylee Ives
  • ft. Daniel
A Blade of Grass
▬ Peut-être n'est-ce pas courant pour les humains, mais aux cieux, beaucoup d'entre nous communiquent avec les animaux.

Les êtres célestes savaient faire beaucoup chose, du moins ce que me dit Daniel. C'est un don que l'on reçoit lorsqu'on est un bébé, cela se transmet de génération en génération. Malheureusement je ne suis pas une "sorcière", mais une voyante. C'est deux catégories différentes puisque je ne peux pas faire de feu encore moins lancer des sorts. Je me contente de prédire un avenir incertain pour ceux et celles qu'il le désire.

▬ Vous êtes certaine de ne pas vouloir partir à sa recherche ? Il est quand même étrange de ne pas avoir eu de réponses à vos appels alors que vous n'étiez pas si éloignée de lui.

Je restais silencieuse le temps que je songe à ce qu'il venait de dire. Il ne devait pas être loin de l'heure du dîné puisque avec Victor nous sommes partis au petit matin, donc on avait encore tout le temps pour partir à la recherche de mon cousin. Deux solutions étaient possibles. Soit qu'il était parti en douce ou qu'il est blessé quelque part, même si je voudrais me concentrée je ne pourrais pas voir exactement ce que je voudrais voir, je n'étais pas assez compétente à ce point...

▬ Victor pourrait être n'importe où dans cette forêt, mais puisque je ne m'étais pas assez éloignée de lui il aurait clairement entendu mes cris, mais il n'a jamais répondu. Soit qu'il m'a laissé en me laissant seule ou qu'il est tombé et qu'il est inconscient. Je ne vois pas d'autre chose. J'espère me tromper pour la deuxième option.

Ma joie de vivre n'y était plus, du moins pas pour l'instant. J'avançais aux côtés de Daniel tout en suivant le chemin que j'avais emprunté plus tôt, souhaitant que c'était le bon. Tout en s'avançant je percevais la plante que mon cousin cueillait quand je l'avais quitté pour cueillir l'Astragale. Je me penchais légèrement pour regarder l'état de la plante, si il y aurait eu quelque chose, mais rien du tout. Je me redressais tout en regardant aux alentours. Je mordais à l'intérieur de ma joue tout en secouant légèrement la tête. Je joignis mes mains en fermant les yeux espérant d'obtenir une quelconque piste qui m'aurait échappé, mais ce fût le néant. Quelques secondes plus tard, j'ouvrais les yeux tout en me tournant vers Daniel. Il fallait poussé les recherches plus loin, mais je ne voulais pas abuser non plus, puisqu'il avait besoin de médications. Je regardais à nouveau la plante tout en m'approchait de cette dernière pour regarder en arrière du buisson. Il y avait une pente, qui était bien dissimuler et en me penchant légèrement je vis un corps qui ressemblait étrangement à mon cousin. Les vêtements et ses cheveux. Je ne percevais aucun signe qu'il allait bien, mais je le souhaitais, il fallait qu'il aille bien, car tout ça sera de ma faute. Sans prévenir Daniel je me frayais un chemin à travers le buisson et descendit la pente avec prudence même si parfois mon pied glissait quelque peu. Je m'accrochais à chaque arbre que je trouvais pour finalement arriver au niveau de mon cousin. Je tournais son corps pour regarder son visage, il avait un peu de sang au niveau de son front, mais rien de plus. Je posais avec délicatesse sa tête sur mes genoux tentant de trouver son pouls, que je trouvais et battait à un rythme régulier. Je soupirais de soulagement. Je lui tapotais gentiment la joue pour tenter de le réveiller.    

▬ Victor ! Réveille-toi je t'en supplie! C'est moi, c'est Marylee. Ouvre les yeux.

En peu de temps Victor ouvrait les yeux et me regardait avant d'esquisser un sourire sur ses lèvres. Je cherchais dans mon sac quelque chose pour soigner sa blessure à la tête avant de lui faire un petit bandage. Je me levais en compagnie de mon cousin qui se tenait après moi. Je grimaçais légèrement ma cheville me faisait légèrement mal à nouveau. Je serrais les dents tout en aidant Victor à remontrer la pente, qui n'était pas trop difficile à remonter. Une fois avoir rejoint Daniel, je fis une rapide présentation.

▬ Je croyais que tu m'avais abandonné...

m'adressais-je à Victor tandis qu'il se tenait de lui-même tandis que j’arrangeais mon bandage à ma cheville pour que ça me fasse moins mal.

▬ Jamais je ne t'abandonnerais, tu as ma parole, Mary.

Je souriais légèrement avant de me redresser étant prête pour retourner à la boutique en compagnie de Daniel et mon cousin. L'ange avait besoin d'un soin assez urgente puisque c'était qu'un bandage provisoire, mon cousin était légèrement blessé, mais il allait s'en sortir et j'allais également m'en sortir. Je m'inquiétais plus pour Daniel que pour mon cousin, même si j'ai légèrement paniqué en le voyant en bas de la pente inconscient. J’espérais que Tatiana pouvait faire quelque chose pour tout le monde.

Nous arrivons finalement à la boutique après une bonne heure de marche, voir deux je perdais toujours la notion du temps. Je fis signe à Tatiana qui se rejoignait rapidement vers nous le visage inquiète vers son fils et tournait son regard vers Daniel qui vit la blessure qu'il avait dans le dos. Elle lui fit signe de le suivre vers l'arrière boutique, je savais qu'elle allait prendre soin de lui. Victor quittait la boutique pour retourner la maison tandis que je rejoignais ma tante au cas où qu'elle aurait besoin d'aide. Je m'assoyais sur la chaise qu'il y avait pour m'occuper en attendant ma cheville en usant ce que j'avais besoin pour guérir cette dernière. Il fallait également que je me change et Daniel voudrait certainement de nouveau vêtement, car ceux qu'il portait baignait dans le sang, ça allait terrifier toute la ville si il restait vêtu comme ça. J'irais en sa compagnie lorsque Tatiana aura terminé avec lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mer 19 Juil - 13:08


A Blade Of Grass

— Victor pourrait être n'importe où dans cette forêt, mais puisque je ne m'étais pas assez éloignée de lui il aurait clairement entendu mes cris, mais il n'a jamais répondu. Soit qu'il m'a laissé en me laissant seule ou qu'il est tombé et qu'il est inconscient. Je ne vois pas d'autre chose. J'espère me tromper pour la deuxième option.
— Nous devrions partir à sa recherche.
La possibilité que son cousin soit effectivement blessé ou perdu était venu à l'esprit de Daniel, c'est pourquoi il s'était senti responsable de lui rappeler qu'ils devaient sans doute partir le chercher. Au moins pour vérifier. Les conséquences seraient sûrement triste, si le laissait derrière eux. Et Daniel n'aurait de toute manière pas pu l'accepter. Il ne pouvait s'empêcher de penser aux autres avant de penser à lui.
Les recherches ne furent pas très longue. Elle les emmena par le sentier sûrement à l'endroit où ils s'étaient séparés, avant d'analyser une plante précise. Elle sembla ne rien trouver car elle secoua la tête. Discrètement, Daniel tenta aussi de se concentrer pour situer âme qui vive ... mais quelque chose l'empêchait encore d'utiliser ses pouvoirs. Pourtant, instinctivement, Marylee écarta les branches d'un buisson pour démasquer une pente dissimulée. En contrebas, une masse en forme de garçon. Il semblait inanimé. La jeune fille rejoignit son cousin pour l'examiner alors que Daniel restait en haut de la pente en se tenant aux arbres.
— Victor ! Réveille-toi je t'en supplie! C'est moi, c'est Marylee. Ouvre les yeux.
Il ne resta pas longtemps inconscient après cet appel. Il s'éveilla avant qu'elle ne soigne rapidement sa tête, et qu'il le rejoignirent en remontant. Marylee fit les présentations alors que Daniel saluait poliment ce cousin.
— Je croyais que tu m'avais abandonné..., souffla-t-elle à Victor alors qu'elle essayait d'arranger le bandage de sa cheville.
— Jamais je ne t'abandonnerais, tu as ma parole, Mary.
Daniel se désolait de n'être guérisseur. Avec trois blessés, cela aurait été plus rapide et plus simple. Mais il savait aussi laisser ce soin à ceux qui savait. Il les suivit donc pendant une bonne heure. Il restait tout ce temps silencieux, ne voulant briser l'ambiance qu'il y avait entre ces deux là. Ils arrivèrent à la boutique alors qu'une femme ne les rejoignit. Elle lui fit signe de la suivre ce qu'il fit, entrant dans l'arrière boutique. Il restait debout laissant à cette Tatiana le soin de s'occuper de son dos. Il ne pouvait s'empêcher d'observer Marylee, se demandant si sa tante demanderait à un moment où à un autre les circonstances de leur rencontre et la raison pour laquelle il était blessé à cet endroit précis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Jeu 3 Aoû - 2:21

  • Marylee Ives
  • ft. Daniel
A Blade of Grass
Je sentais le regard de Daniel se poser sur moi tandis que je terminais d'arranger mon pansement au niveau de ma cheville foulée pendant ma chute ridicule pour tenter de fuir de quelque chose qui n'existait pas. La porte s'ouvrait sur mon autre cousin, Liam, le plus vieux. Il avait en main des vêtements pliés et il s'approchait de moi tout en déposant la pile à mes côtés évitant mon regard. Il glissait une main derrière sa tête d'un air quelque peu gêné. Je ne l'ai jamais vu ainsi depuis le temps que vous vivions ensemble.

▬ Mary... Tu as été courageuse dans la forêt. Tu as sauvé un homme que tu connais à peine et tu as secourus Victor malgré que tu étais blessée toi-même. Pardonne-moi si je n'ai jamais été gentil avec toi depuis que tu as commencée à vivre avec nous. Laisse-moi me rattraper, d'accord ?

▬ Liam, tu n'as pas besoin de t'excuser, je t'ai déjà pardonné.

Il me fit face tout en attrapant ma main la serrant amicalement. Je lui souriais tendrement tandis qu'il détournait son regard vers Daniel qui se faisait toujours soigner par Tatiana. Il fronçait légèrement les sourcils en lâchant ma main pour glisser ses mains dans ses poches. Il tournait son regard en ma direction en esquissant un sourire à son tour.

▬ Comme Victor m'a tout expliqué, j'ai apporté des nouveaux vêtements pour l'homme que tu a aidé, ainsi que pour toi sachant bien que tu as des robes en haut, mais je me suis dis que tu préférais celle-là. Je n'ai pas fouiller, c'est la domestique qui l'a fait ne tant fait pas. Bon. Je dois y aller à plus tard si dieu le veux.

Je riais légèrement tout en me levant du banc pour prendre la pile des nouveaux vêtements pour Daniel venant auprès de Tatiana qui avait terminé ses soins. Elle prit un linge pour essuyer ses mains en me souriant en coin.

▬ Je suis étonnée Marylee. Tu as bien pris les  cours que je t'ai donné, je n'ai presque rien eu à faire. C'est sûr que le bandage était à refaire, mais tout était bon. Beau travail. D'ailleurs ta cheville va mieux ? As-tu besoin que je vérifie ?

▬ Non, merci. Elle ne me fait plus mal, du moins plus pour le moment. Merci Tatiana.

▬ Hm... Et vous jeune homme vous êtes le bienvenu à dormir à la maison si vous le voulez. Pour la nuit ou le temps que vous désirez. C'est tout de même une grosse blessure que vous avez eu vous avez besoin de repos et de manger quelque chose. Marylee vous y conduira, n'est-ce pas ?

Je hochais doucement la tête en souriant doucement. Tatiana se nettoyait convenablement ses mains avant qu'elle quitte la pièce cachée aux yeux de tous, laissant Daniel et moi-même seuls. Je posais les vêtements pour Daniel non loin de celui-ci.

▬ Tenez, mon cousin Liam vous les amenés, c'est Victor qui a tout raconté je suppose. Vous pouvez vous changez derrière ce paravent. Rejoignez-moi en haut lorsque vous aurez terminé.

Je lui souriais toujours avant de m'éloigner et de sortir de la pièce pour me rendre en boutique où il y avait Tatiana qui travaillait. Je prenais mon sac et sortais les plantes que j'avais eu le temps de cueillir. Je les rangeais soigneusement à leur place. Je terminais de les placer en prenant au passage la robe que m'avait apporter Liam et montais l'étage avant de m'asseoir sur ma chaise fixant ma boule de cristal. Elle n'avait rien à me révéler aujourd'hui, je perdais mon temps à la fixer ainsi. Je pris ma robe et j'allais me changer dans la salle de bain qu'il y avait dans la pièce. C'est dommage que cette robe soit gâcher. Je mettais ma nouvelle robe tout en jetant l'autre. Une fois vêtue je sortais de salle de bain avant de m'asseoir à nouveau en attendant Daniel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Ven 4 Aoû - 13:55


A Blade Of Grass

   Pourtant à aucun moment quelqu'un ne lui demanda précision sur ces blessures. Tatiana avait sans doute des interrogations, mais il sembla qu'elle voulait les garder pour elle. Il sentait ses mains douces venir s'occuper de ses blessures et regarder ses plaies. Un jeune homme les interrompit, avec dans les mains des affaires de rechange. Daniel observa discrètement cette scène entre lui et Marylee.
   —  Mary... Tu as été courageuse dans la forêt. Tu as sauvé un homme que tu connais à peine et tu as secourus Victor malgré que tu étais blessée toi-même. Pardonne-moi si je n'ai jamais été gentil avec toi depuis que tu as commencée à vivre avec nous. Laisse-moi me rattraper, d'accord ?
   — Liam, tu n'as pas besoin de t'excuser, je t'ai déjà pardonné.
   Il lui sera amicalement la main, avant que le garçon ne viennent observer d'ailleurs, en plongeant ses mains dans ses poches. Daniel lui rendait son regard. Liam semblait froncer les sourcils, tandis que l'ange essayait de rester amical en restant le plus neutre possible.
   — Comme Victor m'a tout expliqué, j'ai apporté des nouveaux vêtements pour l'homme que tu a aidé, ainsi que pour toi sachant bien que tu as des robes en haut, mais je me suis dis que tu préférais celle-là. Je n'ai pas fouiller, c'est la domestique qui l'a fait ne tant fait pas. Bon. Je dois y aller à plus tard si dieu le veux.
   Il partit sans rien ajouter, et ainsi qu'il le voyait Marylee c'était mis à sourire. Il ne savait pas si c'était à cause de cette dernière déclaration. Mais Daniel ne put s'empêcher de l'imiter légèrement. Il n'avait aucune idée de leur relation, mais apparemment, elle n'était pas toujours cordiale. Daniel était content de voir que cet évènement avait au moins eu une bonne influence pour tous.
   —Je suis étonnée Marylee, commenta finalement Tatianna. Tu as bien pris les  cours que je t'ai donné, je n'ai presque rien eu à faire. C'est sûr que le bandage était à refaire, mais tout était bon. Beau travail. D'ailleurs ta cheville va mieux ? As-tu besoin que je vérifie ?
   — Non, merci. Elle ne me fait plus mal, du moins plus pour le moment. Merci Tatiana, répondit la jeune Marylee, qui venait elle-même de vérifier à nouveau son bandage.
   — Hm... Et vous jeune homme vous êtes le bienvenu à dormir à la maison si vous le voulez. Pour la nuit ou le temps que vous désirez. C'est tout de même une grosse blessure que vous avez eu vous avez besoin de repos et de manger quelque chose. Marylee vous y conduira, n'est-ce pas ?
   — C'est très charitable de votre part, avait-il simplement répondu en souriant.
   Marylee souriait elle aussi en hochant la tête. Tatiana quitta la pièce en les laissant tous les deux. Ses plaies nettoyées ne saignaient presque plus à présent. Et Daniel savait que sa guérison n'était qu'une question de temps : deux ou trois heures et il n'en resterait surement que des cicatrices. Sa capacité de régénération ne pouvait en aucun cas faire repousser ses ailes, et il le savait. Voilà longtemps qu'il avait fait un trait dessus.
   — Tenez, mon cousin Liam vous les amenés, c'est Victor qui a tout raconté je suppose. Vous pouvez vous changez derrière ce paravent. Rejoignez-moi en haut lorsque vous aurez terminé.
   Elle venait de poser les vêtements propres à côté de lui. Elle lui souriait avant de sortir de la pièce. Se retrouvant seul, pour la première fois depuis quoi... des milliers d'années, il leva un instant ses yeux au ciel. Il la rabaissa bien vite, avant de venir prendre les affaires propres, et se changer derrière le paravent indiqué. Une fois changé, il garda ses affaires sales sous le bras, venant sortir de la pièce et chercher Marylee pour aller la remercier une nouvelle fois. Il avait déjà pris la décision de ne rester pas plus d'une nuit. Parce qu'il savait qu'il fallait au moins honorer une proposition d'hôte. Mais il ne voulait pas non plus abuser de leur temps et bonté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Mar 8 Aoû - 6:44

  • Marylee Ives
  • ft. Daniel
A Blade of Grass
Je quittais mon atelier regardant une dernière fois ma boule de cristal au cas où, mais aucune vision ne venait. Je descendais l'escalier une marche à la fois faisant attention à ma cheville tout en m'accrochant à la rampe. Daniel m'attendait non loin de l'escalier et je le rejoignais en souriant toujours voyant qu'il avait sous le bras ses anciens vêtements tâchés de sang. Délicatement je lui ai prit ses vêtements tâchés pour les jeter, car ils étaient finis et aucun moyen de les sauvés. Je fis signe à Daniel de me suivre pour que l'on se rendre chez moi. Je saluais ma tante sachant que nous allions la revoir plus tard. Sur le chemin je tournais mon regard vers Daniel un peu inquiète, mais mon regard était apaisant voir même attendrit.  

▬ Est-ce que vous allez mieux ? Je veux dire, est-ce beaucoup mieux que tout à l'heure ? Vous avez pu rencontré un peu ma famille. Ma tante ainsi que mes deux cousins. Je ne voudrais pas vous rendre mal à l'aise non plus... Si cela a été le cas, je m'en excuse. Le seul moyen pour vous soignez correctement était de voir ma tante, parce que moi je ne suis qu'à la base pour soigner des gens, je suis bien loin de l'expertise de tante Tatiana.

J'avais dit cette phrase en souriant en coin penchant légèrement ma tête sur le côté. J'étais effectivement bien loin de l'expertise de ma tante et j'avais beaucoup à apprendre sur le métier, malgré que je sois une sorcière qui ne sert pas à grand chose au final. Je prédis l'avenir, je sais reconnaître les plantes et en concocter une pommade ou un remède qui soigne les blessures interne et externe. J'avais beaucoup à apprendre encore. De ce fait, je voulais aider Daniel plus que tout au monde, sinon je m'en saurais voulu... Au moins j'ai pu "sauvé" quelqu'un et je savais ce que je faisais laissant ma peur de côté pour me concentrer sur son bien-être. Je ne veux plus être faible, je ne veux plus être terrifiée, je veux aider, je veux comprendre et je veux absolument connaître celui ou celle qui ont mit ma maison familiale en feu. Qui aurait pu en vouloir à ma famille à ce point ? Mon père a eu le temps de me sauver, mais pas ma mère. Ils sont morts brûlés, je revois d'ailleurs les flammes de ma maison et les fenêtres qui ont explosées. À ce moment là je savais qu'ils étaient morts.  

▬ La magie, comme le feu, est dangereuse. Fermez les yeux un instant et vous risquez de vous brûler.

Dis-je à haute voix. Une phrase qui représentait bien ce que je pensais le soir de la tragédie. Personne ne s'en était préoccuper, les autorités n'ont rien fait, du moins ils ont ouverts l'enquête, mais aucun résultat concluant. L'excuse était que le foyer était mal éteint et que cela à tout brûler. Je n'y croyais pas et je n'y crois toujours pas. Réalisant ce que je venais de dire, il fallait que j’éclaircisse mes mots à Daniel, même si il n'est pas obligé de le savoir. Il est un ange ou un ange déchu, peu importe ce qu'il est il a ma total confiance, je savais que je pouvais lui faire confiance. Si ma bonne impression ne se trompait pas.  

▬ Dites-moi Daniel, est-ce possible de détester quelqu'un autant ? Au point d'y mettre le feu pendant la nuit et qu'il ou elle ne se fasse jamais attrapé ? Veuillez m'excuser pour la question, c'est juste que... Je veux comprendre pourquoi quelqu'un ferait une telle chose... C'est inhumain. Intérieurement je souhaite que cela ne soit qu'un accident, mais j'ai un doute là-dessus.


Je continuais d'avancer en baissant mon regard pour regarder la dalle sur laquelle nous marchions depuis un petit bout de temps. La boutique n'était pas si éloigné de la maison, mais je voulais prendre un peu mon temps pour profiter de l'air frais que me procurais cette journée tout de même fraîche à vrai dire. Je serrais mes mains ensemble en souriant toujours, mais un léger sourire.

▬ Vous n'êtes pas obligé de répondre si vous ne le voulez pas. C'était juste une question... Comme une autre, ma curiosité qui me pèse peut-être, qui sait ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ANGE DECHU
Présence sur le forum : Absent jusqu'au 25 sept
Lien Fiche :
Fiche Relations :
Fiche Rps :
Messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2017

Votre personnage
Espèce: Ange
Jauge d'âme:
900/1000  (900/1000)
Jauge de Puissance:
200/1000  (200/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Ven 11 Aoû - 8:29


A Blade Of Grass

   Daniel ne sachant pas où la jeune femme avait pu passer, il fit le pied de grue au niveau de l'entrée, juste à côté d'escaliers qui semblaient mener à l'étage. Il n'avait osé s'aventurer plus, parce qu'il aurait été mal venu qu'un pur inconnu ne vienne se balader ainsi sur une propriété qui n'était pas la sienne. Daniel respectait ce concept humain, bien qu'il ne le comprenait pas tout à fait. Il se doutait, de toute manière, qu'elle avait dû monter pour se changer. Rapidement, elle redescendit en faisant attention de ne pas solliciter plus que de raison sa cheville. Une fois en bas, elle prit les vêtements tâchés de sang des mains de l'ange, ne lui demandant pas ce qu'il voulait vraiment en faire. Lui même s'y était pas tellement attaché. Il se sentait quand même bien mieux dans des vêtements propres. Elle lui fit signe de le suivre, ce qu'il fit, venant remercier et saluer la tante de la jeune femme pour ses soins. Sur le chemin, Marylee brisa enfin le silence calme qui s'était mis en place.
   — Est-ce que vous allez mieux ?, demanda-t-elle, bienveillante. Je veux dire, est-ce beaucoup mieux que tout à l'heure ? Vous avez pu rencontré un peu ma famille. Ma tante ainsi que mes deux cousins. Je ne voudrais pas vous rendre mal à l'aise non plus... Si cela a été le cas, je m'en excuse. Le seul moyen pour vous soignez correctement était de voir ma tante, parce que moi je ne suis qu'à la base pour soigner des gens, je suis bien loin de l'expertise de tante Tatiana.
   — Non, j'ai été ravi de les rencontrer, répondit-il en souriant. Elle n'avait pas à s'inquiéter à ce propos. Jamais il n'aurait menti. Pour un l'ange de la vérité, cela aurait été dérisoire, et même très mal vu par le très saint père.
   L'instant d'après pourtant, elle semblait pensive, comme plongeant dans quelques pensées. Daniel s'interrogea en silence, la suivant toujours.
   — La magie, comme le feu, est dangereuse. Fermez les yeux un instant et vous risquez de vous brûler, déclara-t-elle détachée.
   Il ignorait totalement où elle voulait en venir. Daniel n'était pas exactement d'accord avec ces propos cependant : ce n'était pas tant la magie qui était dangereuse. Mais ceux qui s'en servait pour de sombre desseins. Il n'avoua pourtant pas son ressenti. Car elle lui posa rapidement des questions, dont il ne connaissait l'origine. Elle qui était resté bienveillante et souriante depuis le début, l'ange décela un tout autre sentiment.
   — Dites-moi Daniel, est-ce possible de détester quelqu'un autant ? Au point d'y mettre le feu pendant la nuit et qu'il ou elle ne se fasse jamais attrapé ? Veuillez m'excuser pour la question, c'est juste que... Je veux comprendre pourquoi quelqu'un ferait une telle chose... C'est inhumain. Intérieurement je souhaite que cela ne soit qu'un accident, mais j'ai un doute là-dessus.
   Marylee avait baissé son regard, et elle serrait ses mains entre elles. Elle essayait de sourire, mais l'ange savait qu'elle n'avait pas le coeur à cela. Ce n'était que pour la politesse, et ne pas l'inquiéter. Il semblait presque le déceler. Tiens ? Ses pouvoirs reviendraient-ils peu à peu ?
   — Vous n'êtes pas obligé de répondre si vous ne le voulez pas. C'était juste une question... Comme une autre, ma curiosité qui me pèse peut-être, qui sait ?
   — Vous semblez être l'hôte d'une peine bien ancrée dans votre coeur, Marylee. J'en suis vraiment navré, et je ferais tout ce qui est dans mon pouvoir pour vous soulager de vos inquiétudes.
   Daniel pensait qu'elle avait dû vivre un épisode traumatisant, concernant cette mise en feu de son foyer. Élevée par sa tante, sans doute avait-elle perdue sa famille lors de cet événement. Les épreuves de la vie peuvent être terriblement fatale pour un être humain. Mais n'était-ce pas là son épreuve à surmonter pour atteindre son salut ?
   — N'avez vous pas considéré le problème dans un autre sens ? Si la chose est inhumaine, alors il est fort probable que ce ne sont pas des humains qui se sont livrés à une telle barbarie ?
   Daniel s'était aussitôt donné cette réflexion. Elle traitait ce geste comme inhumain et il était vrai qu'il était immoral. Elle voulait le consulter pour savoir si une telle haine pouvait exister. Mais en réalité, peut être n'y en avait il jamais eu ?
   — Je crains de devoir à vous avouer qu'il existe des créatures bien viles et dangereuses pour les Hommes dans ce monde ... et je ne parle pas que des démons. De bonnes personnes peuvent aussi être tentés de faire le mal, parfois, si leur foi est mise à l'épreuve. Alors oui, une haine aussi intense peu exister, malheureusement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VOYANTE
Présence sur le forum : Présente
Lien Fiche :
Messages : 14
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 21
Localisation : Boutique d'herboristerie

Votre personnage
Espèce: Voyante
Jauge d'âme:
500/1000  (500/1000)
Jauge de Puissance:
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   Lun 11 Sep - 20:36

  • Marylee Ives
  • ft. Daniel
A Blade of Grass
▬ Vous semblez être l'hôte d'une peine bien ancrée dans votre coeur, Marylee. J'en suis vraiment navré, et je ferais tout ce qui est dans mon pouvoir pour vous soulager de vos inquiétudes.  

Tout dans son pouvoir pour soulager mes inquiétudes ? Le pouvait-il ? Cela ne me dérangeais plus vraiment d'être avec ma tante et mes cousins, mais le simple fait de ne pas savoir qui a fait me détruit plus que autre chose. Si la vérité n'est pas rose, c'est toujours mieux de savoir et mettre un terme à mon coeur tourmenté. Je m'arrêtais une nouvelle fois me tournant vers Daniel relâchant mes mains.

▬ N'avez vous pas considéré le problème dans un autre sens ? Si la chose est inhumaine, alors il est fort probable que ce ne sont pas des humains qui se sont livrés à une telle barbarie ? 

Oui, je l'avais considéré, toutes les options, mais pas de réponse d'ailleurs. Mes pouvoirs m'empêchent de voir plus loin comme si quelque chose bloquait cette possibilité. Quelqu'un refuse que je vois la vérité et ça me dérange au plus haut point. Je savais que chaque être humain cachait un sombre secret que ce soit autant horrible que déplaisant. Je voulais savoir à quel point l'humain ou une créature de la nuit pouvait être cruel. Tout le monde l'état à un point et d'autre trop gentil et se font piétiner au passage.

▬ Je crains de devoir à vous avouer qu'il existe des créatures bien viles et dangereuses pour les Hommes dans ce monde ... et je ne parle pas que des démons. De bonnes personnes peuvent aussi être tentés de faire le mal, parfois, si leur foi est mise à l'épreuve. Alors oui, une haine aussi intense peu exister, malheureusement.  

▬ Malheureusement, oui. C'est juste que j'essaie de voir qui aurait pu en vouloir à ma famille. À chaque fois que j'essaie de voir plus loin, c'est trou noir. Quelqu'un ou quelque chose me l'empêche. Et aucune enquête a été ouverte et pourtant ce n'est pas le seul crime qui existe à Londres. Meurtre, vol et plein d'autres crimes. Ils ont fermés le dossier aussi rapidement soit-il. Je veux juste savoir c'est qui, c'est tout... Peut-être que j'arriverais à dormir en découvrant la vérité peu importe si elle est immonde.

Je n'avais aucun indice, aucune personne vers qui me tourner. Il faudrait que je demande à Tatiana si elle savait quelque chose suite aux événements tragique tel que le feu qui a brûler mes parents à l'intérieur. Je m'en veux toujours de ne pas posséder de plus grand pouvoir. Je suis inutile comme sorcière. Voir l'avenir n'est pas un cadeau encore moins à ceux qui voient plus grand tandis que je vois un destin tragique. On me traite de sans coeur. Je veux être plus forte et être utile, plus utile que n'importe qui.   

▬ Merci de m'avoir donné votre point de vue... Malgré que j'aimerais en connaître davantage. Je sais qu'il y a d'autres créatures qui vit à Londres et j'aimerais bien les connaître un peu plus. Ou plutôt enquêter sur la mort de mes parents. Je tenterais de connaître la vérité.

Aussi dangereuse soit-elle, pensais-je en esquissant un bref sourire. Sourire que j'avais retrouvé malgré toutes mes pensées envers mes défunts parents. J'étais quelque peu attristée, mais je savais qu'un jour j'apprendrais la vérité.
Je me mettais à marcher vers la maison en compagnie de Daniel. L'après-midi tombait plus vers le soir, déjà que plusieurs travailleurs rentraient à la maison pour voir leur enfant ainsi que leur épouse. Un magnifique scénario cela dit. Au moins j'ai toujours ma tante, mon oncle et mes cousins sinon où aurais-je pu allé ? Dans un orphelinat jusqu'à mes dix-huit ans ? Qui aurait pu adopter une fille doté d'un don inexplicable ? J'en avais aucune idée, mais ça n'aurait pas été l'idéal pour me découvrir et de m'épanouir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
"A Blade of Grass" ▬ {feat. Libre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ○ Après une bonne torture, un bon bain. ¤ [Feat Libre]
» Trying something ∆ Feat Libre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scfm :: London Bridge is falling down :: Quelque part en Angleterre :: Forêts verdoyantes-